Des intellectuels maliens à propos de la situation sécuritaire du Nord-Mali : “L’Occident met tout en œuvre pour que nous nous haïssons …”

24
2

“L’heure est grave : l’intégrité du territoire national et la cohésion sociale sont aujourd’hui menacées. L’honnêteté intellectuelle et la rigueur qu’exige la gravité de la situation actuelle du Mali imposent de lire cette rébellion à la lumière du système mondial et de ses crises”. C’est le constat fait par plusieurs intellectuels maliens, parmi lesquels les anciens ministres Aminata Dramane Traoré, Adama Samassékou, qui ont animé, le jeudi 9 février à l’Hôtel Djenné, une conférence de presse par rapport au dossier Nord-Mali.

 

Aminata Dramane Traoré

De façon spontanée, plusieurs intellectuels, hommes et femmes de culture du Mali viennent de  se réunir pour réfléchir à la situation de crise née des récentes attaques des bandits armés contre certaines localités du septentrion malien. Ils étaient face à la presse pour rendre publique une “déclaration d’intellectuels, hommes et femmes de culture sur la rébellion au Nord du Mali”.
Parmi les signataires de ce document d’analyse d’une crise qui n’a que trop duré et qui semble avoir des tireurs de ficelles, on compte des anciens ministres, d’anciens députés, des écrivains, universitaires et des cadres de tous les domaines socioprofessionnels. Ce sont l’essayiste Aminata Dramane Traoré, le linguiste Adama Samassékou, les socio-économistes Abdoulaye Niang et Hamidou Magassa, l’anthropologue Filifing Sako, l’artiste-peintre Ismaïl Diabaté, les historiens Jean-Bosco Konaré et Mohamedoun Dicko, les universitaires et professeurs Kaourou Doucouré, Abderhaman Sotbar, Cheick Pléah, l’écrivain Doulbi Fakoly, les gestionnaires Abdoul Madjidou Hassan, Mme Touré Alzouharata et Boubacar Coulibaly, le juriste et administrateur civil Ousmane Traoré, l’ingénieur Mohamed Coulibaly, l’imam Mahamadou H. Diallo, le designer Mme Awa Meité Van Til, la communicatrice Mariam Kanakomo… Mme Sissoko Safi SY.
Dans cette déclaration, ces personnes ressources indiquent que le Nord-Mali se caractérise par l’extrême complexité des enjeux géopolitiques, économiques et stratégiques, sans la compréhension desquels aucune paix durable n’y est envisageable. Le septentrion malien, poursuivent les conférenciers, a souvent été le théâtre de soulèvements d’une partie de la population qui revendique son autonomie par la voie des armes. Tous les régimes ont été confrontés à cette situation.
“La mauvaise gestion, le clientélisme et la corruption que l’on relève dans la gestion des affaires publiques, exacerbent les frustrations et le sentiment d’exclusion à l’échelle du pays sans pour autant justifier la violence armée dans les autres régions”, a martelé le porte-parole, l’ancien ministre Adama Samassékou. La manière de gérer la libération des otages occidentaux a, selon les conférenciers, “conforté AQMI dans la création au Mali d’un sanctuaire en liaison avec le terrorisme international”.
Pour eux, nous sommes dans un processus programmé de désintégration de l’Etat et de cristallisation des identités ethniques et régionales. “N’y a-t-il pas une volonté d’affaiblir des Etats de la CEDEAO et l’organisation elle-même ? N’allons-nous pas vers une résurgence du vieux projet de l’organisation des Etats riverains du Sahara (OERS) ? Après le découpage du Soudan, nous sommes en droit de nous interroger sur l’intention des pays de l’OTAN de procéder à une nouvelle balkanisation de l’Afrique. Ne sommes-nous pas de fait en présence d’un processus de dépossession des ressources agricoles et minières africaines, qui constituent aujourd’hui une partie importante des réserves mondiales pour la relance de la croissance économique globale ?”, questionnent les conférenciers.
Ils assurent que l’intégrité du territoire, l’unité nationale et la cohésion sociale du Mali sont des acquis sacrés ; le septentrion malien n’est pas une planète à part, mais une région du Mali qui est un seul peuple indivisible.
Ce conflit est imposé au Mali et, à en croire l’ancienne ministre Mme Aminata Dramane Traoré, doit être analysé avec une nouvelle compréhension de la situation du Mali et de la bande sahélienne qui intègre les enjeux sous-régionaux et mondiaux. D’autres intervenants d’ajouter que “les élections de 2012 sont une occasion historique de renouveler la réflexion sur un projet de société adapté à nos réalités, davantage fondé sur la culture de l’être et des relations humaines à même de garantir la prospérité, la paix, la stabilité et la sécurité pour tous “. Les conférenciers condamnent le recours à la violence armée pour exprimer quelque revendication et soutiennent les forces armées et de sécurité dans leur mission sacrée de défense du territoire national.
Bruno D SEGBEDJI

