Son Excellence Dietrich Becher : La corruption freine les investissements Allemands au Mali

1

‘’Œuvrer pour la promotion et la préservation des cultures maliennes et allemandes et servir de liaison entre les communautés allemande et malienne, à travers des rencontres culturelles et artistiques en vue de renforcer la compréhension mutuelle entre les deux peuples’’, tel est l’objectif principal de l’Association DAAD-Alumni Mali qui a été officiellement lancée, hier mercredi, à travers une conférence de presse, à la Maison de la presse.

La conférence était animée par le Dr Salabary DOUMBIA, président de l’Association et le Dr Victoria Van Der LAND, lectrice du DAAD au Mali. C’était en présence de l’Ambassadeur de la République d’Allemagne au Mali, Dietrich BECHER, et plusieurs cadres maliens qui ont étudié en Allemagne.

Le président de l’Association DAAD-Mali (Association Deutsher Akademischer Austauschdienst-Alumni), le Dr Salabary DOUMBIA, a affirmé que leur mission principale est de renforcer davantage la coopération entre le Mali et l’Allemagne. Selon lui, l’association œuvrera pour la promotion et la préservation des cultures maliennes et allemandes et servir de liaison entre les communautés allemande et malienne, à travers des rencontres culturelles et artistiques en vue de renforcer la compréhension mutuelle entre les deux peuples. Aussi, l’association se donne comme mission de nouer de nouveaux contacts professionnels et la coopération interuniversitaires comme instruments stratégiques de développement des capacités des universités africaines. De même, elle entend renforcer le réseautage avec les associations d’anciens boursiers DAAD d’autres pays africains.

Le président de l’Association a expliqué que cette conférence de presse a été organisée dans le but de faire connaitre l’association et ses objectifs au grand public. Les responsables de l’association ont saisi l’occasion pour inviter tous ceux qui ont eu à faire des études, une formation, ou un stage en Allemagne avec un financement du DAAD ou d’une autre organisation allemande, à venir adhérer et devenir membres de l’association.

Le Dr Victoria Van Der LAND a fait une présentation du DAAD. Selon elle, DAAD ou encore l’Office Allemand d’échanges universitaires a permis à de nombreux Maliens de bénéficier d’une formation en Allemagne. Elle a informé que le DAAD a intensifié ces dernières années son soutien à la coopération entre les universités allemandes et africaines.

Le Dr Victoria Van Der LAND a expliqué que le DAAD organise périodiquement des rencontres avec ses anciens boursiers en mettant l’accent sur la coopération régionale en Afrique.

À son tour, l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, Dietrich BECHER, a apprécié la création de l’Association Alumni (les anciens boursiers). Une association qui existe déjà dans plus de 140 pays à travers le monde.

Selon lui, cette association est créée en un moment où l’Allemagne entame une nouvelle phase de sa coopération avec le Mali. Le diplomate Allemand a déclaré que le Mali et l’Allemagne sont deux pays de démocratie sœur qui doivent toujours travailler ensemble. Il a profité de l’occasion pour survoler la coopération entre son pays et le Mali qui date de plusieurs années et qui couvre plusieurs domaines.

L’Ambassadeur de l’Allemagne au Mali a prodigué beaucoup de conseils aux responsables de l’Association DAAD Alumni. Il a indiqué que ceux-ci doivent servir de pont entre l’Allemagne et le Mali. Aussi, a-t-il exhorté les membres de l’association à s’investir dans la sensibilisation des Maliens de l’extérieur à venir investir dans le pays pour donner de l’emploi aux jeunes.

À propos des investisseurs allemands, l’Ambassadeur BECHER a soutenu que les anciens boursiers maliens qui ont étudié en Allemagne doivent expliquer aux autorités maliennes ce qu’il faut faire pour que les Allemands viennent investir au Mali. Il a touché du doigt, la problématique de la lutte contre la corruption qui peut motiver les investisseurs allemands à s’intéresser au Mali. Selon lui, ce n’est pas la crise qui empêche les opérateurs économiques allemands de venir au Mali, mais la corruption qui les décourage.

PAR MODIBO KONE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Son Excellence Dietrich Becher c’est bon de dénoncer des bêtises comme ça, cela permettrait aux autorités de ce pays de comprendre des torts que causent nos compatriotes véreux par leur corruption autour de l’argent de vos contribuables qui peinent fortement pour donner cette mande pour la construction du Mali et qui se retrouve ailleurs pour d’autres destinations personnelles. Pourtant il y a beaucoup comme vous qui se taisent et ce silence donne plus de force aux corrompus et aux corrupteurs et cela ne permet de bien construire ce Mali. Il faut dénoncer ces personnes malfaiteurs qui détruisent et hypothèquent l’avancement de notre pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here