Montée en puissance des FAMA : Le Colonel Sadio Camara convainc sur une réalité désormais incontestable

1

Bien dans son élément lors de son passage dans l’émission «Mali Kura Taasira» de l’ORTM (les membres du gouvernement doivent passer désormais à la télévision nationale afin de défendre leur bilan durant la première année de la rectification de la transition), le ministre de la Défense et des Anciens combattants a été plus que convaincant. Sans démagogie aucune, Colonel Sadio Camara a réussi à lever les équivoques qui pouvaient encore exister par rapport à la montée en puissance de notre outil de défense : l’Armée !

Le Mali a désormais une véritable armée nationale ! Difficile d’en douter après avoir suivi la brillante interview du Colonel Sadio Camara dans «Mali Kura Taasira» le mardi 10 mai 2022 sur l’ORTM. Et la version bambara a été diffusée le lendemain pour permettre à une grande majorité de Maliens d’avoir le cœur net que les choses sont en train de réellement bouger quant à la reconstitution de notre outil de la défense.

Retrait et bilan de l’opération Barkhane, dénonciation du traité et des accords de défense avec la France, la coopération bilatérale avec la Russie, la coopération avec des pays voisins dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les événements  de Mourah et de Gossi, les perspectives pour consolider les acquis et continuer à renforcer les capacités opérationnelles de nos Forces armées (FAMa)… Aucun sujet n’a été occulté par le ministre de la Défense et des Anciens combattants.

En dehors des sacrifices consentis pour parvenir aujourd’huià  cette montée en puissance des FAMa, le ministre a abordé sans ambages des questions que certains pays occidentaux  et leurs alliés africains tentent aujourd’hui d’utiliser contre notre pays afin de ternir son image et l’isoler davantage sur la scène internationale.

A commencer par la coopération bilatérale, militaire notamment, avec la Russie que nos détracteurs veulent réduire à la simple présence de l’agence de sécurité privée, Wagner. Et contrairement à ce que la France et ses alliés occidentaux professent dans leurs médias de propagande, la coopération militaire avec la Russie date de l’indépendance de notre pays avec l’envoi de centaines d’instructeurs pour former la jeune armée malienne fondée officiellement le 20 janvier 1961 avec le départ symbolique du dernier soldat de la France coloniale de notre territoire.

Et puisque, malgré le traité et les accords de défense, la France et ses alliés n’ont réalisé aucun résultat probant contre le terrorisme (à part se comporter toujours comme en territoire conquis), il était temps que le Mali se souvienne aux bons souvenirs de cette coopération militaire maliano-russe. «Aujourd’hui nous ne faisons que  renforcer cette coopération sur la formation, l’entraînement et l’entretien des engins. Ils n’interviennent pas sur le théâtre des opérations. Depuis l’arrivée des instructeurs et des conseillers russes nous avons constaté l’amélioration de la situation sécuritaire du pays, les matériels sont réparés à temps. Avant cette coopération, beaucoup de nos engins étaient cloués au sol» s’est réjoui le ministre Sadio Camara.

«Bamako et Moscou entretiennent des relations diplomatiques franches, dynamiques et bénéfiques pour nos deux Etats… Le soutien de la Russie au Mali est basé sur le respect de notre souveraineté», a-t-il rappelé lors de cette brillante interview. Par rapport aux campagnes de dénigrement visant à saper le moral de la troupe et à ternir l’image de notre pays par des montages grotesques de massacres de civils, le Colonel Sadio Camara n’a pas mâché ses mots. «Le Mali est issu des grands empires. Nous connaissons la valeur de la vie humaine et nos ancêtres ont eu à protéger les droits de l’Homme avant beaucoup d’autres civilisations et nous n’avons pas de leçons à recevoir», a-t-il martelé.

Et comme pour répondre aux menaces et à l’intimidation des autorités politiques et diplomatiques françaises, Sadio Camara a rappelé que «personne ne peut aimer le Mali plus que les Maliens. Personne ne peut aimer l’union des Maliens que les Maliens eux-mêmes». Ceux qui se croient plus royalistes que le roi peuvent dont aller voir ailleurs.

En  tout cas le Colonel Sadio Camara a été clair et surtout convaincant. D’où la satisfaction manifestée dans les médias et sur les réseaux sociaux par ses compatriotes et par certains panafricanistes. «J’ai écouté attentivement l’interview du ministre de la Défense du Mali, Colonel Sadio Camara, on peut dire sans risque de se tromper que le Mali a les hommes qu’il faut pour assurer sa sécurité et sa défense», a par exemple commenté un algérien qui a longtemps séjourné dans notre pays.

Moussa Bolly

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Les FAMAS pour laver tous les affronst subis par notre peuple. Tous les maliens doivent etre debout comme un seul homme pour defendre vaille que vaille notre chere patrie contre vents et marrees.
    Nous condamnons toute ingerence etrangere et toute intimidation d’un quelconque pays. Nous restons debout sur les remparts

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here