Message du Président IBK , après l’attaque terroriste contre Dioura : “aucune négligence ne saurait plus être tolérée”

21

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, en marge de la présentation au drapeau des 600 recrues de la cohorte 2018 du SNJ, très touché s’est pour la première fois exprimé en public sur l’attaque de Dioura.

« Oui , se disant, j’ai au cœur, vous le savez, DIOURA. Dioura la martyrisée, Dioura la torturée, Dioura l’agressée, Dioura la violentée, Dioura la surprise. Que non, que ne soit plus le cas, que ce ne soit plus le cas, que nous ne soyons plus surpris nulle part. Messieurs les Chefs militaires, je vous y engage instamment, en le nom de la Patrie, nous sommes en guerre, aucune négligence, aucune négligence, ne saurait plus être tolérée, en tout cas, je ne la tolérerais pas, pour la vie de nos enfants, pour celle de la Patrie. Chacun doit savoir en quelque lieu où il se trouve que nous sommes sous les regards, qui ne sont pas des regards amicaux, que nos moindres fautes, nos moindres failles seront exploitées, hélas pour nous faire un sort pas toujours le meilleur, le plus funeste. Que cela ne soit plus, c’est nous qui devons apporter dorénavant la peur ailleurs, pas qu’on nous l’apporte à nous. J’espère que mon message est bien compris, ceci est un mot d’ordre aux Forces Armées. Qu’il soit compris dorénavant, très clairement.

Et, cela dit, je voudrais ici, encore une fois savoir grée à tous ces jeunes formateurs, qui jour et nuit sont aux côtés de nos jeunes, de nos enfants pour les former au métier des armes, pour leur inculquer également les rudiments du devoir civique. Le civisme est un devoir, un devoir rigoureux, de présence dans la cité, nuit et jour, pour empêcher qu’elle fut surprise cette cité-la ; c’était le cas avant, ce serait le cas aujourd’hui plus que jamais. Que chacun se le dise notre pays je le dis encore une fois n’est pas en paix, nous faisons face à une guerre asymétrique, une guerre traîtresse, sans règle établie, il faut que chacun le sache et que nous soyons dans la posture d’une vigilance absolue, accrue, que nul ne vienne plus jamais nous surprendre en train de faire du thé, ou en passivité, ou à un Check point ; cela ne sera pas tolérable, en tout cas cela ne sera pas admis, cela ne sera plus admis, c’est clair. Je pense que, nos jeunes gens, leur vie mérite que nous fassions tout pour la sauvegarder. Nous avons devoir et mission, de qualifier nos Forces Armées, de les équiper, de les former, en retour nous attendons un service impeccable en les temps où nous vivons, en les temps que nous vivons, cela est de requis national obligatoire. Chers amis je ne pensais pas au-delà de l’interview les circonstances m’interpellent vivement et ce que j ai dit est dit !» a évoqué IBK.

Par Présidence de la République du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Le message du vieux IBK à l’endroit de nos chefs militaires a été direct et simple. Voilà pourquoi je l’ai particulièrement apprécié. Pour le reste, vu qu’il a tenu des discours similaires par le passé sur certaines situations et les résultats ne sont jamais arrivés, je préfère attendre voir. Il a plus à prouver sa sincérité par des actions concrètes suite à cette attaque – ne serait ce que pour nous montrer qu’il n’était pas sous l’effet d’alcool ou autre jimjama manding lors de son discours…😁. Les familles des victimes souhaitent voir une enquête indépendante pour situer les responsabilités et punir les fautifs selon la loi. Nous l’avons tous vu pleurer à Paris avec son chapeau mexicain, mais 23 pauvres maliens ne semblent pas assez pour le faire pleurer. Quelle vision démon et sadique pour notre pays !

  2. Tiens, il ne chiale jamais tant que les victimes ne sont pas des blancs! Mêmes ses émotions sont sélectives. Il donne des ordres alors qu’il sait pertinemment qu’il n’est plus écouté et respecté par son peuple. Il fait des promesses alors qu’il sait délibérément qu’il n’a aucun moyen ni volonté de les tenir. Il continue à nommer des généraux de salon à des postes encore plus douillets et surtout plus loin des champs de batailles. Il protège et enrichit sa famille et ses potes et s’attend à ce les enfants des pauvres servent de chair à canon de l’ennemi. Peuple Malien, si on ne sort pas tous dans les rues pour exiger le départ immédiat de IBK, c’est l’existence même de notre Maliba qui est menacée. IBK s’en fout complètement. Il est déjà vieux. Il mourra bientôt en laissant le pays dans la Mer…de qu’il a créée! Tous dans les rues partout au Mali et à l’extérieur pour demander le départ de IBK et nos dirigeants incompétents corrompus!

