L’accès à l’Eau et l’assainissement : CN-CIEPA plaide pour un financement du WASH à l’école et dans les centres de santé

0

En vue d’un meilleur accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement dans les écoles et les centres de santé du Mali, le programme CN-CIEPA en accord avec plusieurs organismes de la société civile malienne et internationaux ont validé un document sur le financement  du WASH, le jeudi dernier, à Bamako.

L’objectif de ce document  est de plaidoyer en faveur des écoles et les centres de santé  dépourvu des  infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement   est d’obtenir un financement auprès des partenaires. Lesquels avec toutes les parties prenantes de l’éducation, de la santé  ont apporté des  critiques,  des améliorations  et avant d’approuver ledit document lors de la rencontre. Pour le président de la CN-CIEPA, Doumatié Daou, l’accès aux WASH qui est un droit fondamental demeure préoccupant pour les populations les plus  pauvres  et les plus vulnérables du pays à cause d’absence de financement adéquat.   Ce problème qui se pose avec acuité, selon lui,  s’est amplifié  dans les écoles et dans les centres de santé.  «  Nous avons tous vu des écoles et des lieux de santé  sans eau ni latrine », a –t-il affirmé ajoutant que c’est pourquoi ce  programme de plaidoyer  pour mobiliser des ressources financières à été lancé par  CN-CIEPA  pour doter les écoles et les centres de santé  d’infrastructures d’eau et d’assainissement.  «  Le document ainsi validé sera utilisé auprès des partenaires  pour mobiliser les ressources pour la cause de l’école et de la santé »,  précise Doumatié Daou.

Au  nom du gouvernement, le directeur national de l’hydraulique, Dioro Bocoum , a rassuré de l’accompagnement  des départements en charge de WASH pour la prise en compte de ce document en tant qu’outil de promotion et de mobilisation des fonds en faveur de écoles et les centres de santé.  Occasion indiquée pour lui pour lancer un appel aux PTF à soutenir le financièrement le secteur WASH.

Ce plaidoyer de la société civile  à travers CN-CIEPA entre dans le cadre de l’atteinte des objectifs du développement durable, notamment à son point 6 qui veut «  garantir l’accès  de tous  à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ». Egalement avec les engagements pris par le Mali  dans son document de politique cadre stratégique pour la relance économique et du développement durable. Le programme sectoriel eau et assainissement (PROSEA II) en cours de d’élaboration pour atteindre les ODD6. A travers  toutes ces initiatives, la société civile et le gouvernement veulent  améliorer  un accès équitable  et durable à l’eau, réduire les durablement l’insalubrité et instaurer un changement de comportement en matière d’hygiène.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here