Mini gouvernement pour juguler la crise : Le Mali est-il dirigé par IBK ou par le Chérif de Nioro ?

24

Décidemment, la politique « du diviser pour régner » continue sous IBK. Alors même que dans une récente interview IBK avait  qualifié l’Imam Mahmoud Dicko d’islamiste, le voilà déroulé le tapis rouge devant l’allié principal  de ce dernier en l’occurrence le Chérif de Nioro, en lui permettant de nommer trois des six ministres qui composent le mini gouvernement. Cette attitude du Président de la République ne pourrait être qu’une mauvaise approche et une lecture erronée de la résolution de la gravissime crise multidimensionnelle qui bringuebale le Mali comme un vieil arbre sous une tornade depuis 2012.Ce n’est ni en soudoyant X, ni en promouvant Y qu’on pourrait résoudre la crise, il faudrait l’appréhender en proposant des solutions idoines pour la résoudre.A quand alors la catharsis  véritable pour juguler la crise ?Pourquoi ne pas attaquer le mal jusque dans ses racines avec des profondes réformes au lieu d’adopter la politique de l’Autriche ou celle du diviser pour régner ?

Toutefois, le simple fait que le Chérif de Nioro nomma trois des six ministres du gouvernement restreint, en plus du maintien de Boubou Cissé à la Primaturequ’il souhaita, est déjà une belle victoire pour celui-ci, en attendant les prochaines échéances politiques.

Le Président de la République devra comprendre que la crise qui sévit au Mali est profonde et  que ce n’est ni en faisant taire les leaders de la contestation, encore moins en achetant le silence des plus turbulents parmi eux, qu’on pourra la résoudre. Il faut un diagnostic approfondi assorti d’une ordonnance des spécialistes en crise pour guérir le mal qui est sur le point de se métastaser.Pendant sept ans, IBK n’a fait que gérer de façon artisanale le Mali. Sans programme, ni vision, les Maliens n’ont assisté qu’à un pilotage à vue, un saupoudrage. L’illustration parfaite de cette affirmation est le nombre très élevé de premiers ministres et de ministres. En effet, en sept ans de gouvernance le Mali a connu six premiers ministres et plus de deux cents ministres, mais pour un maigre résultat.Le Bateau Mali, en sept ans ne fait que tanguer et tous ses compartiments sont atteints. Jamais le Mali n’a été autant mal géré que sous IBK. Tous les secteurs sont minés par la corruption, le népotisme et le clientélisme. Jamais la culture de la médiocrité n’a atteint une telle proportion au Mali. Au point que nous assistons à un éternel conflit d’intérêts entre les gouvernants eux-mêmes. L’armée est en décrépitude, à cause de la corruption et de la  malversation dont certains généraux font l’objet. Mal équipée et composée d’hommes démoralisés et victimes de la détérioration de leurs conditions de vie et de travail, notre armée peine toujours à retrouver son lustre d’antan. L’eau, l’électricité, la santé, l’éducation, la sécurité, l’emploi des jeunes, ces droits primaires pour tout citoyen, sont en passe d’être des luxes tant ils sont rares. C’est fort de ce constat à la fois amer et révoltant dans un pays où les ressources ne manquent pas, que des hommes et des femmes se sont mis ensemble pour dire ça suffit maintenant, le peuple aspire à un bien être. Le M5 RFP est la résultante de cette gouvernance chaotique, c’est pourquoi il est composé des partis politiques, d’associations de la société civile et des leaders religieux. Ce Mouvement dit hétéroclite, fait trembler le régime IBK par sa capacité de mobilisation. En effet, à trois reprises il a fait sortir des milliers de maliens pour réclamer le départ du Président de la République et de tout son régime. A cette revendication se sont greffées d’autres comme la dissolution de l’Assemblée Nationale, le démembrement de la Cour Constitutionnelle et la formation d’un gouvernement d’union nationale. Comme réponse à ces revendications légitimes d’une frange importante du peuple, le régime IBK a ouvert le feu sur les manifestants tuant au moins 23 civils et plus de 200 blessés. Comme si cela ne suffisait pas il a mis en place un Mini  gouvernement de six membres dont trois sont proposés par le principal allié de l’Imam Dicko, à savoir le Chérif de Nioro. Ce dernier fort de cette marque d’estime et de considération tente de dissuader le Mouvement du 5 juin de ne plus entreprendre une quelconque action touchant les deux têtes de l’exécutif, à savoir IBK et le premier ministre Boubou Cissé.De par la composition du Mini gouvernement et les propos du guide des Hamallistes, il n’y a aucun doute que le Mali est dirigé par le Chérif M’Bouyé de Nioro.

