Refondation du Mali : Un retour aux valeurs sociétales prôné

0

Dans la dynamique de  poser des jalons solides à la vision du gouvernement sur la refondation, les autorités de la Transition multiplient les initiatives. C’est dans ce cadre que le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maïga, a  procédé le mardi 21 décembre  dernier  au lancement  des travaux  du  cadre  conceptuel du programme  national d’éducation aux valeurs.

Selon le  ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maïga,  la refondation de notre pays passe par un retour  à nos valeurs  propres, Des valeurs qui ont fait leurs preuves par le passé. Les empires, les royaumes qui ont rayonnés  sur une majeure partie de l’Afrique  en  sont l’illustration parfaite.

Pour le Ministre Maïga, il s’agit donc de refaire  le Mali en nous appuyant  sur ces valeurs qui ont  été déjà éprouvé par le passé : « le Mali de nos rêves, à notre goût est  possible, nous avons eu  des grands empire, bien avant Christophe Colomb, Aboubacar II a découvert l’Amérique. Tout cela prouve le génie malien  »,  a-t-il indiqué.

«Le Mali est à genou. Nous sommes à terre et c’est possible de se relever. C’est ce qu’on appelle la refondation», a ajouté le ministre Maïga, avant d’indiquer  que l’objectif du  cadre conceptuel  est de concevoir un programme qui tient compte de la vision de la Refondation centrée sur la formation d’un citoyen de type nouveau, respectueux de l’autorité, de l’ordre et du mérite.

Pour ce faire, un comte  de pilotage composé de représentants des départements ministériels concernés, de la société civile, des confessions religieuses et de autorités traditionnelles a été mis en place.  Ce comité est chargé entre autres de préparer un cadre référencie général du système des valeurs à cibler dans le programme, de définir les approches  et modalités  d’exécution du programme dans le cadre de complémenté et de cohérence générale ;  d’élaborer un plan d’action national de mise en œuvre du programme…

Adama Samassekou, ancien ministre  s’exprimant au nom des  membres du cadre  conceptuel  a remercié les  autorités du pays pour l’honneur et la confiance placés en eux afin de jouer le rôle qui leur revient de droit dans le processus de refondation du pays

pour l’ancien ministre de l’Education nationale ,  ce programme doit être le moment d’un vrai retour à nos valeurs sociétales : « Les ruptures dans la transmission des valeurs sociétales qui fondent notre « maaya », notre humanitude, tant au niveau familial, qu’au niveau de l’école et de la société en général, ne sont-elles pas à l’origine des graves dérives comportementales qui mettent à mal notre éthique légendaire et qui expliquent en grande partie la situation dramatique de notre pays, largement affecté par un incivisme notoire » a déclaré Samassekou.

Pour une véritable refondation, Adama Samassekou promeut une rupture : « l importe aujourd’hui d’inscrire toute dynamique de changement dans la perspective d’une véritable refondation articulée à notre culture profonde et à nos traditions historiques positives. Ainsi, il nous faudra trouver la meilleure adéquation entre cette culture, ces traditions historiques et notre système éducatif global, afin d’acquérir, en premier lieu, une nouvelle culture démocratique en prise avec nos réalités.  Il est venu le temps de la rupture d’avec le mimétisme et la reproduction de modèles exogènes contraires à notre vision du monde, afin de développer des approches endogènes, créatives et novatrices, fondées sur une meilleure exploitation de notre histoire, de nos valeurs sociétales, de nos savoirs, de nos savoir-faire et de nos savoir-être ! » juge  Samassekou.

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here