Edito: Covax: Le Mali encore à la traîne…

7

La directrice générale de Gavi, l’Alliance du vaccin, Marie- Ange Saraka- Yao, a déclaré le dimanche 28 février sur France Info que l’initiative Covax comprend 190 pays dans le monde, dont 92 pays à revenus faibles et intermédiaires. Ces derniers bénéficient plus particulièrement du soutien des dons du G7, du G20 et d’autres pays donateurs.

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont respectivement reçu 504 mille et 600 mille doses de vaccin contre le Covid- 19. Les deux pays ont même commencé leur operation de vaccination.

Le président ghanéen a été le premier parmi ses pairs au monde, à recevoir la dose.

En Côte d’Ivoire, c’est le secrétaire général de la présidence qui a montré la voie.

Le Sénégal a lancé mardi 23 février sa campagne de vaccination contre le coronavirus, grâce à l’acquisition récente de 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm. En guise de solidarité, Macky Sall a offert les 10 % de ces doses à  deux pays voisins: La Guinée-Bissau et la Gambie. Hier, mercredi, le Sénégal a reçu encore des doses de vaccin dans le cadre de l’initiative Covax.

La République démocratique  du Congo et d’Angola ont reçu mardi dernier le précieux produit contre le Covid- 19.

Le Nigeria a obtenu sa dose le même pour, 4 millions de doses.

Dans les jours à venir, le Rwanda, l’Ouganda et bien d’autres recevront leurs doses Covax.

Auparavant, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, d’Afrique du Sud avaient débuté la vaccination.

Bref, ça bouge en Afrique pour inoculer la dose contre la pandémie aux populations, à l’instar de l’Europe.

Le Mali est loin d’être cité parmi ceux qui sont prêts à en obtenir parceque ne répondant pas, pour l’instant, aux critères relatifs à l’état de préparation des pays.

C’est un élément essentiel. Il s’agit de la préparation du personnel de santé, de la chaîne de froid, des conditions réglementaires et celles relatives aux indemnités.

Au Mali, le personnel de santé choisit cette période cruciale pour aller en grève, alors qu’ailleurs, c’est bien la course contre la montre pour obtenir le vaccin gratuit.

Cet abandon de travail du personnel de la santé retarderait le Mali pour l’obtention de sa quote-part. Tout laisse à croire que nos agents de santé ne sont pas prêts, eux qui courent derrière des salaires et autres indemnités.

A qui la faute?

Le pouvoir a le dos large pour être pointé du doigt parce qu’au Mali,  l’Etat continue d’être la vache laitière à traire, quelles qu’en soient les circonstances.

L’heure est grave! Le compromis est donc nécessaire pour ne pas laisser le pays à la traîne dans cette lutte contre la pandémie.

Le Mali risque d’être stigmatisé et les maliens considérés comme des parias, lesquels n’auront même plus droit à certaines commodités parce qu’ils ne sont pas vaccinés.

Il revient à l’Etat de s’assumer totalement pour remplir les conditions d’obtention de ce vaccin, en préparant le corps médical et en prévoyant les indemnités nécessaires. Sans oublier les autres aspects cités plus hauts.

Le Mali encore à la traîne, même pour éviter la mort et accroître la longévité.

Le Mali toujours à la traîne pour récupérer des dons offerts par les grandes puissances.

Le Premier ministre, Moctar Ouane et son ministre de la Santé, sont vivement interpellés pour capter rapidement ce qui revient au Mali, afin de protéger ici et maintenant nos personnes vulnérables, en attendant les autres couches.

Il est de la responsabilité de l’Etat de protéger tout le monde.

Le gouvernement a annoncé avec fracas, à l’issue d’un Conseil des ministres, que plus de 31 milliards de nos francs seront débloqués pour acheter le vaccin.

Mon Dieu! Il est à présent incapable de ramener au pays les vaccins offerts gratuitement, comment va-t-il faire pour acheter un autre vaccin et l’acheminer au Mali dans les conditions requises ?

Prions afin que cette opération ne so it un flop magisterial, one grandee escroquerie, qui servira à enrichir une oligarchie au détriment des populations, qui subissent de plein fouet la maladie et son impact sur l’ensemble des activités socio-économiques.

Wa Salam !

