Péage : L’Autorité routière change les règles

0

En ces temps de vache maigre, l’Autorité routière cherche à rentabiliser ses gains et à mieux surveiller les entrées d’argent. Elle l’a fait savoir dans un communiqué diffusé le 20 décembre 2021. Cette décision est un pas de plus vers l’instauration de la confiance entre l’Autorité routière et les contribuables qui pensent que le péage sert à enrichir une poignée de fonctionnaires, alors que les routes se dégradent.

Selon l’Autorité, avec la modification du mode de perception de la redevance péage, de nouveaux tickets de péage routier avec de nouvelles valeurs faciales dont 600 FCFA, 750 FCFA, 900 FCFA, 1 200 FCFA, 1 800 FCFA et 3 000 FCFA ont été instaurés. Ainsi, les anciens tickets à valeurs faciales de 2 000 FCFA, 2 500 FCFA et 3 000 FCFA sont devenus obsolètes.

Les règles changent en matière de tickets ; mais afin de valoriser l’important stock des anciens tickets et éviter leur destruction, l’Autorité a été autorisée par son ministère de tutelle à utiliser les anciens tickets assortis de modification, notamment en masquant, à l’aide de marqueur, les noms du poste, la catégorie du véhicule et le tarif y afférant.

Par ailleurs, l’Autorité routière informe et rassure les chauffeurs que les tickets ainsi modifiés sont authentiques et doivent être acceptés par tous, sans crainte. En attendant, la directrice de l’Autorité routière sait compter sur la bonne compréhension de tous et reste à l’écoute de tous les usagers.

Egalement, la direction générale de l’Autorité a indiqué qu’elle constate depuis un certain temps des embouteillages de véhicules au niveau des différents postes de péage et de pesage. Cet état de fait susceptible de causer des ennuis chez des passagers et autres usagers de la route s’explique par l’absence de monnaie dans les guichets d’une part, et du fait que certains chauffeurs à se munir de pièces de monnaie ou de petites coupures en vue de faciliter le paiement rapide de la redevance péage avec la plus grande diligence.

La direction générale se dit déterminée à travailler inlassablement  pour permettre aux usagers de la route d’être à l’abri des embouteillages. Mais, elle invite les chauffeurs de transports en commun et des particuliers de bien vouloir se présenter aux guichets pour le paiement du droit de passage avec de la monnaie, sans besoin de grand ménage.

 Oumar KONATE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here