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Famosis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Membre
Famosis 2
4 années 7 mois plus tôt
Bonjour tous mes frères et sœurs lecteurs de Maliweb, La situation actuelle de notre très cher Mali est extrêmement grave puisque nous faisons face à la famine, à une menace de scission de notre pays sans compter le chômage endémique des jeunes, la grande baisse du pouvoir d’achat des travailleurs et la corruption qui ont mis une immense majorité du peuple dans la précarité. Alors pour faire face à une situation aussi sérieuse, nous devons être très sérieux. Par conséquent, je prierai les plaisantins et les gens qui ne voient pas plus loin que leurs intérêts personnels de ne pas réagir à mes propos. Concernant la crise du nord, nous pouvons affirmer avec certitude que seul les lâches et irresponsables peuvent obtenir la paix à tout prix parce que le seul moyen d’y parvenir est de se soumettre tout le temps à toutes les volontés de ses adversaires. ATT s’étant illustré dans ce sens et la majorité du peuple malien le laissant faire, je vous laisse déduire ce que nos adversaires en ont tiré comme conclusion. Sinon comment comprendre que les autorités françaises reçoivent les rebelles touaregs avant le début des combats et viennent maintenant nous demander de négocier avec… Lire la suite »
666<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 6</span>
Membre
666 6
4 années 7 mois plus tôt

Tu as raison..

Rebel<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 505</span>
Membre
Rebel 505
4 années 7 mois plus tôt

quand des anciens ministres d’un régime aussi corrompu que celui d’AOK et sa bande, c’est l’hôpital qui se moque de la charité, mais complétement! et voir toujours les mains d’autrui derrière tout et n’importe quoi, c’est sans doute un minable aveu d’échec qui ne dit pas son nom. de sacrés plaisantins, ces gens… 🙁

Rebel<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 505</span>
Membre
Rebel 505
4 années 7 mois plus tôt

errata : quand des anciens ministres d’un régime aussi corrompu que celui d’AOK et sa bande DENONCE UNE QUELCONQUE MAUVAISE GOUVERNANCE, c’est l’hôpital qui se moque de la charité […]

Dickenz<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
Membre
Dickenz 1
4 années 7 mois plus tôt
Au fait, les problèmes sur les territoires du monde maintenant qui se réalisent à tours de rôle n’est pas un simple fait du hasards: à commencer par le conflit entre palestinien et israélien depuis 45, l’événement du 11/O9 d’où l’Afghanistan a été indexé comme source du terrorisme, l’arrivée des troupes américaines sur le territoire Irakien en bref l’envahissement du moyen orient, le génocide au Rwanda pour ne citer que cela. Moi personnellement je classerait tous ces événements dans le même wagon transportant les idéaux impérialistes qui veulent mettre en place un nouvel ordre mondial afin de remplir leur agende de “je ne sais pas quoi”. Ils ont déstabilisé beaucoup de régimes qu’ils qualifient “crimes contre l’humanité”, et ces combats se sont faits de la façon que ce contre ils les ont menés (combats): massacrer des hommes,détruire beaucoup de vies juvéniles et autres. En fin bref, ces gens “impéiiastes-occidentaux” ont mis leurs pieds sur notre terre noble en lobotomisant la population par la voie médiatique , se faisant croire les bons partenaires, ils finiront à servir leur objectif comme ils l’ont fait dans certains pays déjà, ils sont les plus intelligents, ils ont les manières différentes pour implanter les conflits entre… Lire la suite »
ckica<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 43</span>
Membre
ckica 43
4 années 7 mois plus tôt

