Boubacar Yalkoué a démissionné du CDR

0

Le directeur de publication du journal « Le Pays », Boubacar Yalkoué, a démissionné du Collectif pour la défense de la République (CDR), organisation dont il était le secrétaire administratif.  

C’est un secret de polichinelle : Boubacar Yalkoué n’est plus membre du Collectif pour la défense de la République (CDR). Secrétaire administratif du CDR, depuis de très longues années, le directeur de publication du journal « Le Pays » a finalement quitté l’organisation, dont le porte-parole est le chroniqueur-radio Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath. Une démission actée depuis près d’un mois, a-t-on appris auprès de proches du sieur Yalkoué.

Contacté par le journal « Le Wagadu », Boubacar Yalkoué a confirmé l’information. Tout en affirmant avoir démissionné pour des convenances personnelles, le directeur de publication du Journal « Le Pays » dit avoir quitté le CDR en bons termes, non seulement avec Ras Bath (le porte-parole du mouvement), mais aussi avec l’ensemble de ses membres. Boubacar Yakoué dit retenir les bons moments qu’ils ont eu à partager au sein du CDR.

Si le directeur de publication du Journal « Le Pays » ne précise pas les raisons de sa démission, ses proches assurent en revanche qu’il a démissionné pour s’occuper de son entreprise. Avec l’acquisition d’une imprimerie et l’ambition d’agrandir son groupe de médias, Boubacar Yalkoué ne pouvait que démissionner du CDR.

« La gestion de son entreprise est incompatible avec sa présence au CDR », croit savoir un de ses proches qui assure qu’il n’y a aucune animosité entre Ras Bath et lui. «Chaque chose en son temps, il était temps pour Boubacar Yalkoué de passer à autre chose», confie notre interlocuteur.

Cheick Bougounta Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here