En effet, à court d’initiative et faute de solutions, le Président de la République est allé se confier à un cet autre leader religieux. Alors pourquoi stigmatiser l’un en le qualifiant de djihadiste et aduler l’autre en déroulant le tapis rouge, alors même  qu’ils ont dit Urbi et Orbi qu’ils sont les deux mamelles d’un même corps ?

En somme, Le Président de la République devrait comprendre que la stratégie du diviser pour régner ne pourrait pas prospérer, car la crise malienne est tellement profonde qu’elle  va au-delà d’une simple question de personne, elle est à la fois structurelle et conjoncturelle. Donc, autant la prendre à bras le corps avant qu’il ne soit trop tard.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. La nation est apart et la religion est apart.
    La nation constitue un melange de tout groupe confondu alors religion que est juste un groupe. Ta croyance spirituelle t’appartient alors que la nation nous appartient tous quel que soit ta croyance spirituelle. Chez nous Mali on melange tout et c’est tres dangereux. Les leaders politiques qui doivent diriger la nation sont tombE tellement bas que les leaders religieux ont pris le decu,et cela doit faire peur a une nation.

  2. Vous laisserez le chef spirituel et religieux de la communaute’ hamalliste dont j’appartiens en paix! Ma position est connue a’ propos de l’implication de Bouya sur la scene politique malienne. Je ne dirai pas plus!
    Mon frere hamalliste Abdoulay Daffe’ doit faire tout son possible pourque les maliennes et les maliens de l’exterieur comme kinguiranke’ paient leurs impots!!! CES GENS NE PAIENT PAS D’IMPOT ET ILS CONTINUENT A’ NOUS CASSER LES OREILLES! Nfp, yugu et les autres experts en idiotie sur maliweb, MOGO CHI MA AW TOGO FO!!! RIRE!!!!
    Daffe’, le soutien du Roi Biton de Segou pour le Mali et son amour pour la republique de Nene Soumare’ sont sans condition. Etre ministre des Finances est une tres grande responsabilite’ dans ce monde des finances qui n’a aucune pitie’ des pauvres. Ne cherchez pas loin. Je vous conseille de mettre l’accent sur les deux points suivants pour remplir la mission que le PM Boubou Cisse’ et le president IBK vous confient:
    1- REMPLIR LES CAISSES DE L’ETAT EN COMBATTANT EFFICACEMENT LA CORRUPTION ET LE FAVORITISME AU NIVEAU DES FINANCES ET DE LA DOUANE DANS NOTRE FASO.
    2- CREER DES EMPLOIS POUR LES CENTAINES DE MILLIERS DE JEUNES MALIENS QUI SONT AU CHOMAGE EN NEGOCIANT DES ACCORDS AVEC LES BAILLEURS DE FONDS POUR METTRE L’HOMME AU CENTRE DE TOUS LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES ET FINANCIERS AU MALI!
    IL FAUT ABSOLUMENT HUMANISER LE DEVELOPPEMENT!!!
    EN ATTENDANT DE CREER DES EMPLOIS, JE CONSEILLERAIS QU’ON ETUDIE LA POSSIBILITE’ DE DONNER A’ CHAQUE JEUNE DIPLOME’ MALIEN QUI EST AU CHOMAGE UN MONTANT MENSUEL! AN UNEMPLOYMENT BENEFIT!!!!! C’EST FAISABLE ET C’EST POSSIBLE. QUE PERSONNE NE VIENNE ME DIRE QUE LES CAISSES DE L’ETAT SONT VIDES! NOTRE PAUVRETE’ EST MENTALE ET PSYCHOLOGIQUE. L’ARGENT ET LES RESSOURCES EXISTENT MAIS ELLES NE SONT PAS DISTRIBUE’ES CORRECTEMENT!!!
    ALLAH KA MALI DEME’!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!

  3. > Pas question d’être dupu!
    > J’abhorre qu’un homme d’État accorde tant d’égard à un simple religieux : que du populisme !
    > C’est ce genre d’attitude qui sont en train de rendre le Mali ingouvernable, en devenant véritablement de la réal politique.
    > Et c’est IBK le père de tels comportements au Mali, qu’il a élargi aux faux fondateurs de Bamako, dont le colon n’a attribué la paternité à personne des trois soupçonnés, mais avec l’avantage à Bamba KEITA, dont le fils Kandafing KEITA fut sollicité, en tant que patriarche, de poser la première pierre angulaire du palais de Koulouba.
    > Mais à cause du populisme d’IBK, les NIARE (NIAKATE) prennent le large, pour le moment. Inacceptable !