El Hadj Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. CE MEC ENNFONCE TOUJOURS UNE PORTE DEJA OUVERTE.
    LE VACCIN POUR LES MALIENS SERA DISPONIBLE AVANT LA FIN DE LA SEMAINE.
    AU LIEU DE CITER UNE DIZAINE DE PAYS SUR 54 DU CONTINENT VOUS SERIEZ MIEUX INSPIRE
    D’APPROCHER LE MINISTERE EN CHARGE DE LA QUESTION.

    MAIS NON, MONSIEUR VEUT S’ATTRIBUER LE CREDIT D’AVOIR TIRE SUR LA SONNETTE D’ALARME.

  2. L’Arabie saoudite a annoncé le 1er mars que la vaccination contre le Covid-19 serait une condition obligatoire pour tout un chacun qui souhaiterait accomplir le pèlerinage à La Mecque cette année.

    Le ministre saoudien de la Santé, Tawfiq al-Rabiah, a fait savoir dans une circulaire que la vaccination contre le Covid-19 serait obligatoire pour tout pèlerin souhaitant effectuer le Hadj.

    «C’est l’une des conditions de participation à la saison du Hadj», souligne-t-il.
    Tawfiq al-Rabiah indique avoir ordonné la mise en place d’une commission ad hoc.

    Selon lui, les effectifs médicaux du pays doivent être mobilisés à l’avance «pour faire fonctionner les établissements de santé à La Mecque, dans les lieux saints et à Médine», ainsi que dans les différents «points d’entrée des pèlerins».

    Le Hadj est prévu cette année du 17 au 22 juillet.

    Un coup dur pour le pays:

    En 2019, le grand pèlerinage dans la ville sainte avait attiré 2,5 millions de fidèles.

    L’année dernière, dans le cadre de mesures prises pour contenir la propagation du Covid-19, le Hadj avait été limité en nombre et autorisé uniquement pour ceux qui se trouvaient déjà «à l’intérieur du royaume» saoudien.

    Selon les derniers calculs de l’université Johns-Hopkins, l’Arabie saoudite compte aujourd’hui plus de 378.000 cas de contamination par le coronavirus; le nombre de décès s’élevant lui à plus de 6.500.

    NOTEZ BIEN… :

    – AZD1222, aussi connu par le nom de vaccin Oxford-AstraZeneca, est un vaccin contre la COVID-19 mis au point par l’université d’Oxford et la société AstraZeneca à partir de l’adénovirus ChAdOx1 (en) d’un CHIMPANZÉ……

    – Le Gam-COVID-Vac, Spoutnik V, Sputnik V est un vaccin viral à deux vecteurs basé sur deux adénovirus HUMAINS — un virus du rhume commun — contenant le gène qui code le péplomère du SRAS-CoV-2 pour stimuler une réponse immunitaire

    JE NE PENSE PAS QUE NOS SIMULACRES DE MUSULMANS ACCEPTERONT DANS LEURS CORPS DES PARTIES DU CORPS D’ UN CHIMPANZÉ….!!!!
    Á MA CONNAISSANCE, SEULS LES KAFR-KAFRI-KAFARROOH COMME MOI PEUVENT MANGER TOUTE VIANDE.

    LE CHIMPANZÉ N’ A JAMAIS ÉTÉ “HALLAL”, MAIS IL POURRAIT L’ ÊTRE DANS CE CIRQUE COVID-É AUX PUSSANCES 19, 20 ET 21….!!!!!

    VOILÁ, LES FILS D’ ABRAHAM, LE PLUS GRANDS ESCROC DE TOUS LES TEMPS, SE DONNER LA MAIN…..!!!

    EN SOMME , NOS DIRIGEANTS LARBINS CONGÉNITAUX N’ ONT PAS , UNE FOIS DE PLUS, SU DIRE NON AUX MAFIA PHARMACEUTIQUES PREMIERS CHAMPIONS DE LA DISTRIBUTION DE LA MORT.

    AU PEUPLES MALIEN DE DIRE UN NON CATÉGORIQUE Á CES VACCINS DE LA DESTRUCTION BIOLOGIQUE.

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES, TOUS LES DIRIGEANTS QUI MENTENT, VOLENT, VIOLENT, TRAHISSENT LE PEUPLE MALIEN, LES PEUPLES DE NOTRE AFRIQUE AUTHENTIQUEMENT NOIRE, NOIRE PAR LE CRÉATEUR, LE VRAI…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

  3. CHER Ogobagna,

    VOUS AVEZ TOUT RAISON.

