Stabilisation des régions du centre du Mali : Un nouveau document consolidé et consensuel de stratégie en gestation

1

Les travaux de l’atelier d’actualisation de la Stratégie de stabilisation des régions du centre du Mali se sont déroulés la semaine dernière dans la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie (CCIM) de Mopti. Organisée le lundi 27 septembre 2021, la cérémonie d’ouverture a été présidée par le conseiller des Affaires économiques et financières, M. Ousmane Diallo (représentant le gouverneur de la région). C’ était en présence du Secrétaire permanent du Cadre politique de gestion de la crise du centre (SP-CPGCC), Dr Mohamed Lamine Haïdara et de plus d’une soixantaine de participants représentant les forces vives de Mopti (la société civile, les jeunes, les femmes, les légitimités traditionnelles et religieuses…), les services techniques de l’Etat, les collectivités territoriales et les partenaires techniques et financiers, dont  la Minusma, le PNUD, le Centre pour le Dialogue Humanitaire-HD et le système des Nations unies au Mali.

 

Initié par le Secrétaire permanent du Cadre politique de gestion de la crise du centre, avec l’appui technique et financier de HD et du PNUD, cet atelier s’inscrit dans un processus dynamique de concertation et d’échanges avec tous les acteurs, les collectivités et les partenaires afin de procéder à l’actualisation du document de stratégie de stabilisation des régions du Centre (SSC) élaboré, il y a trois ans.

L’évolution de la situation sécuritaire, économique et humanitaire a fait naître de nouveaux besoins, de nouvelles attentes qu’il faut intégrer dans le nouveau document de stratégie. Pour ce faire, le Secrétariat permanent a opté pour une approche plus participative et inclusive de tous les acteurs à tous les niveaux (local, communal et régional) ainsi que les partenaires au développement. A l’ouverture des travaux, le Secrétaire permanent Mohamed Lamine Haïdara a insisté sur ses attentes, notamment des actions concrètes qui puissent stabiliser les régions du centre afin de sortir très rapidement de ce cycle infernal de crise multidimensionnelle.

L’objectif de la démarche était de produire un document consolidé et consensuel où les préoccupations de tout le monde sont prises en compte. Les résultats attendus de ces échanges étaient, entre autres, l’élaboration et la validation d’une stratégie globale et inclusive pour la stabilisation des régions du centre ; l’élaboration d’un plan opérationnel de la stratégie comprenant des activités à court, moyen et long terme ; la prise en compte des préoccupations des principaux bénéficiaires dans la stratégie pour le centre et son plan opérationnel ; son adoption par le gouvernement (en conseil des ministres) d’ici novembre ; l’organisation d’une table-ronde impliquant les partenaires techniques et financiers afin d’aider à la mobilisation des fonds pour le centre.

Alfousseiny Sidibé

Expert Communication/SP-CPGCC

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bonjour et félicitation pour cette belle initiative. Je constate que les ressortissants du centre souvent organisés en diverses associations n’ont pas été conviés. J’espère que ce n’est que partie remise car, à ce niveau il y’a eu un travail important d’analyse et d’actions pertinentes qu’il faudra capitaliser.
    Bon vent

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here