Identification des abonnes à la téléphonie et a internet : «Toutes les puces qui ne seront pas identifiées avant le 9 avril 2016 seront désactivées », dixit Choguel

3

telephoneEtaient présents à cette cérémonie présidée par le ministre en charge de la communication, Choguel K. Maïga, Gal Sada Samaké, ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile, Mamadou Hachim Koumaré de l’Equipement et des transports, Abdel Kader Koïté, directeur général par intérim de l’Amrtp, et des représentants des sociétés des télécommunications. Dans sa note liminaire, Choguel Kokalla Maïga a rappelé que l’identification des abonnés est une exigence de la réglementation  régionale (Cedeao) et nationale en matière des télécommunications. Cette situation, dit-il, est due  dans notre pays à la revente non contrôlée de cartes à puce Sim non identifiées des services prépayés de la téléphonie mobile. Pour contrer, estime-il, le risque élevé d’infraction  à la loi, l’Etat a pris des mesures d’encadrement à travers l’adoption du Décret N° 2015-0265/P-RM du 10 avril fixant les modalités d’indentification des abonnés aux services de télécommunication. « Cette procédure devrait permettre d’affecter un nom à chaque numéro utilisé et à chaque connexion Internet », a-t-il affirmé. Et d’ajouter qu’il est ainsi désormais fait obligation à chacun des opérateurs de Télécommunication/Tic d’identifier ces actuels et futurs abonnés, il en est de même au fournisseur d’accès Internet et au gestionnaire de cybercafé. « Les opérateurs  disposent de trois mois pour écouler les stocks de cartes à puce téléphonie et internet. Toutes les cartes qui ne seront pas identifiées avant le 9 avril 2016 seront désactivées », a-t-il averti. Par ailleurs, il a précisé que l’aspect sécuritaire a été fortement pris en compte eu égard à la situation de notre pays.

Cheick Abdel Kader Koïté, directeur général par intérim de l’Amrtp, pour sa part, a rassuré que sa structure, conformément aux missions en matière de contrôle et de suivi que lui confère le décret N° 2015-0265/P-RM, ne ménagera aucun effort pour l’atteinte des objectifs.

Boubacar SIDIBE

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Voila pourquoi notre pays marche sur la tete!!!

    En 2015, n’importe qui peut avoir une ligne de telephone et organize des traffics, une rebellion…

    No politichiens ne voient que le bout de leur bureau climatise!

  2. Que l etat nomme quelqu un et mette fin à la super puissance de choguel au niveau de l AMRTP

    • …………..Vous devez avoir certainement des choses à vous reprocher sinon, pourquoi vous opposez à cette infinitaire ô combien importante. Dans ce monde que vous vivons avec les arnaques par téléphone et sur internet sans compter les portables piégés pour commettre des attentats, personne ne doit s’opposer à cette mesure à moins d’avoir des comportements douteux. Félicitions M . MAIGA!

      C’est du concret et c’est que les maliens attendent de vous.

Comments are closed.