Accident mortel de Zambougou | La compassion du Gouvernement aux victimes !

4

“En présentant nos condoléances les plus attristées aux familles endeuillées, nous marquons notre regret face à cet accident qui survient en pleine journée sur une route en très bon état et qui pouvait être évité simplement en respectant le Code de la route.”

Des propos de Madame le Ministre des #Transports et des #Infrastructures qui s’est rendue ce mardiatin sur les lieux du drame en compagnie de son collègue de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cet accident, survenu ce mardi en milieu de mâtinée à Zambougou (20 km de la ville de Segou), implique un camion de transport de forains et un car de transport de personnes “Air Niono”.

Le dernier bilan provisoire fait état malheureusement de 41 morts et 33 blessés dont des cas graves.

Les deux membres du Gouvernement se sont rendus au chevet des blessés à l’hôpital de Ségou.

Dans une interview accordée à la presse, le Ministre DEMBÉLÉ Madina SISSOKO a déclaré que le Gouvernement du Mali prendra toutes les dispositions nécessaires pour éviter que de tel accident ne se reproduise. Elle a lancé un appel solennel à tous les transporteurs pour le respect strict des règles de la circulation routière.

Paix à l’âme des disparus !

Cellule Communication du Ministère des Transports et des Infrastructures !

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Il faut faire passer le permis aux écoliers et les sensibiliser

    Il faut rendre le permis obligatoire pour les professionnels ds un premier temps puis étendre aux jeunes

  2. Les Américains sont très croyant la différence c est que ils mettent en pratique les enseignements

    Le premier verbe dans le Coran invite à la lecture

    Lis au nom de ton seigneur Allah

    Ornon est la population qui lis le moins et eux le plus

  3. Madame la ministre, surtout il ne faut rien changé à ce discours.
    Vous pourrez nous le ressortir tel quel au prochain accident grave.
    C’est tellement facile les discours.
    Si vous aviez fait ce discours il y a un mois lors du dernier accident qui a fait plus de 30 morts, peut être que celui-ci serait évité
    Si les discours et les appels solennels pouvaient éviter les accidents, on l’aurait su depuis Faidherbe.
    Et surtout, les transporteurs ont entendu votre appel solennel, ils vont désormais respecter le code de la route puisque c’est le ministre qui le dit.
    Vous pouvez à présent retourner dans votre bureau à bamako vaquer à d’autres occupations en attendant le prochain accident.
    Les familles endeuillées peuvent continuer à pleurer leurs morts.
    Ainsi va le Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here