Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur le Mali

0

Le Secrétaire général condamne fermement l’attaque perpétrée aujourd’hui contre un convoi logistique de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans la région de Bandiagara, au centre du Mali, au cours de laquelle sept Casques bleus togolais ont perdu la vie et trois ont été grièvement blessés par un Engin explosif improvisé (IED).

Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple togolais. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le Secrétaire général rappelle que les attaques visant les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Il appelle les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de ces attaques afin qu’ils soient rapidement traduits en justice.

Le Secrétaire général réitère le soutien et la solidarité continus des Nations Unies au peuple et au Gouvernement du Mali, notamment en renforçant la capacité de la MINUSMA à protéger les civils dans le centre du Mali et en soutenant une stratégie menée par le Gouvernement pour stabiliser cette région.

Le Secrétaire général présente également ses condoléances à la famille d’un Casque bleu égyptien, décédé le 6 décembre après avoir succombé aux blessures subies lors d’une attaque dans le nord du Mali le mois dernier.

Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général

New York, le 8 décembre 2021

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here