Elisabeth Borne nommée Première ministre par Emmanuel Macron

7

Ne dites plus monsieur le Premier ministre, mais madame la Première ministre. Après trois semaines de consultations tous azimuts, Emmanuel Macron a finalement décidé de désigner Elisabeth Borne pour diriger le nouveau gouvernement, a fait savoir l’Elysée dans un communiqué laconique ce lundi. L’ancienne ministre du Travail du président réélu remplace ainsi Jean Castex, qui avait présenté sa démission plus tôt dans la journée après un peu plus de 22 mois à la tête du gouvernement.

C’est seulement la deuxième fois depuis le début de la Ve République en 1958 qu’une femme est nommée à Matignon, après Edith Cresson, qui y est restée moins de 11 mois, de mai 1991 à avril 1992, durant le second septennat de François Mitterrand. En 2017, avant sa première élection, Emmanuel Macron expliquait que sa préférence allait vers la nomination d’une femme pour diriger le gouvernement. Tout cela pour finalement choisir Edouard Philippe, puis Jean Castex en juillet 2020.

Ancienne de gauche et familière des questions environnementales
Avant d’entrer au gouvernement en 2017 – d’abord aux Transports, puis à la Transition écologique, avant de s’installer au ministère du Travail –, Elisabeth Borne a fait ses armes auprès de socialistes. Un argument de poids pour Emmanuel Macron qui, après avoir gâté la droite souhaitait mettre un coup de barre à gauche. Diplômée de Polytechnique, elle a multiplié les expériences en ministères en tant que conseillère à partir des années 90. Un temps auprès de Lionel Jospin et Jack Lang à l’Education nationale, puis au côté de Ségolène Royal, dont elle devient la directrice de cabinet au ministère de l’Ecologie de 2014 à 2015. Ancienne de gauche et familière des questions environnementales, Borne cochait plusieurs des cases du portrait-robot de futur Premier ministre présenté par Emmanuel Macron dans la foulée de sa réélection. Lors de son premier déplacement à Cergy, dans le Val-d’Oise, le chef de l’Etat affirmait qu’il choisirait «quelqu’un qui est attaché à la question sociale, à la question écologique et à la question productive».

Durant le quinquennat, Elisabeth Borne s’est vu confier plusieurs grandes réformes. C’est elle par exemple qui, alors ministre déléguée aux Transports, a conduit l’épineuse réforme de la SNCF, entraînant l’ouverture à la concurrence du ferroviaire en 2018 à l’origine de nombreuses grèves. En remplaçant Muriel Pénicaud au ministère du Travail en 2020, elle récupère la volcanique réforme des retraites, qui sera finalement reportée sine die. Qu’elle devrait donc avoir à porter – dans une version remaniée – dans les prochains mois. Jean-Luc Mélenchon, qui n’a même pas attendu l’officialisation de la nomination d’Elisabeth Borne, parle déjà d’«une nouvelle saison de maltraitance sociale».

Par Liberation

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. If you failing to print my comment concerning Elisabeth Borne because you believe it was offensive then you avoid having truth told due to it often offend some people. Unstoppable accelerated Global Warming will as it become more severe quickly break you from that stupid non productive ass kissing of foreigners. When Elisabeth Borne became Prime Minister she open herself to scrutiny set forth here. Only expendable coward would deny it.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Is Elisabeth Borne bitch or lady? We must know. As it go a bitch will act like lady at her choosing but lady will not ever act like bitch. A bitch is one despite what is legally or morally correct will give you what is due only at its choosing. Whereas lady whether she like or dislike you will timely give you as morally or legally due. That is why most men as fit under total circumstance will assist lady as much as feasible. As for bitch leave her to trick others .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Pauvre femme, ce n’est pas facile d’être PM dans un pays si divisé que la France actuelle, vous avez du pain sur la planche. Est-ce que ce pays sera encore sur ses rails? En tout cas les chances sont très faibles et elle peut même aller vers un chaos total. C’est dommage pour elle, car au lieu de penser à çà, elle se focalise vers la destruction des états du sahel dont le Mali en tête.

  4. Malians by now should know my perception on this kind of condition. It is is France Prime Minister Elisabeth Borne a bitch or lady.
    Rule for that perception is a bitch at her choosing will act like lady but lady will not ever act like bitch. A bitch at her choosing will withhold that that is legally or/ plus morally due to individual or group where that due is in her possession but lady whether she like doing so or not will deliver that legally or/ plus morally due individual or group. That is why men do all possible under circumstance to assist lady. But we recommend that men leave that bitch to trick someone else into facilitating fulfillment of her evil desires.
    Now we must as feasible scrutinize Elisabeth Borne.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Les maliens se contredisent. Vous dites “a bas la france”. Mais vous vous interressez a toute petite chose qui se passe au mali.

    • ali qu’est ce que tu veux dire, la Cocaine Colombienne te fait dire des incoherences! Nous disons abas la maudite France et adieu la FrancAfrique, nous ne sommes pas interesse par quoi que ce soit en France tout au contraire!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here