Communiqué de presse: Actualité des opérations de Barkhane

1

Cette semaine a été marquée par l’opération « Imperium national » consistant à réaliser une manœuvre aérienne et aéroterrestre d’ampleur.

Opération IMPERIUM NATIONAL

A l’approche de la Fête nationale, la Force Barkhane a adopté durant trois jours (du 12 au 14 juillet) un dispositif singulier pour faire face à d’éventuelles actions symboliques contre les unités françaises et contre les partenaires, tout en maintenant une capacité permanente de harcèlement contre les

GAT. Les unités « terrestres » ont concentré leurs efforts autour de leurs emprises, tandis qu’une opération aérienne et aéroterrestre d’envergure était conduite dans la troisième dimension. Chasseurs, drones, avions légers de reconnaissance et hélicoptères de reconnaissance et d’attaque ont ainsi sillonné le ciel du Mali, assurant la défense en profondeur de la Force, tandis que les groupes mortiers de l’artillerie de montagne prenaient à leur compte la défense rapprochée des bases opérationnelles. Grâce au renseignement complémentaire des radars

MURIN, de mini-drones et des différents moyens optroniques, ces mortiers de 120 mm ont été régulièrement engagés, harcelant les GAT de jour comme de nuit.

Cet effort dans la 3e dimension a parfaitement atteint son objectif en dissuadant toute tentative d’attaque des groupes armés terroristes vis-à-vis de la Force Barkhane. Il a en outre renforcé la protection des emprises militaires de nos partenaires maliens et nigériens, souvent prises à partie ces dernières semaines.

Tout en renforçant sa propre protection, la Force a poursuivi ses opérations de neutralisation. Grâce à ses moyens variés de renseignement, aériens comme terrestres, elle a pu localiser et identifier plusieurs cibles ennemies. Le jour de la Fête nationale, des terroristes ont ainsi été neutralisés dans le Liptako par une frappe de drone Reaper, tandis que d’autres étaient fixés dans le Gourma par le Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A). Des groupes de commandos de la Force Barkhane ont été héliportés sur ces deux zones d’engagement. Appuyés par la chasse et les hélicoptères d’attaque, ils ont pu saisir des ressources d’intérêt et procéder à la capture des terroristes.

Au bilan, la combinaison des moyens aériens et aéroterrestres dans une manœuvre globale interarmées a permis à la Force Barkhane d’exercer une pression permanente sur les groupes armés terroristes tout en continuant à remplir les missions de réassurance des forces partenaires.

Préparation opérationnelle et partenariat de combat

Entre le 12 et le 15 juillet, le groupement tactique désert ROC NOIR a conduit des actions de préparation opérationnelle avec les Forces armées maliennes (FAMa). Des séances d’instruction conjointe contre-IED et de secourisme au combat ont été organisées sur la base de Tessalit ainsi que des instructions sur le combat débarqué, sur la base de Tombouctou, au profit d’une unité des FAMa.

De son côté, le groupement tactique désert TIGRE a effectué une séance de tir 12.7 mm d’entraînement au profit d’unités maliennes.
Le secourisme au combat, les mesures de sauvegarde contre-IED, la sécurisation de points, l’extraction de blessés et la fouille de personnel ont également fait l’objet d’une instruction conjointe avec des unités maliennes FAMa à Gossi.

Crash Mirage 2000D

Le 20 juillet, au cours d’une mission d’appui aérien au profit d’un Groupement tactique désert (GTD) dans la région de Hombori, un Mirage 2000D a fait face à une avarie qui a nécessité l’éjection de l’équipage (un pilote et un officier navigateur système d’armes).

Un groupe commando a été immédiatement engagé à bord de deux hélicoptères Caïman, appuyés par deux hélicoptères Tigre, pour établir un dispositif de sécurité et récupérer l’équipage.

L’équipage, dont l’un des membres a été légèrement blessé, est sain et sauf. Il a rejoint la base de Gao.

L’épave de l’avion, qui s’est écrasé dans une zone inhabitée, a été localisée par la Force Barkhane. Une enquête va être initiée pour préciser l’origine de cet accident.

Suivez l’actualité de la Force Barkhane sur Twitter : www.twitter.com/BARKHANE_OP Contact relations publiques : [email protected]

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Espèce d’opération bataraden !!! Foutez-nous la paix !

    La franSS est le pays blanc le plus vicieux, le plus dangereux, le plus criminel envers l’afriue !

    Le mali n’aura jamais la paix avec l’oKKKupation suBpremaSSiste blanche !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here