Vieux père Alassane, Sabari

25

Le gouvernement malien annonce le 11 juillet 2022 détenir 49 soldats ivoiriens, dont une trentaine d’éléments des forces spéciales, qualifiés de « mercenaires », mis à la disposition de la justice malienne. Pour les autorités maliennes, ces soldats ivoiriens se trouvent illégalement sur le territoire malien, alors que le gouvernement ivoirien s’évertue à produire sur les réseaux sociaux des documents dont une correspondance adressée au chef d’Etat major général des armées, un ordre de mission soutenant que ces soldats venaient assurer la relève des éléments nationaux de soutien (NSE) de la Minusma. Faux, les identités des 49 hommes arrivés avec armes et bagages à bord de deux avions, à l’aéroport international Modibo Kéita Senou, ne sont pas celles d’éléments nationaux de soutien à la Minusma, selon les autorités maliennes.

Important à savoir, les NSE agissent pour le compte du contingent de leur pays, leur servant d’appuis logistiques, mais ne relevant pas de la Minusma. Les 49 soldats ivoiriens agissent pour le compte de SAS, qui a de son côté un contrat de transport avec le contingent allemand dans lequel la Minusma n’est pas engagée. Ils ne sont donc pas des éléments de la Minusma.

Pourtant les soldats en question sont bel et bien des éléments de l’armée ivoirienne dont plus de la moitié, des forces spéciales. Où se trouve le problème ? Y a-t-il quelque anguille sous roche ? Comment des soldats ivoiriens ont-ils pu se trouver sur le territoire malien, sans une autorisation du gouvernement malien, donc ne respectant pas les règles en la matière ? Et pour quel dessein ? Sous la couverture d’éléments nationaux de soutien, des soldats ivoiriens ont-ils été envoyés au Mali pour d’autres missions plus spéciales?

Là où le bât blesse

Le Lieutenant KOUASSI Adam Sanni des forces spéciales ivoiriennes, chef de délégation à la tête des 49 éléments doivent assurer la relève du 7ème contingent du SNE (National support elements) chargé officiellement, de sécuriser les installations de la société privée Sahel Aviation Service (SAS), qui est une société privée spécialisée dans le tourisme et le transport aérien dont l’agence de voyage est basée à l’aéroport Modibo Kéita de Bamako. Elle loue des avions aux sociétés minières installées à Bamako, à la Minusma pour le transport humanitaire, et aux personnes qui en ont les moyens, des jets privés à des hommes d’affaires et aux touristes. Sahel Aviation Service aurait un contrat avec le contingent allemand de la Minusma, qui indique que SAS assure le transport des casques bleus allemands et leurs matériels lourds vers leur base opérationnelle de Gao. Ce contrat entre la société privée et les casques bleus d’un Etat contributeur des forces n’engagerait que le gouvernement allemand et non la mission de l’ONU au Mali (Minusma).

L’affaire des 49 soldats ivoiriens révèle l’existence de contrat d’une part, entre le gouvernement ivoirien et SAS pour que l’Etat de Côte d’Ivoire mette à sa disposition des soldats pour surveiller ses installations à l’aéroport de Bamako, et d’autre part entre SAS et le gouvernement allemand pour le transport de ses troupes entre Bamako et Gao.

Ainsi les militaires deviennent d’une certaine manière des employés de la Société SAS à travers le contrat signé avec l’Etat de Côte d’Ivoire. Ces soldats ne sont pas des éléments de soutien de l’ONU au Mali, encore moins affiliés au contingent allemand de la Minusma. Ils agissent sous un autre régime dont la qualification reste à savoir. Ils sont des soldats, des forces étrangères, détenant des armes de guerre et des munitions, et déployés en territoire malien pour une opération de sécurisation pouvant aller jusqu’où ? La ficelle est trop grosse et bien visible, comment une société privée installée sur le territoire d’un pays, peut elle faire appel aux forces armées d’un Etat étranger pour y opérer? Je n’insulterai pas l’intelligence de quelqu’un en montrant la porte ouverte à toutes les aventures y comprise, celle d’une entreprise de déstabilisation. Aucune gouvernance sécuritaire sérieuse n’admettrait de regarder passivement sans rien faire, les armes d’autrui braquées sur sa maison. Quelle appellation peut-on donner à un commando agissant sous contrat d’une société privée en territoire étranger ? Pour le gouvernement malien, on a affaire à des mercenaires dont « le destin fuste » « était manifestement de briser la dynamique de la refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l’ordre constitutionnel ».

