Numerus Clausus : La bête noire des étudiants en médecine

3

Le numerus clausus est la bête noire des étudiants de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS).

 La mission de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) est de former les blouses blanches. Elle est l’une des rares dans laquelle plusieurs nationalités de la sous-région sont présentes. Le nombre d’étudiants ne cesse de croître, et les amphis ne peuvent plus les contenir.

Il est 6 heures dans l’enceinte de la faculté de médecine. L’amphithéâtres de 5000 places de couleur jaune trône au milieu de la cour. Pour y accéder, il faut  grimper les marches. Pour éviter cette solution, des malins préfèrent emprunter la porte de derrière équipée de rampe et exclusivement réservée aux handicapés.

L’amphi est plein à craquer. Malgré l’inconfort, Mamoutou Malé, redoublant, « pris par le numérus », comme on dit dans le milieu, promotion 2021-2022, se dispute une place avec un camarade. « J’ai passé la nuit dans l’amphi afin de réserver ma place. Je suis rentré pendre ma douche et il vient occuper ma place et refuse de me la céder ».

Ce genre de dispute est permanent entre les étudiants, chacun se battant pour avoir une place pour suivre les cours. L’effectif à la FMOS ne cesse de croître alors que les infrastructures ne suivent pas le rythme.

Hawa Ouologuem, nouvelle bachelière, se plaint du déroulement des cours. « Je regrette mon choix. Les leçons d’une semaine sont dispensées ici en trois jours. Ici c’est la loi de la rotation : nous sommes répartis en deux groupes et les 6 jours de la semaine sont répartis entre les deux groupes ».

 

Oumou Fofana

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Le stade du 26 Mars a 50000 places au moins.
    On y joue pas tous les jours.
    Le stade omnisports Modibo Keita a 25000 places avec une salle de basket ball qui ressemble a un amphithéâtre.
    Il suffit de faire une petite adaptation provisoire avec les nouvelles technologies…
    En attendant les jours meilleurs.
    Si les étudiants veulent étudier et les profs disponibles et si nos autorités ont la bonne volonté.

  2. We need immediately get that condition under control plus make it more fit for learning or conditions related to medical learning. Physicians even if we possess great preventative medicine program will become even more important under mercilessness of unstoppable accelerating Global Warming. We need all we may properly educate in medicine.
    I hope some of medical students read my method of analyzing listed few days ago at comments at maliweb.net. I would like to know if they believe that simple approach of to analyze as fitting by who, what, when, where, why..as fitting applying.how, how long, how much, how often approach to each plus each step plus stage of entity or condition from it’s most important to least important factors is easily understood by pre college students plus make their learning easier plus more fun. We are building engineers plus .medical professionals. Besides that let medical school be medical school. Then we see if there is more that need be corrected.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here