Ce que je sais de la problématique emploi jeune

15
Cheick O. SOUMANO
Cheick O. SOUMANO

Depuis 2002, la  problématique de l’emploi et surtout celle des jeunes a resurgi et se pose avec acuité. Ça a d’ailleurs été l’un des sujets phares qui ont animé  la campagne électorale de l’élection présidentielle. Fort de ma petite expérience acquise au niveau de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) durant les huit (8) dernières années, je voudrais apporter ma petite contribution sur la question qui me paraît plus que jamais importante à ce jour. Ces différents constats découlent de l’expérience vécue et des formations et des voyages d’études effectués dans beaucoup de pays.

 

De prime abord, il est important de noter que personne n’a donné une définition du jeune en quête d’emploi encore moins  des statistiques fiables pour déjà planter le décor.

 

Pour revenir sur ces éléments, notons qu’un jeune en quête d’emploi est à la fois le jeune diplômé qui n’aurait de bon niveau dans ce qu’il a appris, un jeune faiblement scolarisé, un jeune pas du tout scolarisé. Et concernant les chiffres, il faut avoir à l’esprit qu’environ 100 000 nouveaux jeunes se présentent chaque année sur le marché de l’emploi et viennent grossir le nombre assez important de jeunes non occupés estimés à ce jour à plus d’un million. Au-delà de ce premier constat, force est de reconnaître également que contrairement à certaines idées reçues, le jeune Malien en  quête d’emploi est plus confronté au phénomène du sous-emploi qu’au chômage. Je m’explique, le chômage se définit comme une situation d’un demandeur d’emploi à même d’être actif mais faisant aucune activité lui procurant des revenus nécessaires à sa survie. Quant au sous-emploi, c’est la situation d’un jeune travaillant soit dans un secteur ne répondant pas à son profil (juriste travaillant comme serveur) soit en deçà des heures minimales légales exigées 173,33 heures par mois.  Au regard de ce qui précède, on comprend aisément la modicité du taux de chômage qui est souvent avancé au Mali (12%), qui à priori, ne dépeint aucunement la situation qui prévaut au Mali.

 

La  problématique ainsi posée, il importe maintenant de chercher à apporter des solutions. Rappelons déjà à juste titre que l’Etat du Mali a déjà posé les premiers jalons. Il s’agit du dispositif APEJ, agence en charge de la mise en œuvre de la question emploi jeune, et du Programme Emploi Jeune (PEJ), programme quinquennal destiné à la promotion de l’emploi des jeunes. Bien que pertinents, ces dispositifs méritent d’être revus pour répondre efficacement aux besoins des jeunes.

 

S’agissant d’abord du correctif à apporter au Fonds National pour l’Emploi des Jeunes (FNEJ) pourvu essentiellement par la taxe emploi jeune et destiné au financement des initiatives de création d’emploi au profit des jeunes et dôté de plus de 36 milliards F CFA sur la période 2011-2016. Le constat est qu’à cette date,  le taux de mobilisation de ce fonds est très faible car atteignant difficilement les 10%.  Donc, le bonheur serait de revoir le mécanisme de mobilisation de ces fonds. Le plus simple à mon avis, ce serait de le rattacher au Ministère des finances.

 

 

Pour ce qui est du deuxième correctif, à mon sens, il devrait concerner la structure APEJ où son ancrage institutionnel doit être revu. De nos jours, elle relève du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Or, la pratique a montré que la question d’emploi et plus précisément celle des jeunes est une question essentiellement transversale ; pour preuve, lorsqu’il est question de mettre en œuvre un programme d’insertion des jeunes médecins, le ministère de la santé comprendrait mal pourquoi cette tâche relèverait du ministère de l’emploi quand bien même lui-même ne disposerait pas de compétence en matière d’insertion. Le mieux de mon point de vue, c’est soit de rattacher l’APEJ à la Présidence soit à la Primature pour qu’elle joue pleinement ce rôle de transversalité. A défaut, la ramener dans le giron du ministère des finances pour résoudre la question du faible taux de mobilisation des ressources.

 

Enfin, le dernier correctif que je suggère met en avant  la mise en place des programmes spéciaux d’insertion au profit de certaines couches défavorisées surtout des jeunes qui ne sont pas scolarisés ou qui sont alphabétisés en arabe et qui constituent l’écrasante majorité des jeunes au Mali. Ceci peut se traduire par la mise en place d’un bon dispositif de l’entrepreneuriat ajouté à cela un bon système de financement en introduisant des systèmes de capital-risque pour amener l’Etat à jouer pleinement son rôle d’accompagnateur sans oublier évidemment la mise en place d’un bon environnement incitatif du point de vue fiscal et juridique.

