Haut conseil islamique du Mali (Hcim): Imam Mahmoud Dicko reconduit à la tête de l’organisation

2
conseil islamique
Mahmoud Dicko

Les travaux du 2ème congrès ordinaire du Haut conseil islamique du Mali se sont déroulés du 19 au 21 avril 2014 au Centre international de conférence de Bamako (Cicb). Ce congrès avait pour thème : «ensemble pour la paix et la réconciliation nationale». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de ce congrès dont la relecture des textes et le renouvellement du bureau national. Deux candidats pour briguer la présidence de l’organisation : le président sortant Imam Mahmoud Dicko et Thierno Hady Oumar Thiam. Le président sortant Imam Mahmoud Dicko a été réélu avec 59 voix contre 27 voix pour son adversaire. Il y a eu 13 abstentions parmi les 99 votants.

 

Le Week-end dernier, la salle de 1000 places du Cicb a refusé du monde. Tous les délégués de Kayes à Kidal ont répondu à l’appel. Plusieurs personnalités ont pris part à l’ouverture ce congrès. Outre le président IBK, on notait la présence des membres du gouvernement, des diplomates accrédités au Mali, de l’archevêque de Bamako, Monseigneur Jean Zerbo, du guide spirituel Ançardine, Cherif Ousmane Madane Haïdara et bien d’autre.

 

Au cours de son allocution, le maire de la commune III du district de Bamako, Abdel Kader Sidibé a souhaité un congrès apaisé, gage de la réconciliation nationale. Le président de la commission d’organisation du congrès, Mamadou Diamoutani a rappelé les raisons des différents reports dudit congrès. A l’en croire, 353 délégués de Kayes à Kidal ont répondus à l’appel. Selon le représentant de la famille fondatrice de Bamako, Modibo Niaré, l’islam a résolu bien des questions à Bamako, notamment lors des différentes crises.

 

Le président du Hcim, imam Mahmoud Dicko a fait savoir que l’objectif du Haut conseil Islamique du Mali est d’œuvrer pour la sauvegarde des valeurs et principes de l’islam en vue de sa consolidation et de son épanouissement, de coordonner les activités au sein de la communauté musulmane et servir d’interface entre elle et les pouvoirs publics et de contribuer au développement économique, social et culturel du Mali. Il a souligné que ce congrès est placé sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale.

 

« Musulman du Mali, merci. Avec 77% de voix lors de la présidentielle, la majorité des musulmans a souhaité que je sois-là. Je resterais qui je suis. Dès que la date de la visite d’Etat au Sénégal est annoncée, je ne pouvais pas changer d’agenda c’est pour cela que j’ai souhaité si cela n’était pas un crime d’assister à ce congrès car je sais l’intérêt du Haut conseil Islamique du Mali. Notre pays a de la chance. Ce n’est pas un pays de néophytes, c’est un pays d’homme de savoir. Notre pays peut tanguer mais ne chavirera jamais. Inchalla avec les croyants du Mali nous sauront relever les défis », a déclaré le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.

 

A l’issu des travaux de trois jours, les congressistes ont porté leur choix sur l’Imam Mahmoud Dicko pour conduire les destinées du Haut conseil islamique du Mali pour un mandat de 5 ans. Dans le bureau présenté lors de la cérémonie de clôture, on note 45 membres dont le Cherif Ousmane Madane Haïdara qui garde son poste de 2ème vice-président.

 

Le candidat malheureux Thierno Hady Oumar Thiam, garde son poste de Secrétaire à la Communication dans le nouveau bureau. Cheick Soufi Bilal est le 4ème vice-président. Les recommandations issues de ce congrès sont entre autres : la mise en application du code des personnes et de la famille, notamment le volet mariage, l’amélioration des conditions du Hadj, la réglementation du prêche au Mali.

 

Lors de la cérémonie de clôture, le ministre des affaires religieuses et du culte, Thierno Amadou Omar Hass Diallo a fait savoir que le Hcim bénéficiera de l’appui inconditionnel de l’Etat malien. Avant de souhaiter la paix, la réconciliation, l’entente, le pardon entre les musulmans.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.