ANPE : le taux global de réalisation du Plan de Travail Annuel (PTA) 2020 est de 61,5% à la date du 30 juin

1

Dans le but de faire le point sur l’exécution des activités du Plan de Travail Annuel (PTA) 2020, le  Directeur Général de la l’Agence Nationale de l’Emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a animé le mercredi 5 août une conférence de presse dans la salle Auditorium du Centre de Perfectionnement et de  Reconversion de l’ANPE.

En initiant le présent point de presse, il s’agissait pour la direction générale de l’Agence Nationale de l’Emploi (ANPE) d’informer les acteurs du marché du travail (employeurs, usagers/clients) et de façon générale la population sur le niveau d’exécution du Plan de Travail Annuel (PTA) 2020 à la date du 30 juin et les différentes réalisations en termes de création et de promotion d’Emploi par l’ANPE.

Le programme de PTA 2020 est composé de 104 activités reparties entre 5 objectifs stratégiques immédiats de son plan stratégique de développement (PSD 2016-2020). La mise en œuvre du PTA est régulièrement évaluée à mi-parcours et en fin d’exercice. Ainsi à la date du 30 juin, son taux global de réalisation est de 61,5% contre 67% au premier semestre 2019.

Ce n’est pas une contre-performance, prévient le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock. Ce fléchissement, explique-t-il, est dû à la pandémie de la maladie à Coronavirus (Covid-19) qui dans le cadre des mesures restrictives a contraint les équipes à moins de déplacement. A cela s’ajoute les conséquences de l’insécurité qui sévit dans le pays. Celles-ci ont des effets indus sur la réalisation des activités, a insisté le DG de l’ANPE.

La réalisation des activités non encore réalisés se poursuivra a promis Ibrahim Ag Nock, qui s’est  beaucoup appesanti sur les stratégies d’intervention de l’ANPE. Il s’agit de l’intermédiation pour l’insertion dans les emplois salariés des entreprises et autres potentiels d’emploi et  la  promotion de l’auto-emploi. Sur ce point, le DG de l’ANPE a indiqué que l’auto-emploi est un vecteur de création d’emploi.

Les autres stratégies d’intervention sont : le perfectionnement et la reconversion des travailleurs en cours d’emploi ou en situation de perte et/ou de réadaptions d’emploi, l’amélioration des compétences techniques dans les métiers, la recherche de solution pour le financement de projet, les informations sur le marché du travail (filière porteuse et de revenus).

En marge de cette conférence de presse s’est déroulée l’inauguration d’un bâtiment composé de 29 bureaux et de  17 toilettes dont 8 publiques.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Les enseignants de cours du soir des antennes régionales n’ont pas reçu leurs honoraires depuis 2018. Faute de quoi, les centres de perfectionnement et reconversion sont fermés depuis décembre 2019. Nous avons rapproché les autorités compétentes notamment le DG et les responsables des centres ainsi APBEF pour un dénouement heureux. Malheureusement jusque là rien n’a été réglé. Toujours des promesses à l’air.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here