Aucune tentative de déstabilisation de la transition malienne n’arrangerait ni le Mali ni la sous-région, et une guerre de nos pays pauvres et endettés n’arrangerait point les grandes puissances qui seraient amener à marcher sur la tête, en s’alignant derrière nos pays jadis non alignés, pour assouvir leurs sordides guerres de positionnement géostratégique, OTAN- RUSSIE. Vieux père Alassane Dramane Ouattara cautionnera t-il de laisser comme héritage le transfert en Afrique de la guerre des titans russo-euro-amercain ?

B.Daou

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. D’abord bravo à Maliweb d’avoir rétabli la diffusion des commentaires qui ne sont pas des laudateurs

    On peut s’étonner que 49 soldats puissent faire autant de bruit …

    On pourrait être inquiet pour le Mali quand on sait que les terroristes sont plus nombreux qu’avant

    Le rassemblement de pays dans une entité comme la CEDEAO est une richesse qui permet a 2 pays qui ont des éléments de discorde , de s’entretenir en Paix..
    Il faut que le Mali reste en liaison calmée avec ses partenaires

  2. Moi, j’ai du mal à comprendre que l’état puisse signer un contrat de société privée où sont employés d’autres nationalités autres que des maliens. arrêtons cette course ou fuite en avant: les contrats et le personnel doivent aller aux maliens.
    aucun pays au monde n’accepte cette situation.
    agissons en pays en non en vassal d’un autre pays.
    j’ai lu sur la toile: coté d’ivoire forte et émergente, ça regarde les ivoriens, ce n’est pas le problème du mali.
    lorsqu’on comprendra que nous au mali, nous n’avons rien à foutre avec la puissance des u.s.a, on finira par comprendre, que le seul le mali nous concerne, rien d’autre.
    pour paraphraser l’imam mahamoudou dicko, le jour où dieu a crée le mali et nous a mis comme peuple, a-t-il demandé l’avis de la france, de la cote d’ivoire, des u.s.a, etc? Non!
    c’est qui ai ajouté cote d’ivoire et u.s.a.
    si la cote d’ivoire pèse 40% de l’uemoa, c’est son problème. et cette statistique est fausse aujourd’hui.
    depuis la fin des années 80 et début 90, la recette de chaque pays uemoa a connu un bond et couvre plus de 80% de ses besoins.
    le temps de chèques de la cote d’ivoire, avec son 1er président, voire laurent, est révolu.

  3. Sangre, j’ai demande a ali de demander sa mere une simple question car elle doit lui dire la verite et j’attends la reponse depuis des semaines maintenant! Daou merci pour une analyse tres limpide de la situation et le point important c’est de voir que le gouvernement d’Allassane Ouattara vend ses soldats comme des mercenaires et gardiens d’etalages des sociétés privées avec des contrats dont il profite et avec le concours de ses amis Allemands! De la TRES GRANDE CORRUPTION MISE EN PLACE POUR EXPLOITER LA GUERRE DES TERRORISTES CONTRE LE MALI! La CPI a la Hayes doit intervenir ici car c’est de la CORRUPTION INTERNATIONALE! OUATTARA et CHRISTINE devant la CPI!

    • Fils d’esclave et de djandjou, homme de caste guiranke’, va cirer les bottes sales de ton maitre le zero de bella choguel. Petit DAGNINRIN.
      Si tu ne sais pas ce que Djandjou et dagnirin veulent dire, demande a un malien qui a vecu en Cote d’ivoire. Tu m’as poser une question, et je te repond tous les jours: Tu es un fils d’esclave et de Djandjou.
      No matter what, tes vauriens bidasses et ton maitre le bella choguel seront balayer du pouvoir. Wait and See.

