Taoussa : le projet d’aménagement passe de 57 à 100 milliards de Francs CFA

2

Onze ans après la pose de la première pierre du barrage de Taoussa, à 130 km à l’ouest de Gao, près de Bourem, le ministère de l’Economie et des Finances a abrité, ce lundi 1er mars, une table ronde des partenaires techniques et financiers du programme d’Aménagement de Taoussa.

 

maliweb.net – « Le Mali travaille ardemment à améliorer les conditions sécuritaires dans la zone d’intervention du projet », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou, à l’ouverture de la table ronde virtuelle. En véritable chef de plaidoyer, avec ses homologues de la Sécurité, de l’Energie et de la Réconciliation, le ministre des Finances a souligné combien l’exécution du projet soulagera les populations du Centre du Nord du Mali.

Aux dires d’Alousséni Sanou, l’aménagement du barrage de Taoussa et ses travaux connexes permettront, selon une estimation, d’absorber la totalité de la main-d’œuvre locale. On évalue aussi à près de 3% la croissance du cheptel dans la zone. Le barrage hydro-électrique produira 118 GWh d’électricité de quoi couvrir la plupart des besoins énergétiques de la zone.

L’équation sécuritaire

Initialement prévus pour durer 6 ans, les travaux du barrage de Taoussa dont la première pierre avait été posée en février 2010 n’ont jamais pu être exécutés. La faute à l’insécurité qui sévit dans la zone du projet. Une équation qui avait conduit à la résiliation du contrat de 57,8 milliards FCFA de l’entreprise Sinohydro.

A l’issue de la table ronde de 2018, un groupe d’entreprises OZGUN/OZDEMIR a été le seul à vouloir exécuter les travaux. La note est salée. Le projet d’aménagement de Taoussa passe ainsi à 100,8 milliards FCFA. Un gap de 43 milliards qui sera pris en charge par l’Etat du Mali.

Devant les partenaires techniques et financiers, le ministre Sanou a souligné l’amélioration des conditions sécuritaires dans la zone. « L’Etat malien a mobilisé plus de 5 milliards FCFA » pour l’équipement et le déploiement des forces de sécurité. Au total, l’aménagement de Taoussa, y compris la construction de la route Gao-Bourem-Taoussa, s’élèvera à 167 milliards FCFA.

Le projet d’aménagement de Taoussa est « fortement attendu » par les populations, a insisté le ministre de l’Energie et de l’eau. Selon Lamine Seydou Traoré, le projet a été présenté aux signataires de l’Accord de paix comme la contribution du gouvernement à la stratégie de développement des régions du nord du Mali.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. ESPERONS QUE LES SUPERFICIES QUI SERONT AMENAGE’ES PROFITERONT A’ NOS POPULATIONS!!!
    NOTRE PROBLEME EST DE CONTRACTER DES DETTES DE PLUSIEURS MILLIARDS DE DOLLARDS POUR AMENAGER NOS TERRES AGRICOLES. APRES, ON VEND LES MEMES TERRES AUX SOCIETE’S ETRANGERES! KADAFI AVAIT AINSI ACQUIS 100 000 HECTARES DES MEILLEURES TERRES AGRICOLES DU MALI!!! NOS PEUPLES SONT ENDETTE’S MAIS CE SONT LES AUTRES QUI PROFITENT DE NOTRE ENDETTEMENT!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here