  3. Après sept (7) ans aucune leçon n’est peut plus entrer dans le cerveau humain (normal).

    – Aguelhoc (2012) ne nous a pas appris
    – Amachach (2012) ne nous a pas appris
    – Gao (2012) ne nous pas a appris
    – Nampala (2016) ne nous a pas appris
    – Poste de péage Sanankoroba (2016)
    – GAO-MOC (2017) ne nous a pas appris
    – Poste SAN (2017) ne nous a pas appris
    – Poste SAN (2018) ne nous a pas appris
    -Soumpi (2018) ne nous a pas appris
    – Sada SY KOULIKORO (2019) ne nous a pas appris

    – Dioura (2019) va t-il nous apprendre? En math (statistiques/probabilité) la réponse est NON.

  4. @ROI BITON de SEGOU, JE ne suis pas blâmé la victime le roi biton, mais le camp militaire doit surveiller le jour et la nuit le camp de DIOURA ni patrouille ni surveille sinon comment on peut comprendre 6 véhicules et plusieurs motos des terroristes personne n’a entendu le bruit des véhicules quand même .

    • QUE FAIRE SI LES CRIMINELS QUI ONT TUE’ NOS FRERES ONT UNE COLLABORATION A’ L’INTERIEUR DU CAMP ATTAQUE’?
      EST-CE QU’IL Y A DES MILICES ARME’ES…. PRIVE’ES QUI OPERENT AUTOUR DES CAMPS MILITAIRES? EST-CE QUE LESDITES MILICES PORTENT LA MEME TENUE QUE LES FAMAs!!!
      MES AMIS , IL Y A PLUSIEURS QUESTIONS QUI DOIVENT ETRE POSE’ES!!!!!!!!!! LE TRAVAIL EST INTERNE!!!!! IL N’Y A PAS DE NEGLIENCE!!!!!!!!! IL Y A PLUTOT UNE HAUTE TRAHISON!!!!! IL EST TRES IMPORTANT D’OPERER DES CHANGEMENTS IMPORTANTS!!!!

  5. L’ actualité toute récente a mis en lumière le rôle de la France dans la protection du régime tchadien.
    Des colonnes de véhicules bien armés des rebelles opposants au régime d’IDRISS D.se dirigeaient vers plusieurs camps à la frontière avec la Libye d’où sont installés ces rebelles.
    La France a utilisé son avion pour arrêter leurs progressions,les obligeant à retourner dans leurs bases.
    Pourquoi le président tchadien n’a t’il pas laisser son ARMÉE, que personne ne conteste la qualité des soldats qui la compose,affronter les rebelles?
    Il a su,compte tenu de la force de frappe de L’ENNEMI,que ses braves soldats ne peuvent rien faire.
    N’ayant pas la force aérienne nécessaire pour arrêter leurs progressions,il a fait appel à la France,au lieu de dire à ses soldats d’abandonner leurs positions comme l’a fait ATT en 2012 obligeant nos soldats à se réfugier au Niger.
    On constate ici que c’est un homme politique qui a sauvé les soldats d’une mort certaine,pas les chefs militaires qui ne font que relayer l’information à la présidence.
    On constate aussi que la présidence était informée de la progression de L’ENNEMI et de leurs dispositifs d’armement.
    N’est ce pas que toutes ces informations ne peuvent être que donner par la France qui a toute la technologie pour déterminer les mouvements de l’ ennemi?
    Qui peut nier que la France,avec tout son dispositif technologique à GAO, était parfaitement au courant des mouvements des éléments qui sont allés attaquer le camp de dioura ?
    Que la hiérarchie militaire ait fauté pour ne pas protéger le camp de dioura est aussi inadmissible que le comportement de l’ ARMÉE FRANÇAISE sur notre sol qui a préféré laisser les pauvres soldats maliens massacrer par certainement ses ALLIÉS de kidal.
    Si la vigilance des soldats pouvaient leurs sauver contre une puissance de feu,IDRISSA.D,stratège militaire incontestable,n’allait pas faire appel à l’avion française.
    Qu’on arrête de parler de manque de vigilance dans un contexte miné par des traîtres dans les rangs de l’ ARMÉE car certains officiers étaient parfaitement au courant de l’ attaque.
    Ils ont certainement contribué à empêcher la hiérarchie d’être dans le bain.
    Notre ARMÉE est minée par des traîtres de tout le temps,depuis la période des rébellions successives à partir de 1989.
    La solution est entre les mains du président de la république .
    Soit il affronte la France pour avoir toutes les informations sur tout ce qui se passe sur son territoire en échange de sa présence militaire.
    Soit il reste un LAQUAIS des français.
    C’est la dernière option qu’ il a choisie expliquant des menaces honteuses à la hiérarchie,au lieu des actes patriotiques.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Je ne suis ni impressionné ni convaincu que le fameux “Mot d’ordre” ait été bien accueilli par les troupes. Les Maliens sont incrédules. Ils ont un préjugé défavorable vis à vis du pouvoir et ne sont, par conséquent, pas réceptifs à tout cela. Le défi le plus grand pour ce pouvoir est de réussir à changer la PERCEPTION que les Maliens se font de leurs autorités. La crise de confiance est installée depuis longtemps. Pourront ils jamais changer cela? L’avenir proche nous le dira.
    À bon entendeur salut !

