Spécial supplément, La refondation au Mali : Vers une gouvernance vertueuse

0

Il faut le dire à l’entame de cette Tribune, la Refondation engagée par les plus hautes autorités maliennes vise la transformation radicale du Malien et du Mali, du citoyen malien et de l’État malien. Cela se traduira par l’émergence de nouveaux citoyens, de nouveaux leaders pour conduire le changement et d’une gouvernance globale fondée sur une base morale inspirée du tréfonds des meilleures valeurs qui ont fait la grandeur et la splendeur de notre pays par le passé. Cela est d’autant plus nécessaire que depuis une dizaine d’années au moins notre pays est frappé de plein fouet par une crise multidimensionnelle et structurelle qui touche tous les domaines, tous les secteurs, et même les fondements de la société et de la République.

Notre pays est aujourd’hui à la croisée des chemins. Il connaît une période charnière pleine de défis et d’espérances. Une période particulièrement éprouvante mais qui offre aussi des opportunités. Cette crise est révélatrice des nombreux dysfonctionnements dans le système étatique, des déviations dans les pratiques sociales, des manquements aux règles démocratiques et aux principes républicains. Dans ce contexte fait de défis multiples et d’enjeux variés, le Mali est redevenu un objet de convoitises et le centre d’intérêts politiques, économiques, stratégiques, sociaux, culturels et religieux divers, divergents et parfois antagoniques.

Cela soulève légitimement une multitude de questionnements comme il interpelle et heurte parfois la conscience de notre peuple. Un peuple fier de son passé glorieux, un peuple qui a su à travers les âges magnifier le respect de la dignité humaine, fonder une solide cohésion sociale, bâtir une nation forte dont l’élan de solidarité sincère l’a poussé à prendre dans sa Loi fondamentale la décision d’abandonner une partie ou la totalité de sa souveraineté pour construire l’unité africaine.

Aujourd’hui, le peuple malien s’est réveillé. Il est déterminé à prendre son destin en main et à inverser la tendance actuelle qui n’est pas une fatalité mais une vicissitude de l’Histoire. Et puisque ce sont les idées qui font avancer le monde, il a décidé que l’heure a sonné pour une réflexion profonde et large sur la Refondation et la mise en œuvre des idées qui permettront de relever définitivement les multiples défis auxquels notre pays fait face.

Un Mali nouveau- À l’issue des Assises nationales de la refondation en cours, nous entreverrons un nouveau type de citoyen, un nouveau type de leader, une nouvelle forme de gouvernance des affaires publiques. Et voilà la finalité de la Refondation.
Quant à l’objectif de ces Assises, il consiste à faire un diagnostic sans complaisance de l’état de la nation, à en tirer les meilleures leçons, à analyser en profondeur la situation globale du pays et à faire des propositions concrètes permettant de construire une solution de sortie de crise qui soit en même temps une perspective de développement politique, économique, social et culturel à long terme et une espérance pour l’unité et la prospérité du peuple malien.

Mais pour changer véritablement la situation de notre pays, il faut d’abord que nous changions nous-mêmes. Au-delà du sursaut citoyen, il faut aussi un sursaut national, une union sacrée autour de notre précieux patrimoine commun, nos valeurs communes. Il faut, au-delà des clivages politiques, culturels et identitaires, agir ensemble dans la même direction afin de renforcer la cohésion de notre Nation. Il faut que le peuple se mobilise et travaille d’arrache-pied pour concrétiser les espérances de lendemains qui chantent démocratiquement pour tous, en toute sécurité.

…….LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here