 

J’aurais bien voulu que ces différentes propositions apparaissent dans les programmes des uns et des autres, mais qu’à cela  tienne, j’ose espérer que les futures en charge de la lourde question d’insertion de jeunes du Président IBK, puisse accorder une oreille attentive à cela au grand bonheur de tous les jeunes Maliens

Cheick O. SOUMANO,

Expert en emploi jeune pour Maliweb.net

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Je vous donne seulement quelque temps, Soumano prendra la tête de l’apej. C’est ce qui vous fait cliché mais ça va arriver; car il maîtrise l’emploi des jeunes plus que tous ces incapable qui sont la ba maintenant.Un jeune à encourager franchement.

  2. le jeune soumano devient victime de son succes. sinon la parution d’un article aussi eloquent ne merite pas ces reactions virulentes qui n’ont aucun fondement et qui ont pour but de nuire à personne. comment un ageny technique peut detourner de l’argent. il n’a occupé aucun poste de gestion. dire qu’il a detourné de l’argent releve pirement de la mechanceté et de la mediocrité d’une autre epoque de l’Apej

  3. c a causse de vs k l’afrique n’avance pas…touss aigris..soumano a de l’ambition et sa n date pas d’aujourdhui il c tjr batus pour la causse des jeunes au Mali au lieu de le soutenir vs etez là a le critiquè vraiment ninporte quoi…..!!! Monsieur si tu na pas de villa va travaille au lieu de perdre ton temps a racontè d bobars….bon courage soumano les jeunes vous soutienez!! Les jaloux vont mourir

  4. je crois k avec tout c kon viens de vivre ses derniers moment nous devons surpassé des actes égoïste et c genre d propos infondé. sa n sert a rien de c mettre contre kelk1 ki a d l ambition pour son pays et pour la jeunesse. je vous demande donc de l accompagné au lieu de passé inutilement votre temps a critik si non le chien aboi la caravane passe.
    merci mon frère soumano et du courage et les jeunes de ton pays te soutiennent

  5. je suis tres surpris de lire les critiques aussi virulentes sur un jeune qui n’a donne que son opinion sur un sujet aussi sensible qu’est l’emploi des jeunes. mr soumano a fait une contribution sur la question afin de permettre aux nouvelles autorites de corriger certaines insuffisances. alors arretons de s’initier dans la vie privee des gens car ne fait pas avancer. mettons les gens a la place qu’il faut et evitons les regements de compte. on a rien a voir entre vos querelles.

  6. Les gens sont tellement jaloux de Mr SOUMANO qu’ils ne savent même pas comment l’atteindre si ce n’est par ce genre de ragot. Vous êtes en train de traiter de tous les noms or à ce que nous les jeunes sachions jusqu’à preuve du contraire, il n’a pas encore été cité en justice pour une salle affaire, même si beaucoup de gens font des complots contre lui.Si tout ce que vous dites et vrai, qu’est ce que vous attendez donc pour agir, espèce d’égoiste. Si c’est le fait qu’il a aussi pu acheter une maison à la cité BMS qui vous fait mal, vous allez mourir de ce chagrin car ce n’est pas un don, il l’a acheté par le fruit de son travail. Vive la jeunesse!!!!!!

  7. Je suis vraiment désolé pour tous ces gens qui ont laissé des commentaires téléguidés contre le jeune soumano. Je parie que c’est des détracteurs à la solde des pet. J’ai rencontré ce jeune depuis 2003 du temps où nous étions tous les deux étudiants à Dakar.Il a toujours fait la fierté des Maliens car faisant partie des étudiants les plus brillants de l’université et je pense, il a continué à s’affirmer au Mali.J’ai eu la chance de regarder beaucoup de ses émissions télévisiées tant sur Africable et sur l’ORTM et portant sur l’emploi des jeunes.Au moins reconnaisez-lui ce mérite surtout qu’il a été le plus jeune Chef de département à l’APEJ (nommé à l’âge de 24 ans).Je n’ai rein vu de mal dans l’article qu’il a proposé, au lieu de vous mettre à le critiquer, faîtes comme lui en proposant votre vision de la question. Aussi, les gens doivent savoir que le jeune soumano est quand même enseignant au supérieur,pour réfuter l’incompétence qu’on lui attribue.Arrêtez vos méchancétés gratuites.

