14ème anniversaire de l’assassinat de la Journaliste de RFI Johanne Sutton : Sa famille offre des centaines de livres à une école portant son nom à Tienfala

0
Anniversaire du décès de Johanne Sutton
Johanne Sutton

11 novembre 2001-11 novembre 2015, il y a 14 ans jour pour jour que disparaissait Johanne Sutton, journaliste de Radio France Internationale (RFI), assassinée à l’âge de 34 ans par les Talibans en Afghanistan, au cours d’un reportage avec deux autres de ses confrères, Pierre Billaud de la RTL et Volker Handloik de Stern.

A l’époque, l’évènement avait attristé et ému plus d’un à travers le monde. Surtout le monde des médias et ceux qui sont attachés à la liberté d’expression et d’opinion, deux des valeurs fondamentales  de la démocratie.

C’est ainsi qu’au Mali, une association dénommée ‘’Les Amis de Johanne Sutton’’ fut créée en 2007 à la mémoire de l’illustre défunte. Composée des acteurs de la défense de la liberté d’expression et de la promotion de la communication sociale, depuis sa création, l’association ‘’Les Amis de Johanne Sutton’’ commémore chaque année la date anniversaire de son assassinat à travers divers activités.  C’est dans la même dynamique que les membres de l’Association dont Amadou Maïga, ont décidé de créer  en 2012 une école portant le nom de Johanne Sutton, dans la commune rurale de Tienfala, village situé à 35 km de Bamako dans la région de Koulikoro.  Et c’est par le fait du hasard qu’Elisabeth Sutton, la sœur de la défunte, a pris connaissance, à travers des réseaux sociaux, de l’existence de l’association et de l’Ecole créées au Mali en hommage à sa sœur, Johanne Sutton.

« C’est par le plus grand des hasards que j’ai trouvé une photo sur Facebook montrant un panneau planté dans la brousse sur lequel il y avait écrit : Ecole Fondamentale Johanne Sutton de Tienfala ‘’Mali’’. Après l’émotion, j’ai voulu en savoir plus, être certaine que cette école n’était pas juste une récupération de l’image de ma sœur. J’ai mené mes enquêtes puis j’ai mandaté l’Ambassade de France au Mali pour qu’elle fasse des recherches. A l’issue de ces investigations et après m’être longuement entretenue avec Amadou (le promoteur de l’école), ma famille et moi-même avons donné notre approbation » révèle Elisabeth Sutton.

En guise de reconnaissance aux initiateurs de l’Association et de l’école créées à la mémoire de sa sœur, Elisabeth, avec le soutien de certaines maisons d’édition, s’est engagée  à soutenir l’école Fondamentale ‘’Johanne Sutton’’ de Tienfala, en l’aidant à créer une bibliothèque équipée, pour un début avec plus de 500 livres imprimés sur papier et numérique.

« Le projet est formidable car dans notre zone, c’est une première ! Nous comptons préparer avec l’école, des futures élites comme Johanne et cette bibliothèque va nous y aider » s’est réjoui Amadou Maïga, le promoteur de l’école fondamentale ‘’Johanne Sutton’’ de Tienfala.

A  sa suite, la secrétaire générale de l’Association ‘’Johanne Sutton’’ Korotoumou Niang a remercié les partenaires pour leur geste qui dit-elle, contribuera de façon significative à la formation des centaines d’élèves de l’Ecole ‘’Johanne Sutton’’.

L’évènement qui a pris fin par la coupure du ruban symbolique de la nouvelle bibliothèque s’est déroulée en présence des autorités locales, des parents d’élèves et du représentant de la Radio France Internationale (RFI), Serge Daniel.

Lassina NIANGALY

PARTAGER