Atelier de formation des acteurs centraux et régionaux en économie générationnelle et sur le dividende démographique et son intégration dans la planification stratégique

0

Lundi 16 août 2021 dans la salle de conférence du Conseil Régional de Koulikoro , la cérémonie d’ouverture de l’atelier  de formation au profit de  37 acteurs centraux et régionaux en économie générationnelle et sur le dividende démographique et son intégration dans la planification stratégique.  Elle a été présidée par le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population le Prof Brehima Kamena et accompagnés  du Gouverneur de la région, le Préfet, le Maire et le Président du Conseil Régional. La session de formation a pour objectif général de contribuer à une planification et une gestion efficace du développement tenant compte de la dynamique démographique et des questions de population en général. 

 Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique constatée après la réalisation de deux conditions : une structure de la population avec une plus grande proportion de personnes en âge de travailler comparativement aux inactifs et un investissement massif dans les politiques économiques et sociales et la bonne gouvernance. En d’autres termes, quand il y a plus de plus en plus de personnes en âge de travailler et que ces personnes sont plus productives et profitent des opportunités à leur disposition, la croissance économique s’accélère et les inégalités économiques et sociales se réduisent rapidement. Il est conçu comme un des leviers de la réalisation de la vision de l’Union Africaine contenue dans l’Agenda 2063 « l’Afrique que nous voulons » et des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. Il peut donc servir de cadre de mise en cohérence des investissements pour l’atteinte rapide des objectifs de croissance inclusive et de développement durable.

Le cadre d’opérationnalisation du dividende démographique au Mali est en cours de mise en œuvre avec : l’adoption par le Gouvernement de la Politique Nationale de Population  révisée, la participation du Mali à l’initiative régionale pour l’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel  (SWEDD) avec le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, l’élaboration, la validation et le lancement officiel de la Feuille de route nationale sur le dividende démographique et la création d’un Observatoire national de suivi du Dividende démographique entre autres.

C’est pour ces raisons que l’Observatoire National du Dividende Démographique (ONDD)  organise cette session de formation à l’endroit de cadres nationaux impliqués dans les processus de planification stratégique au niveau national qui se tient du 16 au 19 août 2021 à Koulikoro.

A la cérémonie d’ouverture, le Maire de la commune urbaine de Koulikoro se dit très satisfait d’accueillir cette session de formation dans ville  et exprime au nom de la population de la ville leur reconnaissance pour le choix porté sur leur commune car pour eux le dividende démographique est aujourd’hui un élément central du débat sur l’émergence africaine. Ajout ’il que  ce nouveau discours empreint d’optimisme a désormais cours  aussi bien dans les cercles académiques et politiques que ceux des médias et du grand public.

Dans son speech d’ouverture, le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population le Prof Brehima Kamena expliquera que l’atelier de formation vise à renforcer les capacités nationales en matière de prise en compte de la dynamique et de la structure démographique dans la recherche de la capture rapide du dividende démographique… « Cependant, la croissance démographique et la jeunesse de la population peuvent être des moteurs de développement si les investissements adéquats sont faits. Il s’agit d’accélérer la transition démographique et d’améliorer la qualité du capital humain. Il est indéniable, face à la rareté des ressources, de renforcer la cohérence des politiques publiques afin d’accélérer l’atteinte des objectifs nationaux de développement et partant des objectifs de développement durable. Les politiques nationales, la vision de l’Union Africaine pour « l’Afrique que nous voulons », la feuille de route pour la capture du dividende démographique et les objectifs de développement durable doivent   constituer un ensemble cohérent, les uns tenant compte des autres pour une gestion efficiente du développement. » Explique le Ministre.

À la fin de la cérémonie le maire a fait un plaidoyer au Ministre et à l’ONDD pour être formé car pour lui les acteurs communaux du Mali pourront être formés bientôt sur le concept , ils sont la base d’un développement qui prend ses sources dans la communauté.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here