    • La religion est tres importante dans nos pays. Nos peuples sont religieux. Il est normal que nos presidents africains cherchent a’ developper des relations amicales avec les chefs religieux mais ils ne doivent jamais se soumettre aux chefs! Moussa Traore’ est religieux et a d’excellentes relations avec Bouya mais durant ses 23 ans de pouvoir tous les religieux maliens savaient qu’il y avait des lignes rouges a’ ne pas franchir! Je suis impressionne’ par le genre de relations que je vois entre les dirigeants senegalais et mauritaniens avec les religieux de leurs pays. CE SONT CES RELATIONS QUE J’AIMERAIS VOIR ENTRE LES RELIGIEUX MALIENS ET LE POUVOIR DE BAMAKO!

  4. Mali-Chez Nous 7 Août 2020 at 23:20
    “Après tant de morts et de blessés parmi des innocents manifestants, c’est très choquant d’entendre le cherif de Nioro dire qu’il ne sait pas pour quelles raisons le premier Boubou Cissé devrait démissionner”👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

    Mali chez nous, vu le nombre de fois où je t’ai gravement “accidenté ” sur ce même forum😂, je me doute que tu ne dois pas “me porter dans ton coeur”!!😂

    Pour autant, je trouve ici ta remarque… ADMIRABLE !!!👏👏👏
    (Encore qu’à ta place, au lieu de “choquant” j’aurais employé…”INADMISSIBLE” ou “REVOLTANT”…

    Mais quoi qu’il en soit, bravo et merci pour ton commentaire !

  5. Le titre de cet article est le suivant : “Le Mali est-il dirigé par IBK ou par le Chérif de Nioro ?”

    Mais avant même de lire l’article en question, la question que doit se poser tout Malien sensé et doté d’un cerveau, c’est :
    “Bouyé ou pas ou Dicko ou pas, IBK A-T-IL JAMAIS GOUVERNÉ “LUI-MÊME”SEULE SECONDE LE MALI DEPUIS 2013”?????😎😎😎😎😎😎😎😎😎

  6. Après tant de morts et de blessés parmi des innocents manifestants, c’est très choquant d’entendre le cherif de Nioro dire qu’il ne sait pas pour quelles raisons le premier Boubou Cissé devrait démissionner. Ce même cherif de Nioro a accusé l’ex-premier ministre Boubèye Maïga d’avoir ordonné les policiers a gazer ses fidèles hamalistes dans leur lieu de culte à Bamako. Il a failli remuer le ciel et la terre pour exiger la démission de ce dernier. Maintenant que ce sont les enfants des pauvres non-chérifs et non hamalistes qui ont été lâchement abattus par les forces de l’ordre, ce vieux de Nioro n’y voit aucun problème tant que ses pions seront bien placés dans le gouvernement.
    Voilà le comportement de quelqu’un qui se vante et vit des honneurs de son père et du prophète Mahomet (paix et salut sur lui), tout agissant contrairement aux valeurs que ceux-ci auraient toujours défendues.
    Quel comportement répugnant à son âge!

    • Nous sommes au 21eme siecle et le Cherif en toute sagesse et pour la paix sociale. Ceux qui ont tirer sur les manifestants ainsi que leurs commanditaires doivent etres punis severement et rapidement. Les familles des victimes et les blesses doivent etres compenser rapidement. Le partage de la fonction gouvernementale doit se faire rapidement. Le corona virus qui secoue le monde entier ne nous permet pas de tergiverser car chaque pays a du pain sur la planche. Preservons ce qui nous reste en stabilite.

  7. STIFF NECKED FOOLS!JERKS! L ISLAM NE VA JAMAIS CONSTRUIRE LE MALI. L ISLAM DETRUIT LE FAA CHIYA!

    VOUS ALLEZ FAIRE LA GUERRE CONTRE CE CHERIF TOUT COMME VOUS LE FAITES AUJOURDHUI CONTRE LES COUPEURS DE ROUTES DE KIDAL, LE CHERIF DE NIORO S EST ENRICHI SUR LE DOS DES MALIENS EN NE PAYANT PAS D IMPOTS ET EN PRATIQUANT DU TRAFFIC ILLICITE, TOUT EN ETENDANT SON INFLUENCE SUR LES RESSORTISSANTS DE NIORO A BAMAKO, TOUT UNE MAFIA DE TALIBE-PSEUDO ADMINISTRATEURS ENCOURAGES PAR TOUS LES REGIMES DEPUIS MOUSSA TRAORE, TOUS RESSORTISSANTS DE KAYES…

    KAAFRIH

  8. @Kenedougou: Mais en 2013 c’est IBK le ventru qui a ete elu president de la Republique et c’est lui qui a promis au peuple Malien de resoudre ses problemes securitaires, scolaires, sociaux et developpementaux, alors il n’y a d’excuses qu’apres 7 annees de gabegie, de surfacturations et de dolce vita et ayant produit zero resultats et realisations que Boua le ventru IBK et ses gros supporters viennent nous demander de regarder ailleurs. Non Kenedougou, Boua le ventru IBK a lamentablement echoue et il n’a aucune solution pour le Mali alors il doit partir c’est tout simple et le plus vite le mieux pour le Bonheur du Mali et des Maliens.

