Enseignement supérieur et recherche scientifique : Le SNESUP dévoile les 13 points recommandés par l’assemblée générale unitaire du 13 octobre 2022 au ministre du travail

0

Les militants du Syndicat national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNESUP), dit la lettre, réunis en Assemblée générale le jeudi 13 octobre 2022 , ont décidé : de l’organisation du 6ème congrès ordinaire  du SNESUP en fin décembre 2022 ; du renouvellement de tous les bureaux des Comités SNESUP d’ici la fin du mois de novembre 2022 ; du payement des arriérés de cotisations et de la cotisation spéciale pour le congrès ; du lancement d’une contribution financière volontaire pour le congrès ; du suivi de l’application des nouvelles grilles indiciaires des enseignants-chercheurs et de la hiérarchisation des assistants et des attachés de recherche ; de la gestion de l’arrêté des 31 agents admis au test d’aptitude du 14 août 2021 et des irrégularités liées au test des 502 travailleurs contractuels ; de la gestion de la situation administrative et financière des doctorants ; de la gestion de la bi-appartenance des institutions de recherche ; de la gestion des ressources de l’Unité  de formation  et de production de l’IUG ; de la gestion des irrégularités liées aux résultats du dernier concours des assistants et de la sélection des maitres-assistants.

  • Le 6ème Congrès  ordinaire  du SNSUP prévu les 29 et 30 décembre 2022 par la réunion des  secrétaires généraux des comités SNESUP

Dans la même dynamique, le Comité exécutif du Syndicat national de l’enseignement  supérieur  et de la recherche scientifique (CEN-SNSUP), dans sa lettre circulaire en date du 7 novembre 2022, adressée aux secrétaires généraux des comités SNESUP des Facultés, grandes  écoles, instituts, a indiqué que les CEN-SNESUP  et  les secrétaires généraux des comités SNESUP se sont réunis, le 3 novembre 2022. Au cours  de la réunion, indique  la lettre circulaire, des décisions ont été prises, notamment le suivi du démarrage des travaux de la commission  sur la prime de recherche ; le suivi de l’effectivité de l’application des nouvelles grilles indiciaires des enseignants-chercheurs sur les salaires du mois de  novembre  et des rappels sur les salaires du mois de décembre 2022 ; le suivi  des  dossiers  de hiérarchisation des assistants et des attachés de recherche ; le suivi de la signature de l’arrêté des 31 agents admis au test d’aptitude ; la transposition des salaires  des agents admis au test d’aptitude des 502 travailleurs contractuels ; la commission d’un conseiller juridique sur l’organisation  d’un congrès  extraordinaire par certains  secrétaires généraux de comités SNESUP ; la programmation du 6ème congrès ordinaire du SNESUP pour le jeudi 29 et vendredi 30 décembre 2022 ; le payement des cotisations syndicales de 2022 et de la cotisation spéciale pour le congrès et le  lancement de la contribution financière volontaire auprès des militants du SNESUP pour le congrès ; le renouvèlement des bureaux des comités SNESUP d’ici le 30 novembre 2022 ; la gestion de la situation administrative et financière des doctorants.

  • Des bureaux de certains Comités non reconnus par le CEN-SNESUP conformément à l’article 40 du règlement intérieur du SNESUP : Un nouveau  bureau  SNESUP sera mis en place dans chacun de ces Comités pour le 6ème Congrès ordinaire

Le 7 novembre 2022, le secrétaire général du CEN-SNESUP a adressé une lettre circulaire relative à la non reconnaissance des bureaux de certains Comités par le CEN-SNESUP conformément à l’article 40 du règlement intérieur du SNESUP. Ladite lettre a été adressée aux secrétaires généraux des comités SNESUP. Par la présente, dit la lettre, je vous informe que conformément à l’article 40 du règlement intérieur du SNESUP, les bureaux des Comités SNESUP dont les noms suivent ne sont plus reconnus par le CEN-SNESUP pour indiscipline syndicale d’organiser un Congrès extraordinaire, violation des textes du SNESUP : Comités  SNESUP FSEG,  ENSup, FMOS/FHG, FHG, FSHSE, ENI-ABT, CENOU, Rectorat  ULSHB. Selon le  secrétaire général du CEN-SNESUP, Pr. Abdou Mallé, un nouveau bureau SNESUP sera mis en place dans chacun de ces Comités pour le 6ème Congrès ordinaire du SNESUP prévu pour les 29 et 30 décembre 2022. En conséquence, dit-il, les secrétaires de ces comités SNESUP n’agissent plus au nom du SNESUP. «Ils répondent de leurs actes devant la justice», a fait savoir Pr. Mallé. Et d’ajouter que toute fois, les bureaux des Comités SNESUP dont les mandats sont arrivés à terme, seront renouvelés d’ici le 30 novembre 2022.

*Suspension du Comité de la Faculté des Lettres, Langues et des Sciences du Langage : La décision salutaire du bureau de coordination de  l’AEEM !

L’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) commence-t-elle à comprendre qu’en plus de défendre les intérêts matériels et moraux des élèves et étudiants, elle a aussi comme rôle primordial d’être le premier gendarme de l’espace scolaire et universitaire ; de faire régner la paix, la cohésion, le calme pour que les élèves et les étudiants puissent se sentir en sécurité ? A travers le geste courageux, responsable et salutaire dont vient de faire preuve  le  bureau de coordination de l’AEEM à l’encontre  du comité AEEM de la Faculté des Lettres des Langues et des Sciences du Langage (FLSL), nous pouvons répondre par l’affirmative. En effet, c’est dans une lettre adressée, le lundi 7 novembre, au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, que  le bureau de coordination de l’association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) a annoncé la suspension du comité AEEM de la Faculté des Lettres des Langues et des Sciences du Langage (FLSL). Cette suspension, a indiqué la coordination de l’AEEM, fait suite à des cas de violences répétés ces derniers temps au sein de la FLSL. L’AEEM a fait savoir que ces violences à répétition ont même entrainé l’arrêt des cours. « Ainsi, le bureau  de coordination de l’AEEM a  déploré cette situation qui n’honore pas l’association. C’est pourquoi le bureau de coordination, étant conscient de ses responsabilités vis-à-vis de l’ensemble des étudiants du Mali, a décidé de suspendre le comité AEEM de la FLSL. Cependant, il invite les leaders de ladite Faculté à plus de responsabilité dans ses missions premières. Le bureau lance également un appel à l’ensemble des leaders du Mali à plus de responsabilité et à plus de maturité dans la gestion des affaires courantes », conclut la lettre.

Hadama B. FOFANA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here