Compétition d’haltérophilie de l’AGBM CIII et IV : Sidy Békaye Konaté dit Ben s’adjuge le trophée

0

L’Association des gros bras du Mali (Agbm) des communes III et IV a organisé le dimanche 14 mars dernier, à Kanadjiguila, une grande compétition d’haltérophilie en développé-couché pour les athlètes du district de Bamako. A l’issue de la compétition, Sidy Békaye Konaté dit Ben du centre Matrix de Sébénikoro s’adjuge le trophée en plus d’une somme de 150 000 Fcfa après avoir soulevé un poids de 180 Kg.

La compétition était présidée par Boubacar Diop, parrain de l’événement, en présence de Kécouta Sissoko, président national de l’Association des gros bras du Mali (Agbm), de Moussa Camara dit Wara, président de l’Agbm communes III et IV ; Aly Bocoum, maire de Hombori, ainsi que plusieurs amoureux d’haltérophilie.

Cette première édition a regroupé 15 athlètes venant de différents centres d’entrainement d’haltérophilie du district de Bamako. Ils se sont affrontés en développé-couché sur les poids de 130 Kg, 140 Kg, 160 Kg et 180 Kg. Les 15 athlètes ont entamé le premier tour avec 130 Kg, suivi du deuxième tour avec 140 Kg. Au deuxième tour, 8 athlètes ont été éliminés car n’ayant pu soulever les 140 Kg.

Au troisième tour, avec un poids de 160 Kg, deux autres athlètes ont été éliminés. Les 5 athlètes restants se sont opposés au quatrième tour sur un poids de 180 Kg. Seul Sidy Bekaye Konaté dit Ben du centre Matrix de Sébénikoro a pu le soulever. Avec cette performance, il remporte le trophée plus une somme de 150 000 Fcfa. Les quatre autres athlètes finalistes se sont confrontés en classement sur un poids de 140 Kg. Fodé Traoré de Samaya a été classement deuxième et la troisième place est revenue à Fousseini Kéita du secteur 1 de Sébénikoro.

A la fin de la compétition, le parrain de l’événement, tout heureux, a donné ses impressions sur la compétition. “Mes impressions sont très bonnes parce que la compétition s’est déroulée dans une bonne ambiance. Vous savez, l’idée qui est dernière cette compétition d’haltérophilie, c’est d’encourager la jeunesse à pratiquer cette discipline. Elle est une discipline sportive comme les autres et les jeunes peuvent gagner leur vie avec sans pour autant faire quelque chose de mal. Nous remercions tous les athlètes pour la participation et les spectateurs pour leur présence”, a-t-il laissé entendre, avant de promettre la pérennisation de la compétition.                  

   Mahamadou TRAORE   

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here