Primature : Devine qui vient diner !

0

Le samedi dernier, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a organisé une rupture de jeûne a à la Primature avec les forces vives de la nation. IBK a été l’invité surprise de cette cérémonie. En effet, il est arrivé et a pris la parole pour souhaiter à tous et à toutes, un excellent mois de Ramadan. Le Président de la République a profité de l’occasion pour inviter tous à invoquer Dieu afin qu’il gratifie le Mali avec une bonne et judicieuse saison de pluie. Le Président de la République a appelé tous à l’union sacrée pour faire avancer le Mali afin qu’il soit présent dans le concert des Nations. Il a déclaré qu’il se devait de rendre hommage à ceux qui ont permis la reprise des cours.

 

 

L’honorable Mody N’Diaye fait officier de l’ordre national à titre posthume

Le Président IBK, aux obsèques de Mody N’Diaye, le 25 mai dernier, (le député URD, arraché à l’affection de tous) a décidé d’élever le défunt à la dignité de Chevalier de l’ordre national du Mali. Il est décédé le vendredi 24 mai, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 60 ans. Feu Mody N’Diaye, Économiste de profession avait occupé plusieurs postes au niveau de l’administration d’Etat.

 

Examens de fin d’année : les dates aujourd’hui

Les responsables de l’administration scolaire sont convoqués aujourd’hui en réunion aux fins de voir comment sauver l’année scolaire 2018-2019.

Selon des indiscrétions, le scénario qui va sortir pour sauver l’année est de sacrifier les matières secondaires et de mettre l’accent sur les matières principales, pour ce qui concerne les classes d’examen. Pour les autres, l’impasse sera certainement faite sur des modules.

A cette occasion, les responsables vont également se concerter et convenir des dates des examens de fin d’année.

 

Journée de l’Afrique : l’avenir à la Zone de libre-échange continentale africaine

Dans un message à l’occasion du 25 mai 2019, Journée de l’Afrique, dont le thème était : Réfugiés, rapatriés et déplacés : vers des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique”, le secrétaire général de l’Onu, a fait un message dans lequel, il redit sa confiance en l’Afrique.

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Agenda 2063 de l’Union africaine s’articulent autour d’une transformation axée sur l’être humain et respectueuse de la planète. La priorité absolue est l’élimination de la pauvreté. Nous collaborons étroitement pour intégrer la généralisation du Programme 2030 et de l’Agenda 2063 dans les plans nationaux de développement, ainsi que pour tirer parti des nouvelles possibilités offertes par la Zone de libre-échange continentale africaine”, dit-il.

Taux de vaccination : les parlementaires africains s’engagent

Le Parlement panafricain a adopté une résolution portant création d’un groupe parlementaire sur la vaccination afin de donner une nouvelle impulsion à l’engagement de cette institution à assurer que tous les enfants du continent ont accès aux vaccins dont ils ont besoin.

La volonté politique d’investir dans la vaccination a atteint un niveau jamais égalé. En 2017, les Chefs d’État de tout le continent ont approuvé la Déclaration d’Addis-Abeba sur la vaccination (DAV) au Sommet de l’Union africaine – un engagement historique qui envisage une Afrique où chaque enfant, quelle que soit sa situation économique, a accès aux vaccins indispensables.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here