Présidence de l’OHADA : Le Mali succède à la Guinée Equatoriale

0

Désormais, le Mali assure la présidence de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), au terme du mandat de la Guinée Equatoriale. Ainsi, une cérémonie de passation des charges a eu lieu, le jeudi 11 février dernier, en présence du Premier Ministre, Moctar Ouane et du Ministre de la Justice, Mohamed Sida Dicko qui devient Président du Conseil des Ministres de cette organisation.

Cette cérémonie de passation des charges était présidée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Moctar Ouane en présence des membres du Gouvernement, des représentants des Institutions de la République.

Selon le Secrétaire Permanent de l’OHADA, Sibidi Emmanuel Darankoum, le Mali, membre  fondateur de l’Ohada joue un rôle très important dans la vie de l’organisation. Il a ainsi rappelé le rôle important joué par notre  pays  dans  la décision portant statut de l’Ecole régionale supérieure de la magistrature en 1995, le Sommet d’octobre 2005 à Bamako, la décision relative à la sécurité du personnel international de l’OHADA, le principe de la relecture des arrangements de Ndjamena, le démarrage du projet Registre de commerce et du crédit immobilier. En plus de ces avancées prépondérantes, la contribution du Mali concerne également la révision du traité, le code de travail OHADA, l’audit des comptes des institutions…

Il a  en outre précisé que la présidence du Conseil des Ministres est exercée, sauf l’exception prévue par le Traité, à tour de rôle et suivant l’ordre alphabétique, pour une durée d’un an par chacun des États Parties. Après avoir spécifié les attributions du Conseil des Ministres et indiqué que la présidence   du Mali suscite un espoir certain, il a terminé son intervention en adressant ses sincères remerciements à la République de Guinée Equatoriale pour les actions déterminantes menées au cours de sa présidence en 2020.

Pour sa part, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Mohamed Sida Dicko a exprimé sa très grande reconnaissance à la Guinée Equatoriale, pour son action à la tête de l’OHADA tout au long de l’année 2020.

Il a précisé qu’en héritant à son tour de la présidence, le Mali mesure l’honneur qui lui est fait, autant que la responsabilité qui en découle. Et indiqué que  notre pays  ne ménagera aucun effort pour assurer, non seulement la consolidation des acquis, mais aussi de nouveaux succès à l’OHADA. : « Le Mali a parfaitement  conscience de l’importance et la délicatesse de la mission .Il sait pouvoir compter, dans l’accomplissement de cette  lourde et exaltante  mission, sur l’appui de l’ensemble des 17 membres de  l‘OHADA et  particulièrement  l’assistance assidue du conseil des Ministres et l’accompagnement de la conférence des  chefs d’Etat et de Gouvernement » a souligné le ministre Dicko

Il convient de rappeler que l’OHADA compte à ce jour dix-sept (17) Etats membres, à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo. Des pays provenant de l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique centrale et l’Océan Indien. Les langues de travail de l’Organisation sont : le Français, l’Anglais, l’espagnol et le portugais.

Mémé Sanogo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here