Ministère des Affaires étrangères : le Syltae en grève les 9, 10, 11 et 12 avril

1

Les Travailleurs du ministère des Affaires étrangères observeront une grève de quatre-vingt-seize heures à compter du mardi 9 au vendredi 12 avril. Ils réclament l’adoption du projet de statut du corps diplomatique et consulaire du Mali et la relecture de deux décrets.

-Maliweb.net- Le Syndicat libre des Travailleurs des Affaires étrangères (Syltae) n’en décolère pas. Après avoir observé une grève de  soixante-douze heures, les 18, 19 et 20 mars, le bureau central du Syltae remet ça. Il prévoit d’observer une grève de quatre-vingt-seize à compter du mardi 9 au vendredi 12 avril.

Dans son préavis de grève déposé le 21 mars sur la table du ministre de la Fonction Publique, dont nous avons reçu une copie, le bureau central du Syltaeréclame l’adoption par le gouvernement du projet de statut du corps diplomatique et consulaire du Mali et la relecture des décrets n°96-044/P-RM 8 février 1996 fixant les avantages accordés au personnel administratif et technique dans les Missions diplomatiques et consulaires du Mali et celui n° 05-0464/P-RM du 17 octobre 2005 fixant la valeur du point d’indice de traitement du personnel occupant certains emplois dans les Missions diplomatiques et Consulaires du Mali.

Le bureau central du Syltae rappelle, non sans amertumes, que ces différents points de revendications avaient fait déjà l’objet d’accord. Cela  conformément au procès-verbal en date du 7 décembre 2109 ainsi qu’au protocole, signé le 17 juillet 2017 entre les deux parties et dont l’application, selon le syndicat, devait être effective depuis janvier 2018.

Au regard de ce qui précède, le syndicat exige l’adoption pure et simple des textes susmentionnés qui constituent, selon lui, la panacée aux problèmes actuels des travailleurs des Affaires étrangères. « A défaut, il se réserve le droit de mener toutes actions utiles en prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, jusqu’à la satisfaction de ses nobles et légitimes revendications » peut-on lire dans le préavis.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. De quoi se plaignent encore ces fils a Papa, ils veulent le beure et l’argent du beure. Ce sont des gens presses d’etre envoyes dans les missions diplomatiques pour se servir des passport diplomatiques. Sans competence Kamissa Camara ne vous enverrai nul part, elle sait que vous allez etre la honte du pays. Faites attention nous avons au Mali bcp de jeunes formes en relations internationales et en diplomatie, Le Mali peut vous deposer et recruter de nouvelles competences comme La ministre elle meme. Alors si vous ne voulez pas travailler demissionner et ceder la place, notre Kamissa a beaucoup de dossier pour redorer l’image du Mali ne lui faites pas perdre le temps

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here