Sécurité alimentaire : 2 milliards de FCFA pour le Programme 2022-2026

1

Le programme d’appui à l’amélioration de la sécurité alimentaire 2022-2026 a été lancé le mardi dernier à la faveur d’un atelier national et de planification. La réunion était présidée par le secrétaire général du ministère du Développement rural, M. Daniel Siméon Kéléma.

La rencontre visait à informer les autorités, les parties prenantes, les partenaires et alliés du démarrage de cet important programme qui fait partie d’un programme multi-pays élargi à des pays d’Afrique, d’Asie et d’Europe.

Selon le secrétaire général du ministère du Développement rural, le budget total du programme est de 2 milliards FCFA. « Le programme est cofinancé par Oxfam à 20% et la Direction Générale de la Coopération au Développement du Royaume de Belgique à 80% », a-t-il précisé.

Pour M. Daniel Siméon Kéléma, le programme « Amélioration de la sécurité alimentaire, des moyens d’existence et de la résilience des femmes » contribue à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) et constitue un apport d’Oxfam au cadre stratégique commun Mali-Belgique.

En outre, il a précisé que le programme se fixe comme objectif d’éliminer la faim, d’assurer la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de promouvoir l’Agriculture durable. De son point de vue, pour parvenir à ces objectifs, le programme se focalisera sur le renforcement de chaines de valeurs agricoles intégrant les exploitations familiales agricoles et les femmes dans les zones d’intervention ciblées.

Le secrétaire général du Département rural dans un sens plus large a aussi expliqué que le programme contribue au renforcement des capacités organisationnelles et institutionnelles des organisations paysannes dans le cadre d’un dialogue social avec les autorités publiques pour une meilleure prise en compte de leurs intérêts dont il s’en réjoui.

« Oxfam travaille au Mali depuis plus de 30 ans pour apporter sa contribution aux efforts du gouvernement et des partenaires au développement. Nous consacrons nos efforts dans les zones les plus affectées par les crises multidimensionnelles, avec une attention particulière accordée aux couches les plus vulnérables et victimes des inégalités, des injustices sociales notamment des femmes et des jeunes », a souligné le Directeur Pays Oxfam au Mali, M. Diawary Bouaré.

Selon lui, les priorités d’Oxfam au Mali pour la période 2021-2023 s’articulent autour de trois axes stratégiques qui sont une action humanitaire renforcée à travers laquelle « nous apportons un soutien aux personnes et aux communautés vulnérables exposées aux conflits et catastrophes avant, pendant et après les crises ».

Oxfam apporte aussi une gouvernance redevable à travers laquelle « nous œuvrons pour un renforcement des systèmes de gouvernance inclusifs garantissant le respect des droits humains et la justice sociale et climatique et économie équitable qui est notre réponse à une égalité d’accès au système économique, durable en faveur des populations vulnérables et marginalisées avec un accent mis sur les femmes et les jeunes ».

Le chef de la Coopération de l’ambassade de Belgique au Mali, M. Sam Vanuytsel, a, pour sa part, expliqué que la sécurité alimentaire est trop importante dans ce projet tout comme le volet de renforcement des femmes qui travaillent dans l’économie rurale. Il a conclura en ces termes : « Ces aspects sont importants pour le développement socio-économique du Mali ».

Adama DAO

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ce qui n'”arrive a rentrer dans ma tete est que comment se fait il qu’un pays occidental vienne porte d’aide surtout alimentaire a un Etat comme le Mali gratuitement? SUR CE? JE VOULAIS JUSTE COMPRENDRE A QUEL PRIX cet aide a ete deployée? QUELLES SONT LES CONDITION? quest ce que l’Etat a à y gagne?
    dailleurs le Mali possede des espace plus vaste plus riche et plus cultuvable que la plupart de ces Etats
    pourquoi aulieu courir vers ces aide “cadeaux empoisonnés” ne cherchons pas a rendre accessuble la terre au peuple pour cultiver? pourquoi ne pas valoriser et promouvoir les cultuvateurs a travers leur culture , pourquoi ne pas grader les meilleur cultuvateur chaque annee pour pousser la generation jeune a s’investit dans la cultures ? pourquoi contunions a endette le pays et prendre en otage l’avenir des generation futures? n’oublions pas une chose aucune de ces aide n’est faite a cause de dieu ni pour parceque “on aime ” le Mali,NON!!!!
    alors sachez une chose aucune aide alimentaire n’est garantie que l’aide apportée par le peuple meme et cela par le soutien , subvention et promotion de celle ci par le pouvoir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here