  8. JE CROIS QUE CE MESSAGE A RATE SA CIBLE. IL DOIT ÊTRE DESTINE AUX DIRIGEANTS ET NON AU PUBLIC.
    LES HOMMES POLITIQUES COURTISENT IBK, MAINTENANT C’EST LES BUREAUCRATES QUI LE COURTISENT?
    APRÈS ANALYSE, LE CONSTAT EST AMÈRE CAR VOTRE INCOMPÉTENCE S’EST AVÉRÉE:
    1- “Le constat est qu’à cette date, le taux de mobilisation de ce fonds est très faible car atteignant difficilement les 10%.” QUAND UNE CHAUSSURE EST TROP PETITE,ON NE TAILLE PAS LES ORTEILS. IL FAUT VITE S’ADAPTER AUX CONDITIONS DU FNEJ.
    2- “Le mieux de mon point de vue, c’est soit de rattacher l’APEJ à la Présidence soit à la Primature ……du ministère des finances pour résoudre la question du faible taux de mobilisation des ressources.”
    FAITES VOTRE TRAVAIL ET CHERCHER A SAVOIR QUELLES SONT VOS INCAPACITÉS A DÉBLOQUER LES FONDS. ON NE CHANGERA RIEN,SI VOUS ÊTES INCAPABLES,LAISSEZ LA PLACE AUX COMPÉTENTS.
    L’HOMME QU’IL FAUT A LA PLACE QU’IL FAUT.

    • Toi, tu as intérêt à apprendre à bien écrire le français au lieu de te mettre à critiquer dans le vide comme ça. Ton fraçais dénote que tu es un vrai cancre et si tu es jaloux des jeunes très excellents de la race de Monsieur SOUMANO, tu n’as pas ta place au Mali. Espèce de farfelu.

  9. Vous voulez lever des fonds pour l APEJ POUR LES DÉTOURNER APRÈS SINON VOTRE ARTICLES NE FAIT AUCUNE PROPOSITION POUR LA PROBLÈMATIQUE DE L EMPLOI DONT VOUS PARLER DÉSOLÉ VOTRE PLACE ESTEN PRISON

    • Toi espèce de vendu là tu as quoi contre soumano. il t’a pris ta femme ou quoi. Combien sina et le dga t’ont payé pour raconter ces bêtises. Tu as intérêt à demander à ta directrice et à toute son équipe de bien travailler au lieu de te payer pour médire soumano. Je te promets il va briller à l’APEJ bientôt comme le soleil à midi s’il te à plait et ça ne va meme plus tarder.C’est là que vous comprendrez ce qu’il vaut. Vive le jeune soumano

  10. Bientôt une plainte contre toi Monaieur trois millions contre deux millions ,Tu DOIT avoir honte les jeunes filles remplissaient ton bureau sous ATT .gare à toi si tu sors ta tête encore bandes de vauriens

    • Franchement moi je ne comprends pas les gens qui font des affirmations gratuites sur la base de la jalousie et c’est extrêmement dommage. Mais heureusement qu’il y a un probverbe africiain qui dit: “on ne jette des pierres qu’aux arbres qui portent des fruits”. Je ne connais pas monsieur SOUMANO, mais j’ai du mal à saisir cet acharnement contre sa personne. Il a fait quoi de grave en donnat son opinion?. Tout ce que tu dis sur lui n’est que pure méchancété sans fondement du reste et rélèvant de la pure diffamation. Mais sache une chose, celui qu’on critique par méchancété finit toujours par triompher en gouvernant. Les exemples entre soumaila et IBK pendant la campagne et de ADO et Gbagbo sont assez parlants sur la question.Je ne connais pas Mr SOUMANO, mais à priori, je pense qu’il doit être un homme très compétent et valable après avoir lu sa brillante contribution.

  11. CE petit fonctionnaire de L APEJ s est acheté une villa à la cité BMS après avoir détourné l argent des jeunes avec la complicité de son frère qui est à la BMS vient raconter sa vie sur l emploi encore,pauvre Mali

    • Si tu es aigri parce que tu es en location encore, il faut t’en prendre à toi meme.Quel est le lien avec cet article. Tu n’as meme pas honte. Si tu es jaloux parce que soumano a une villa demande lui plutot de t’aider à faire un montage pour que tu aies pareille vila. Son frère n’a rien avoir avec ça. Celui qui fait des complicités avec son frère à l’Apej sur le dos des jeunes est connu. Il travaille à la cellule Pme-pmi

Comments are closed.