Nord du mali : La Suède veut déployer 250 casques bleus à Tombouctou d’ici la fin février

1
Mali: les casques bleus tchadiens poursuivent leur fronde
Des soldats de la Minusma lors du défilé du 14 juillet 2013, à Paris.
AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE

La Suède entend ainsi représenter les pays Nordiques au Conseil de sécurité en succédant au Danemark.La diplomate a donc exposé au président de la République les ambitions de la Suède envers les pays africains et pense que ce siège au Conseil de Sécurité pourrait lui permettre d’avoir plus de facilité à les mettre en œuvre.

La Suède est très présente aux côtés du Mali depuis le début de la crise que notre pays traverse. Il faut rappeler que la Suède participe aux efforts de la Minusma ; elle envisage, d’ici la fin février, le déploiement de 250 casques bleus à Tombouctou.

Le Chef de l’Etat a pris bonne note de cette sollicitation. Il a aussi échangé avec la diplomate sur les derniers développements des pourparlers inclusifs intermaliens qui reprennent ce mardi en Alger. Les deux personnalités ont également évoqué les récents affrontements entre groupes armés dans le Septentrion.

A la suite de l’Ambassadeur de Suède au Mali, le président IBK a reçu l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union européenne au Mali. SEM Richard ZINK était accompagné du Chef de Mission EUCAP Sahel Mali, Monsieur Albrecht Conze.

Les deux diplomates sont venus informer le Chef de l’Etat du souhait d’EUCAP Sahel de former un tiers des effectifs de la Police Nationale, de la Gendarmerie Nationale et de la Garde Nationale pour les rendre plus performants et efficaces.

L’occasion était aussi opportune pour réaffirmer le soutien de l’Union Européenne au Mali pour trouver une solution durable et définitive à la crise.

EUCAP Sahel Mali contribue au soutien apporté par l’UE à la stabilité et à la recherche de la paix sur l’ensemble du territoire malien.

 

Source  PR

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.