    LE MALI N’ A NUL BESOIN DES VACCINS VENANT, VOIRE TRANSITANT, DE L’ EUROPE OCCIDENTALE, CETTE EUROPE OCCIDENTALE QUI A TOUJOURS COMPLOTÉ Á LA RÉDUCTION DE LA POPULATION AFRICAINE.

    COMMENT RECEVOIR UN VACCIN DE CEUX QUI QUI NOUS ONT JAMAIS TRAITÉ COMME HUMAINS ÉGAUX Á EUX…????

    QUELQU’ UN PEUT-IL NOUS DIRE COMBIEN CES VACCINS COÛTERONT Á L’ ÉTAT MALIEN…????

    QUI AU MONDE A DÉCIDÉ, ET POURQUOI, QUE LE MALI DOIT RECEVOIR UNIQUEMENT LES VACCINS CONÇUS EN OCCIDENT….???????

    PERSONNE NE PEUT NIER QUE NOUS AFRICAINS NOIRS, AVONS UN AUTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE, TRÈS DIFFÉRENTS DE CELUI DES OCCIDENTAUX DÉCHIRÉS DE LA NATURE…!!!!

    EN SOMME , NOS DIRIGEANTS LARBINS CONGÉNITAUX N’ ONT PAS , UNE FOIS DE PLUS, SU DIRE NON AUX MAFIA PHARMACEUTIQUES PREMIERS CHAMPIONS DE LA DISTRIBUTION DE LA MORT.

    AU PEUPLES MALIEN DE DIRE UN NON CATÉGORIQUE Á CES VACCINS DE LA DESTRUCTION BIOLOGIQUE.

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES, TOUS LES DIRIGEANTS QUI MENTENT, VOLENT, VIOLENT, TRAHISSENT LE PEUPLE MALIEN, LES PEUPLES DE NOTRE AFRIQUE AUTHENTIQUEMENT NOIRE, NOIRE PAR LE CRÉATEUR, LE VRAI…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

  4. On a pas besoin de ces vaccins. Sans vaccin, le Mali ne s’en sort pas trop mal déjà, alors pourquoi inclure cette equation à différentes inconnues dans nos problèmes déjà nombreux? Qui peut me dire l’efficacité de ce soi-disant vaccin? Quelles sont les incidences de ces vaccinations sur nos organismes à l’avenir? Qui va payer la facture si ce vaccin se retourne contre nous avec des effets secondaires pires que le COVID-19?
    Ne suivons pas les autres comme des moutons en nous faisant vacciner avec du n’importe quoi.