  7. IBK a pleuré pour les blancs mais pas pour ses fils qui sont tombés en défendant le Mali. Dans son discours, je dirai qu’il a été folklorique.

  8. Après avoir joué le pleureur au début de son premier mandat, le voilà dans un rôle de père-fouettard. Un acteur complet. On comprend mieux pourquoi il a été désigné Champion de la culture.

  9. Pitoyable le drame de ce pays est son président une calamité !!! Encore 4 ans avec ce regime et ça en sera fini du Mali

  10. Je n’ai rien contre le ministre de la défense mais a mon humble avis il n est vraiment pas a sa place il n est pas l’homme qu il faut a la défense en temps de guerre il ne connaît rien et ne porte pas les couilles du commandement.

  11. Monsieur le président avec tout mes respects il est grand temps dagir de sortir les muscles il y va de la survie du peuple malien aucun sacrifice n est de trop a bon entendeur salut.

  12. Boua “le poisson pourrit par sa tete” nous dit un proverbe Bamanan, Monsieur le Chef Supreme des Forces Armees du Mali vos chef militaires sont a votre image, vous etes a Bamako et la semaine passee un de vos chef militaires a fete ses 50 ans comme un Prince d’Arabie Saoudite et vous n’avez rien vu et vous n’avez rien dit. Non IBK tu ne peux pas faire la fuite en avant, nous n’avons pas besoin de farine sur nos yeux, Boua regardes-toi dans le mirroir et prends tes responsabilites si tu peux mais j’ai mes doutes. BOUA KA BLA!

  13. Des mots, des mots et encore des mots.
    Dans ce contexte dramatique, IBK qui ne craint pas le ridicule, mime De Gaule.
    La comédie de la communication quand le pays souffre la perte de ses soldats.
    Il y a quelques jours, un général pipo avec plein d’étoiles fêtait son anniversaire comme le ferait un enfant gaté d’un milliardaire avec concert privé et buffet de luxe garni. Une sorte de gifle à la conscience de ce pays en guerre. Le chef suprême des armées trouvait cet affront normal.
    Est ce que ce même chef peut être crédible quand il élève la voix pour dénoncer une quelconque négligence ?
    Le sommet de la negligence n’est-elle pas de laisser des officiers jouer au petit milliardaire pendant que les soldats se font massacrer par l’ennemi ?

  14. Je comprends parfaitement la colere du president. Nous sommes tous fache’s!!! Evitons de blamer la victime. Je ne serai point surpris si une attaque de ce genre se repete. Je suis arrive’ a’ cette conclusion parce que je suis persuade’ que le ver est dans le fruit. Ceux qui attaquent et tuent au sein des FAMAs, ont une collaboration au sein des memes FAMAs!
    Je ne constate ni demission ni limogeage! On ne peut pas reprendre les memes mauvais acteurs et nous attendre a’ un changement positif! President IBK, s’ils ne demissionnent pas, il faut les limoger!!!
    IL EST TEMPS D’AGIR AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD!
    Faut-il ramener le General Didier de la Chine et le nommer a’ la defense et envoyer l’actuel ministre de la defense comme ambassadeur en Chine? What do I know?

  15. Cette affaire n’a rien avoir avec la politique, LES militaires ont négliger les camps militaires ne sont pas des camps de réfugiés .

    • Les militaires sont dans cette situation de merde parce que les politiciens ont echoue’!!!!
      Toure’ , je ne te laisserai pas blamer les militaires!!!!! IL NE FAUT PAS BLAMER LA VICTIME!!!

  16. Personne n’a plus peur de vous dans ce pays quand même cela qui sont sanctionnés sont récompenses à des postes Ministériels.Exemple des gens comme Wague qui a été l’un rare sanctionné se retrouve Ministre ou Encore Denon se retrouve commissariat alimentaire? Bref…Réveillez vous

  17. Quel poste Tiemoko Sangaré Boubeye n’ont pas occupé dans qu’est qu’ils ont apporté rien et cela tu confies encore le pays et vous espérez des résultats meilleurs.Monsieur le Président de qui vous vous moquez???Au lendemain de ce vous appelez erreur pourquoi n’avez vous pas santionner le Directeur de la SE, Le Ministre de la défense, etc….

  18. Les erreurs seront toujours tant que tes enfants se moquent de la République et continuent à piller, les erreurs seront tant qu’ils pas de sanctions, il y’aura tjrs erreurs tant que tu sais pas si tes Ministres et PM sont bons ou mauvais, il y’aura toujours tant que certains Ministère comme la défense sont confiés à politiciens comme récompenses pour aller bouffer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here