L’Archevêché de Bamako à propos de la disparition du Père LOHRE : « Cette absence prolongée a fait penser à un enlèvement… »

0

L’Archevêché de Bamako a publié le mardi 22 novembre, un communiqué sur la disparution du Père Hans Joachim LOHRE. Une absence prolongée qui amène les confrères du prêtre catholique de nationalité allemande à penser à un enlèvement.

Selon le communiqué, « le Père Hans Joachim LOHRE devait aller célébrer la messe à la communauté catholique de Kalaban-coura (rive droite de Bamako) le dimanche 20 novembre 2022 à 08h 30. En fin de soirée, ses confrères ont constaté son absence. Sa voiture de marque Peugeot Partner de couleur grise était stationnée devant la maison depuis le matin, mais son téléphone tombait toujours sur la boîte vocale. Cette absence prolongée les a fait penser à un enlèvement et les a conduits à s’adresser à la police du 5ème arrondissement », souligne le texte officiel. Avant de préciser que : « le Père Hans Joachim LOHRE est prêtre catholique de nationalité allemande, membre de la Société des Missionnaires d’Afrique (Pères blancs). Arrivé au Mali il y a une trentaine d’années, il est le responsable du Centre Foi et Rencontre et professeur à l’Institut de formation Islamo-Chrétienne (IFIC). Il est également le Secrétaire national de la Commission du dialogue interreligieux. A l’heure où nous rédigeons ce communiqué, nous sommes toujours sans nouvelle du Père Hans Joachim LOHRE ».

Le communiqué signé par Jean Cardinal Zerbo, Archevêque de Bamako, conclut « Nous avons une pensée particulière pour sa famille biologique en Allemagne et nous prions en communion avec toutes les personnes de bonne volonté pour que le Seigneur nous le ramène sans tarder et en bonne santé. Que Notre Dame du Mali intercède pour lui, pour nous et pour toutes les personnes enlevées et détenues non seulement au Mali, mais à travers le monde ».

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here