  5. Le bilan d’un PRÉSIDENT SORTANT se jauge dans les premières activités de son successeur.
    Ainsi MOUSSA TRAORÉ et ses camarades ont pu gérer le pays une décennie sans de mouvements sociaux.
    Son successeur ALPHA OUMAR KONARÉ a connu les plus grands mouvements sociaux de notre pays depuis notre indépendance.
    Celui(ATT) qui a assuré la TRANSITION a même dit aux maliens qu’ils peuvent marcher jusqu’à kidal l’Etat ne peut satisfaire leurs revendications tant l’économie était arrêtée,les caisses vides.
    Après les deux quinquennats D’ALPHA OUMAR KONARÉ,les mouvements sociaux ont disparu,même les enseignants plus dynamiques sous MOUSSA TRAORÉ ont cessé de manifester avec ALPHA OUMAR KONARÉ.
    Ça veut dire qu’ il a travaillé avec les meilleurs cadres dont IBRAHIM BOUBACAR KEITA,SOUMAILA CISSÉ,MODIBO SIDIBE….pour mettre l’économie du Mali à un niveau acceptable.
    Ses détracteurs n’ont retenu que les effets qui suivent une économie capitaliste imposée par les bailleurs de fonds c’est à dire la CORRUPTION EFFRÉNÉE.
    MAIS EN DIX ANS LE MALI A INCONTESTABLEMENT RETROUVÉ UNE CRÉDIBILITÉ INTERNATIONALE IMPENSABLE LE 8 JUIN 1992 QUAND IL A PRÊTÉ SERMENT.
    Son successeur a profité de cette CRÉDIBILITÉ RETROUVÉE pour engager des investissements énormes sans se soucier des défaillances de son prédécesseur la CORRUPTION EFFRÉNÉE,LE NÉPOTISME des animateurs du parti au pouvoir.
    Les opposants farouches à ALPHA OUMAR KONARÉ ont accompagné ATT sans poser comme condition à leur participation à la gouvernance la correction des défaillances connues.
    Il n’en pouvait être autrement car celui(IBK)qui est responsable de cette défaillance a fait élire ATT au deuxième tour.
    Ce dernier et son successeur(DIONKOUNDA TRAORÉ) à la tête de L’ADEMA PASJ ont succédé à ATT.
    Les défaillances connues sous ALPHA OUMAR KONARÉ n’ayant pas été corrigées,favorisées même avec la complicité de ses détracteurs,que l’Etat soit aussi faible jusqu’à encourager les séparatistes à tenter leur souhait de division du Mali rentre dans le cadre de la logique.
    Le successeur d’ATT,d’IBK ne pouvait qu’ hériter d’un Etat défaillant.
    On dit “à l’Etat de s’assumer”alors qu’ il a cessé d’exister depuis avant le COUP D’ÉTAT du 22 mars 2012.
    On fait semblant de gérer une structure qui n’existe pas.
    C’est pourquoi on est à la traîne sur la vaccination.
    On a raté l’occasion d’élire,en 2013,un homme très compétent combattu par ce clan de L’ADEMA PASJ conduit par IBK et DIONKOUNDA TRAORÉ pour avoir pris sa distance des comportements médiocres afin de rétablir L’AUTORITÉ de l’Etat.
    LES MAFIEUX ONT TOUT TENTÉ POUR EMPÊCHER SOUMAILA CISSÉ D’ÊTRE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    On est allé jusqu’à tenter de le tuer après avoir manipulé les putschistes en 2012.
    On n’a reçu à lui coller l’image de voleurs des deniers publics alors qu’il est combattu pour avoir refusé d’adhérer aux clans MAFIEUX.
    ON N’A JAMAIS VOULU QU’ON SACHE QU’ IL EST AIMÉ DES INVESTISSEURS POUR SON SÉRIEUX ET SURTOUT SA COMPÉTENCE DE LA GESTION DE LA STRUCTURE DE L’ÉTAT.
    Les maliens souffrent actuellement pour avoir été trompés sur la personnalité de SOUMAILA CISSÉ.
    Il ne s’agit pas de prier “afin que cette opération ne soit un flop magistral,on grandee escroquerie,qui servira à enrichir une oligarchie au détriment des populations,qui subissent de plein fouet la maladie et son impact sur l’ensemble des activités socio-économique”,mais d’agir pour réaliser cet ESPRIT QU’INCARNE LE M5-RFP.
    Que des journalistes cessent d’étre des relais de la lutte entre les oligarques pour continuer à profiter des maigres ressources de l’Etat.
    Chahana ne fera jamais cet article,si IBK exerçait toujours alors que ces militaires ne font que perpétuer les pratiques usitées depuis le 19 novembre 1968.
    L’ESPRIT du changement est combattu par chahana en droite ligne du souhait exprimé par les jeunes colonels qui se sont associés à ceux qui ont aidé IBK à accéder au pouvoir.
    La méthode de gestion actuelle des jeunes colonels est inspirée de celle des putschistes du 19 novembre 1968,entretenue par IBK quand il a pris la tête du parti au pouvoir en 1994,perpétuée par cette collaboration perverse qu’ATT a accepté avec IBK soutenu par les héritiers du dictateur.
    Le mal qui ronge l’Etat du Mali a été inoculé par les putschistes du 19 novembre 1968.
    On n’y met pas fin par des actes de haine afin d’espérer revenir au pouvoir,mais par un engagement patriotique avec d’autres pour en finir avec cet ESPRIT de privilégier l’intérêt individuel sur les intérêts superieurs de la nation.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. je demande aux autorités de remplir très rapidement ces conditions pour que le MALI puisse avoir ses vaccins c’est tres important on entend chaque jour que tels et tels pays a eu leurs doses mais jamais le notre .je dis faites quelque chose dans ce sens Très d’accord avec le journaliste

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here