    • @ sangre, ce sont vos vauriens zeros bidasses qui ont arreter illegetiment les soldats ivoiriens. vous insultez ADO, le president ivoirien tous les jours ici. Donc qui cree la zizanie. Moi je suis ici en tant qu’ivoirien pour contrer vos mensonges et defendre mon president ADO jusqu’a a ce que vos bidasses vaurient soient degager du pouvoir.

  4. M. Ali toi aussi tu ne sais meme pas marier tes phrases. Changes de camisole peut etre ca ira mieux. Sinon quand 2 verbes se suivent tu ne pourra pas voir le second

      • Vaurien, tu ne sais pas écrire proprement en Français, c’est ce que dit Whynot, ne te caches pas derriere des injures, mal élevé et mal éduqué. MALANKOLON DEN!.

        • Fils d’esclave et de Djandjou, homme de caste guiranke’. Moi je suis pro-democrate et pro-francais. Je ne m’en cache pas. La france a aider la CI a se developper. Nous ivoiriens en somme reconnaissants. Et en plus les 4 millions d’immigres maliens residant en CI profitent aussi de ce developement. Ils travaillent et envoient des milliiards au mali pour nourrir leurs pauvres familles.Mais toi tu dis tu es souvairainiste pro-panafricain. Mais pourquoi tu n’ecris pas dans une langue africaine alors? Sale hypocrite. Tu es le seul malien sur ce site qui insulte les meres des presidents africains. Donc c’est toi, petit DAGNINRIN qui se cache derriere les injures.
          Allez fils d’esclave, va cirer les bottes sales de ton maitre le zero bella choguel. Derriere est ecrit “derrière”. Vaurien!.

        • Donc tu n’insultes pas le pays qui t’a donner sa langue pour que tu puisses communiquer avec le reste du monde. Aucune langue malienne n’est ecrite.
          A part dans la communaute malienne etrangere, aucune langue malienne n’est parlee par les autochtones. Le dioula ivoirien est plus proche du dioula burkinabe mais n’a rien a voir avec le bambara du mali.
          Avant les annees 1940, la cote d’ivoire et le burkina formaient un seul pays. Les ivoiriens sont plus freres avec les burkinabes qu’avec les maliens.
          Moi je parle au moins 3 langues ivoiriennes qui sont differentes des unes des autres.
          Eh! Fils d’esclave et de Djandjou, homme de caste guiranke”. Quelle langue tu parles?

    • Si ADO a pu faire debarquer 49 mercenaires en pleine journee a bamako, cela demontre une incompetence notoire de ces zeros bidasses puschistes.
      ATT a ete debarquer par le drogue’ aya sanogo avec 10 bidasses et 5 dozos. La meme chose peut se faire contre ces vauriens.
      DANS UN MOIS CES BIDASSES PUSCHISTES VONT PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE.

      • ADO a tue son successeur Coulibaly pour faire ensuite un coup d’etat constitutionnel et se maintenir au pouvoir de façon anti-démocratique et dictatoriale!

  5. Monsieur B. Daou il faut soigner ta tenue vestimentaire. Tu ne sais meme pas marier les couleurs. Prend l’example sur youssou sissoko du journal alternance. Lui au moins il est bien soigner comme un journaliste ivoirien.

  6. Vous les partis politiques maliens mettez votre argent ensemble, payer quelques bidasses pour venir balayer ces vauriens de puschistes du pouvoir. C’est tout ce qui peut vous sauvez. Ne compter ni sur la cedeao, et ni sur l’onu ni sur une quelconque constitution.
    Une fois que ces vauriens entendront des coups de feu a bamako, ils vont prendre la poudre d’escampette. Aya sanogo a fait son coup d’etat contre un general avec seulement dix bidasses et cinq dozos.

    • Facile de te cacher dernier ton petit clavier, et vomir ta haine ici. I m now back and watching you. You gotta be careful scumbag.

      • Celui qui se cache derriere pour insulter les peres et les meres des chefs d’etat africains, s’appelle homme de caste guiranke’.
        Go fuck yourself, fool!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here