Le FAODE-Mali forme une cinquantaine de femmes sur ‘la paix et la cohésion sociale’

0

Le forum des femmes actives pour les ODD et l’Emergence (FAODE) a organisé 19 février 2021 un atelier de formation des formatrices autour du thème « Paix et cohésion sociale dans un contexte de crise ». Le ministre de la réconciliation nationale Ismaël Wagué a présidé l’ouverture des travaux et signifié aux femmes son satisfecit pour leur accompagnement à leur mission commune qu’est le retour de la paix au Mali.

maliweb.net   -Le FAODE ( forum des femmes actives pour les ODD et l’émergence  est engagé pour le retour de la paix, la cohésion sociale dans notre pays, et pour ce faire  le FAODE –Mali  a initié une session de formation des formatrices qui seront déployées sur le terrain pour informer, sensibiliser les populations durant 6 mois.

Comme indiqué par la présidente du FAODE-Mali, Mariam Inna Koïta,  pour une meilleure résolution de la crise qui prévaut dans le pays, leur  réseau se fait un devoir de s’impliquer  pour la résolution des différents conflits qui sévissent dans le pays. En plus le FAODE-Mali  s’engage à soutenir la Transition afin qu’elle puisse relever les défis de l’heure.  En plus de cette session de formation, le réseau compte entreprendre d’autres actions  pour faciliter le retour  effectif de la paix,  travailler pour le retour des réfugiés, et contribuer à l’ autonomisation des femmes, a annoncé Mme Mariam Inna Koïta.

Qui a remercié le ministre de la réconciliation nationale pour l’attention accordée à leur initiative. Pour sa part, le ministre Ismaël Wagué a salué les femmes pour leur implication, « Les organisations féminines sont dans leur rôle pour œuvrer pour la paix et la réconciliation » dira-il.  Avant de souligner l’important rôle que joue la gente féminine dans les différentes crises, leur apport et influence pour concilier les cœurs et esprits.  Et pour le ministre de la réconciliation nationale,  la réconciliation et la paix ne peuvent être établies qu’à travers une véritable  connexion entre l’ensemble des fils du pays, et qui mieux que les femmes pour y parvenir de Kayes à Kidal.  Ce rôle, leur rôle, les femmes en  sont conscientes, et elles sont décidées à pleinement jouer leur partition pour le retour de la paix. Car comme  souligné par la représentante du ministre de la promotion, de la femme, de l’enfant et de la famille, Korotoumou Traoré, les femmes et les enfants sont les plus touchés par les crises et conflits, aussi  elle assure que son département mettra tout en œuvre pour contribuer au retour de  la paix et la cohésion sociale dans notre pays.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here