Communiqué de presse du POCIM N°006/10/2019 : Sur le déroulement du dialogue national inclusif dans les cercles du Mali et les six communes du District de Bamako

0

La Mission d’Observation Electorale du POCIM (MOE POCIM), suite au déploiement de Quatre vingt huit  (88) Observateurs à Long Terme (OLT), a constaté la tenue effective, les 14 et 15 octobre 2019, des assises du Dialogue National Inclusif (DNI) dans la majorité des cercles du Mali et dans les six communes du distritc de Bamako.

Elle salue le respect du calendrier, tout en observant l’absence du DNI dans certains cercles de la région de Kidal ; notamment Tinessako, Abeibara et Achibogho.

A ce stade du DNI, les préoccupations majeures des citoyennes et citoyens du Mali sont relatives à l’insécurité, l’injustice et l’impunité, la faiblesse de l’Etat, les conflits liés à la gestion du foncier, des ressources minières et des aires de pâturages, la crise de confiance entre gouvernants et gouvernés, la diversité des structures dans la gestion des élections (Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, Délégation générale aux élections, Commission électorale nationale indépendante et Cour Constitutionnelle), le déficit de communication sur la révision constitutionnelle et le manque de transparence dans la gestion des finances publiques.

La MOE POCIM constate et s’inquiète de l’absence, jusqu’à cette phase du DNI, de certains partis politiques et regroupements de partis politiques de l’Opposition, de certaines Organisations de la société civile et de certains signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger de 2015.

La MOE POCIM encourage le Gouvernement, le Triumvirat, le Comité d’organisation, les acteurs politiques et les signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger à poursuivre les consultations nécessaires en vue d’un dialogue véritablement inclusif au Mali.

Pour sa part, la MOE POCIM demeure mobilisée et vigilante pour suivre et rendre compte du déroulement du DNI dans ses prochaines étapes.

 Bamako, le 17 octobre 2019

 Le Chef de mission

 Dr Ibrahima SANGHO                                                                                                                      

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here