Nigeria : Stephen Keshi est décédé

43
Nigeria : Stephen Keshi est décédé
Il ne se serait jamais remis de la mort de sa femme emportée par un cancer en 2015.
Ancien joueur de Strasbourg, international puis sélectionneur nigérian, Stephen Keshi est décédé.

Ancien joueur de Strasbourg (1991-1993) et international nigérian, Stephen Keshi est décédé dans la nuit de mardi à mercredi. C’est ce que vient d’annoncer la Fédération du Nigeria sur son compte Twitter. Auteur de 9 buts en 64 sélections, l’ex défenseur central, surnommé «Big Boss», avait disputé la Coupe du monde 1994 et remporté la CAN la même année avec les Super Eagles.

Après avoir qualifié le Togo pour le Mondial 2006, il a mené le Nigeria à la victoire lors de la CAN 2013. Le technicien a ensuite qualifié son pays pour la phase finale de la Coupe du monde 2014, épreuve durant laquelle le Nigeria a été éliminé en 8es de finale par la France (0-2). Il est mort à l’âge de 54 ans et aurait succombé à une crise cardiaque.

Il était l’un des deux joueurs de football à avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en tant que joueur puis comme entraîneur.

Il a également entrainé l’équipe du Togo et celle du Mali.

Par lequipe.fr

PARTAGER

43 COMMENTAIRES

  1. Que la terre lui soit légère.
    Je me rappelle encore comme si c’était hier de ce coup franc dans les 30 mètres du Stade Malien…sur lequel feu Demba Coulibaly s ‘écria en substance..”attention attention… je n’aime pas ce coup…..Stephan Keshi est dangereux….. il n’est pas un enfant de choeur….il a le pétard dans les pieds…..et il s ‘élance…. boum…et But !!…et les stadistes pleurèrent , d’autres succombèrent…puis se réveillèrent.
    ”Ne vous fâchez pas, nous nous s’amuser”

    • Pas uniquement le pétard dans les pieds, mais aussi des bolides d´expédié, comme ce 2é but nigerian de 1992 á Dakar á l´ouverture de la CAN contre une superbe équipe du Sénégal de S. Sané et de feu Jules F. Bocandé!

  2. Que la terre lui soit légère.
    Je me rappelle encore comme si c’était hier de ce coup franc dans les 30 mètres du Stade Malien…sur lequel feu Demba Coulibaly s ‘écria en substance..”attention attention… je n’aime pas ce coup…..Stephan Keshi est dangereux….. il n’est pas un enfant de choeur….il a le pétard dans les pieds…..et il s ‘élance…. boum…et But !!…et les stadistes pleurèrent , d’autres succombèrent…puis se réveillèrent

  3. Oui vraiment dommage comme le dit l’autre! AUrait-il au moins la reconnaissance post-mortem?

  4. Un grand footballer et un grand coach. RIP brother you have the pride of Nigeria and of Africa.

  5. Nigeria : Stephen Keshi est décédé
    Par maliweb -8 Juin 2016

    Au delà de la pensée émue, du pathos général, et en attendant d’en savoir davantage sur les circonstances exactes de ce décès, il va falloir aussi et déjà tirer tous les enseignements du grand ingratitude de beaucoup de nos dirigeants sportif et politique, cette autre maladie qui a jallonné le parcours de quelqu’un qui a consacré sa carrière aux Africains:

    1- Quali des Eperviers du Togo en 2006 pour la Coupe du Monde pour se voir débarquer au moment où la cérise venait sur le gâteau au profit d’un entraîneur prétendu blanc!

    2- 31 janvier 2010, c’est notre pays qui mettra fin à son contrat, parce qu’ éliminé lors des qualifications pour la Coupe du Monde par le Ghana, et éliminé prématurement au 1er tour CAN en Angola…Allons-y savoir pourquoi? Peut-être qu’on aura entendu quelque part que les coupes d’Afrique se préparent et se remportent en espace de deux ans!

    3- Vainqueur de la Coupe d’Afrique en 2013 en AfSud avec les Super Eagles, le bourreau cette fois-ci c’est son propre pays qui le limoge juste après le sacre! Assez unique en son genre et singulier après, lorsque ce même détenteur ne parvient même pas à se qualifier pour l’édition suivante 2015 en Guinée Equatoriale! Le tout dans un drame familial dans lequel il perd sa femme d’un cancer 2015 aux USA!

    4- On retiendra un énorme gâchis consubstantiel à l’être africain qui n’a jamais su respecté ses propres valeurs, de sa coupûre de soi qui suppose qu’on a été toujours à côté de soi, traduisant systématiquement cette incertitude dans les convictions!

    – Que porter pendant dix ans le brassard de capitaine et entraîneur de son pays avec respectivement 2 trophées en 1994 et 2013 ne suffiront pas ni à être prophète chez soi, ni roi chez le voisin… Dommage!

  6. Que son âme repose en paix, la mort c'est une vêtements que tout le monde portera.
    Que Dieu le tout miséricordieux nous guide sur le bon chemin, Qu'il facilite pour nous tous. D'or en paix Stephen.

  7. Après Yekini, un autre grand tire sa reverence. RIP
    Il reste la legende vivante Okocha. Longue vie à lui

  8. ho lala encore un baobab tombe pour l’Afrique, qu’il soit résident du paradis RIP.

  9. Nigeria : Stephen Keshi est décédé
    Par maliweb -8 Juin 2016

    Paix à l’âme du “Big Boss”!

    – On se souviendra de votre passage au Mali, du travail que vous aviez abattu pour notre football, et surtout de cette amertume que vous aviez ressentie lorsque vous aviez éliminé “vos propres” joueurs Maliens 4-1 en 1/2 de la CAN 2013 en AfSud pour finalement remporter la compétition avec le Nigeria au termes d’un tour poussif!

    – On se souviendra aussi de votre intégrité de mélange de puissance physique et de technique sur les terrains de football, et avec les “Super Eagles” et avec vos clubs respectifs
    du “New Nigerian Bank” au Nigeria en passant par l’Africa Sports National d’Abidjan, d’Anderlecht en Belgique, de Racing Straßburg en France jusqu’au Sacramento Scorpions aux USA…

    – On se souviendra pendant longtemps de cette génération dorée avec des Okocha, Yekini, Amokachi et Oliseh qui fut champion d’Afrique en 1994 et enfin de votre carrière d’entraîneur au Nigeria, au Togo et au Mali.

    Merci et à vous digne fils d’Afrique pour tous les services rendus au continent!

Comments are closed.