  9. Boubou sait très bien que le Mali ne pourra pas gouvernement avec six ministres, un homme serieu compétent n’acceptera jamais s’associer avec le régime d’ibk .

  10. Le Cherif est un fin stratège. Il sait ce qu’il fait. C’est un commerçant. Il ne cherche que ses intérêts. On l’avait asphyxié en coupant tous les avantages en faisant payer les taxes comme tout le monde par SMB.
    Donc en mettant Daffé aux finances la voie pour lui est ouverte. La douane relevant de Daffé est forcement à sa merci et son commerce prospère comme auparavant.
    IBK ne cherche qu’à sauver son régime et le reste n’est pas son problème.

    • Tu veux dire que le Mali n’est pas son probleme! Le reste n’est pas le probleme d’IBK? Mais il ne faut pas accuser Daffe ou le Cherif sans preuve, autrefois Daffe n’etait pas en charge de la douane alors corriges ce que tu as dit, stp!

      • C’est pour cela qu’il faudra créer une cour de justice citoyenne pour bien laver le linge sale. Il y a trop de fourbes dans cette histoire.
        N’en déplaise à certaine personne IBK n’est pas le seul fautif il est otage de certaines personnes malveillantes tout comme une partie du peuple

        • Mais en 2013 c’est IBK le ventru qui a ete elu president de la Republique et c’est lui qui a promis au peuple Malien de resoudre ses problemes, securitaires, scolaires, sociaux et developpementaux, alors il n’y a d’excuses qu’apres 7 annees de gabegie, de surfacturations et de dolce vita et ayant produit zero que Boua le ventru IBK et ses supporters vont nous demander de regarder ailleurs, non Kenedougou, Boua le ventru IBK a lamentablement echoue et il n’a aucune solution pour le Mali alors il doit partir c’est tout simple et le plus vite le meiux pour le Bonheur du Mali et des Maliens.

          • Mais je ne lui trouve aucune excuse mon cher Monsieur mais tous ceux qui ont volé doivent être punis,
            Au Burkina, on a chassé Blaise qu’est ce que ça a changé pour lui? Il continue à mener la belle vie.
            T’inquiète tous ces gens ont un plan B a l’étranger,
            Je ne suis ni pour IBK ni pour DIcko seul l’intérêt supérieur du Mali m’importe
            Pourquoi la recherche de la vérité te dérange tant?

  11. donc, les agents se battent à bamako, lui, assis à nioro, fait le pouvoir.
    dès lors qu’il donne des noms ou demande de maintenir des anciens, montre à suffisance que le chérif de nioro rame à contre courant du m5.
    c’est à dicko de s’assumer; il se bat à bamako, c’est boyé qui prend les dividendes à nioro.
    l’idée qu’il est avec dicko est un leurre.
    le m5 a dit qu’il ne donne pas de noms, lui, il fait le contraire!

  12. On ne dit pas la réalité au président et ce dernier aussi ne veut même pas savoir la réalité. Une chose est sure, si la crise actuelle est mal gérée, d’ici la fin du mandat IBk les gens sont sortir encore. Les maliens souffrent

  13. Sissoko ke tu sais comme tout le mondue que Boua le ventru IBK est un faineant et aujourd’hui il pense que le Cherif peut gerer le Mali pour lui alors il dort 20 heures sur 24 et lui laisse la place. En 7 ans Boua n’a rien regler au Mali et personne ne doute de son incompetence et a chaque fois qu’il se reveille il change de Premier Ministre car ce dernier doit porter la responsabilite de ses echecs.

  14. M. SISSOKO merci pour ce bel exposé. Mais vous devez comprendre comme les maliens , que le Cherif de Nioro et l’imam DICKO sont plus que des confidents . La différence entre les deux est que le premier ne vit pas au quotidien les difficultés des maliens. Il a toujours bénéficié des largesses des pouvoirs successifs. Le second est plus qu’emancipé . Il est au courant de toutes les magouilles du régime IBK. Néanmoins ils s’entendent comme des larrons en foire .

Répondre à Pape Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here