Plutôt qu’une volonté d’affaiblir le Mali, nous assistions à la démonstration de la faiblesse de l’état face aux rebelles…

aliflam<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 51</span>
Membre
aliflam 51
4 années 7 mois plus tôt

Ce ne Sont plus bandit.
C’est des indenpantistes, separatistes. C’est
Au Mali d’assure Sont integrite territoriale.
Ces rebelles Sont soutenus par des la France
Et meme l’angleterre.
Gar au Mali si on ne reagis pas tout de suite
Nous le regreterons. 😯

abaslerebelles<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
Membre
abaslerebelles 16
4 années 7 mois plus tôt
Je suis étonné d’entendre toujours cette dame indexer l’Occident comme sources de tous les maux en Afrique. Le temps de l’autocritique a bien sonné depuis bien longtemps mais elle ne semble pas comprendre cela. Certes je ne supporte pas certains agissements dessoccidentaux mais ce ne sont pas eux qui ont détourné des milliards au Mali au vu et au su de tout le monde depuis deux decennies, ce ne sont eux nonplus qui ont fermé les ecoles publiques afin les enfants des pauvres restent aux bas de l’ascenseur scolaire et educatif. L’école, la santé, la sécurité bref la bonne condition de vie ne peut exister tant que nos dirigeants sont les plus grands voleurs au monde. Nous sommes indépendants depuis plus 50 ans mais c’est comme si on a rien apris jusqu’à maintenant. D’ailleurs, je me rappelle, lors d’une émission sur France 3 l’actuel ministre de la culture de la France à rappeler ADT qu’il faut qu’elle arrête de s’en prendre à l’occident et que ce sont les élites de l’Afrique qui ont volé l’Afrique. Elle s’est sentie visée ce jour la à point qu’elle n’a pas pu répondre à M. Mitterand. Arrêtons un peu ADT SVP. Ce message s’adresse… Lire la suite »
massakeba<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
Membre
massakeba 8
4 années 7 mois plus tôt

Pauvre pays, c’est fou ce que chacun essay de puiser son interêt !!! même lorsque le pays traverse une crise sans precédent. L’issue d’une rencontre avec un grain banal de thé de banconi serait plu rentable qu’un troupeau d’intello où chacun voudra simplement faire prevaloir ses idéaux sur les autres…c’est lamantable. Patience, cette situation n’est qu’un feuilleton, la suite comprend bcp de suspense !!! espérons kon ne troque pas simplement le Mali à des tonnes de blé…

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

des hypocrites elle a tjours travaille avec les francois et son restaurent a missira les dalles a missira le marche de missira a ete financé par qui la france a tout fait pour elle et son ami josé bove quelle là fermé et faire comme les autres que la bouche

Ilandra<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 107</span>
Membre
Ilandra 107
4 années 7 mois plus tôt

Belle initiative. Bravo!

paulite<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 116</span>
Membre
paulite 116
4 années 7 mois plus tôt

Avec ATT au pouvoir la guerre ne pas gagné du tout
Il vas nous en dormir encore comme d’habitude
Les touaregs vont continuer à nous massacré
Jusqu’au palais de koulouba
Ce vraiment dommage

Oui malheureusement
Alors il arrêté de jeter des fleurs sur nos soldats
Ce tout a fait le contraire

wpDiscuz