Évènements de Moura : l’Armée dénonce une campagne de manipulation

1

Une certaine presse est en mission pour ternir l’image de l’Armée malienne et partant entraver ses actions contre les groupes terroristes. Ces alliés objectifs des forces du mal n’empêcheront pas le Mali de mener des actions pour ramener la sécurité sur l’ensemble du territoire

Les Forces armées maliennes (FAMa) sont bien décidées à donner la réplique à leurs détracteurs qui s’évertuent à présenter la victoire éclatante de Moura comme une opération punitive contre des civils sans défense.

Après la sortie du chef d’état-major général sur les antennes de la télévision nationale, le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée, le colonel Souleymane Dembélé, était devant la presse hier pour donner d’amples informations sur l’intervention des FAMa à Moura, du 27 et au 31 mars 2022. La rencontre s’est tenue dans la salle de conférence de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

Le directeur Dembélé a d’emblée rejeté les accusations portées par les médias occidentaux dont l’objectif est manifestement de ternir l’image de l’Armée malienne. Très éloignés des lieux d’opération, donc mal placés pour commenter, malgré tout, ces médias «s’en sont donnés à cœur joie dans la désinformation auprès de certaines populations», a-t-il déploré.

«Ces pratiques ne nous surprennent guère, ils se sont focalisés sur les exactions sans prendre en compte la souffrance de la population», a insisté le colonel Souleymane Dembélé, tout en fustigeant l’attitude de ces mêmes médias qui ne font pas cas des brimades, des tortures et des séquestrations contre la population par ces terroristes.

Pour corroborer son propos sur l’attitude hypocrite de ces médias en mission de démolition de l’image des soldats maliens, le patron de la Dirpa a rappelé les massacres de Sobane Da et d’Ogossagou perpétrés par des groupes terroristes. «Où étaient ces médias, ces ONG et ces organisations internationales?», s’est-il interrogé en mettant le doigt sur le peu d’échos de ces événements dramatiques dans les médias qui crient au loup aujourd’hui.

N’en déplaise à ses détracteurs, l’armée malienne poursuivra sa mission de lutte contre les groupes terroristes avec professionnalisme, a martelé le directeur Souleymane Dembélé. « La mission première des FAMa est de sécuriser les civils», a-t-il soutenu. Et de poursuivre que l’armée ne va pas faillir à sa mission régalienne.

Parlant du déroulement des événements de Mourra, le colonel Dembélé a expliqué que dans le souci de mieux sécuriser la population, l’armée a indiqué trois endroits pour se mettre à l’abri des combats. De ce fait, a-t-il précisé, les mosquées ont été mises à contribution pour transmettre le message de l’armée. La population a collaboré en se rendant aux endroits indiqués. Certains, a-t-il reconnu, ont été transportés par brouettes pour tout seulement, respecter les consignes données par les FAMa. C’est pourquoi, le colonel Souleymane Dembélé a dit haut et fort que 145 terroristes ont été neutralisés non pas à l’intérieur, mais aux alentours de Moura. Ceux-ci venaient apporter du renfort  à l’ennemi.

À Moura, le colonel Dembélé a révélé que 51 personnes ont été interpellées et mises à la disposition de la gendarmerie pour des fins d’enquête. Auparavant, il a fait la genèse de l’intervention de Moura à travers des renseignements fournis par des moyens plus sophistiqués qui ont permis de voir le mouvement massif des terroristes et de connaître leur mode opératoire.

Rappelons que Moura compte plus de 7.000 habitants majoritairement composés de peuls et de bozos. Il est situé  dans la Commune de Kouakourou, à 63 km de son chef-lieu de cercle Djenné.

Namory KOUYATÉ

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Le temps n’est pas a la distraction mais a la liberation de notre patrie, il ne faut jamais ecouter TV5 la grande gueule de Macron et F24 son gros cul, Abas Barkhane et Takuba, merci aux FAMA pour votre patriotisme, courage et jusqu’a la victoire finale!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here