Boycott des ANR par le RPM : Le mot d’ordre rejeté à l’intérieur du pays

0

Membre fondateur du cadre d’échanges pour une transition réussie, le RPM a décidé de ne pas participer aux ANR organisées par le gouvernement de la Transition en vue de poser les jalons d’un Mali nouveau. En effet, malgré la défection des abeilles à quelques encablures du démarrage des travaux, pour éviter la politique de la chaise vide, les Tisserands, pour des calculs politiques et politiciens, sont restés campés sur leur position initiale.

Démarrés officiellement, le 11 décembre au niveau des communes, le mot d’ordre du BPN-RPM a été à son tour boycotté dans certaines régions, à la différence de Bamako où il est suivi à la lettre.

Il nous revient de bonne source, en effet, que le mot d’ordre est resté lettre morte dans certaines contrées. En clair, l’ex parti au pouvoir participe bel et bien aux Assises nationales de la refondation aux niveaux des régions de Ségou, Sikasso et Koutiala. On se rappelle, au demeurant, que des ressortissants de Miniankala sont allés jusqu’à menacer d’arrêter de produire d’étoffes et d’abandonner peignes, fils et pédales au profit de celui qu’ils considèrent comme l’un des leurs.

Et si pour Koutiala et Sikasso les motivations de l’indiscipline découlent de l’appartenance au même terroir que le Président de la transition, le Col. Assimi Goita, les Tisserands de la 4e région n’ont même pas jugé nécessaire de motiver leur décision. Peut-être qu’ils seraient fatigués de se dévouer à un cheval perdant qui tombe du jour au jour dans une errance qui ne dit pas son nom à cause, peut-être, de ses ambitions très personnelles.

Treta va t-il échapper au sort infligé par les Abeilles à son ex-compagnon du Cadre, Tièmoko Sangaré ? La question se trouve sur les lèvres de nombreux qui ne partagent pas sa décision de boycotter les Assises. Comme quoi, il risque d’être emporté par le vent du congrès qui s’annoncer depuis un certain temps.

 

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here