Assainissement du District de Bamako : Les efforts salutaires des autorités de la transition

2

Depuis sa prise de fonction en juin dernier, le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Modibo Koné, a pris l’engagement de rendre à notre capitale son lustre d’antan.
Pour ce faire, il a décidé de s’attaquer aux principaux dépôts d’ordures de la capitale notamment celui situé à côté du CFP à Medine et celui qui est en face du cimetière de Lafiabougou.

En un mois d’intenses travaux, plusieurs milliers de tonnes d’ordures ont été évacuées de Bamako et de Kati vers la décharge finale de Noumoubougou, Commune rurale de Tienfala.
Il faut noter que ce travail herculéen est consécutif à l’engagement personnel du ministre Modibo Koné qui, de jour comme de nuit, supervise en personne les opérations d’évacuation. D’après plusieurs observateurs, la gestion des déchets solides dans le district de Bamako relève du sacerdoce.
Afin de donner un cadre de vie agréable à l’ensemble de nos compatriotes, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, a décidé de s’attaquer au dépôt d’ordures situé derrière l’hôtel Olympe. Ce dépôt anarchique est évalué à plus de 1.043.100 tonnes. Il faut plus de 10 milliards pour arriver à bout de ce tas d’ordures situé en plein cœur d’un espace scolaire abritant plusieurs ordres d’enseignement.
De réels espoirs sont placés sur l’accompagnement du ministère de l’Economie et des Finances, pour réussir cette autre opération.

Le Mali Koura, comme disait le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga devant le CNT, c’est aussi les villes débarrassées des montagnes d’ordures.

D.Y

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. BRAVO A VOUS ET TRES BONNE CONTINUATION SUR CE CHEMIN AVEC INSTALLATION POUBELLES PARTOUT A BAMAKO AVEC TRI SELECTIF POUR FACILITER RAMSSAGE DES CAMIONS OZONES

    IL FAUT 1 POUBELLE POUR 4 FAMILLE DONC BAMAKO AVEC 4 000 0000 D HABITANTS DONC 1 MILLLIONS DE FAMILLE IL FAUT 250 000 POUBELLES CONTENEURS

    EN PLUS DE L USINE DE TRAITEMETNT DES DECHETS A PRIORISER DESORMAIS

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here