13e anniversaire du décès d’Ali Farka Touré : La Fondation Ali Farka passée à la famille du défunt

0

Dans le cadre de la 13e commémoration du décès de l’artiste international, Ali Farka Touré, la Fondation portant son nom a animé, le jeudi 8 mars dernier à la Maison de la presse, une conférence de presse. L’objectif de cette rencontre avec les animateurs de medias était d’annoncer les activités de la célébration du 13e anniversaire de la disparition de l’artiste et la passation de la Fondation “Ali Farka Touré” a ses enfants. 

La célébration du 13e anniversaire de l’artiste de renommée internationale, Ali Farka Touré décédé le 7 mars 2006, a été particulière.  Cette particularité s’explique par la passation du témoin de la Fondation Ali Farka Touré jusque-là dirigée par Ali Guindo, aux enfants du célèbre artiste. L’annonce a été faite le jeudi 7 mars dernier à la faveur d’une conférence de presse animée par le coordinateur sortant de la Fondation qui avait à ses côtés des compagnons d’Ali Farka Touré, notamment Afel Bocoum, Oumar Diallo, Diadié Sangaré, Mambi Touré, ainsi que son fils Vieux Farka Touré dont les autres frères étaient également présents dans la salle.

Parlant des activités cette 13e date commémorative de la disparition d’Ali Farka, le coordinateur de la Fondation citera la journée de lecture du coran, la nuit des ambassadeurs prévue le 04 mai prochain en hommage à l’artiste, ainsi que la finale du tournoi de football dénommé “Coupe Ali farka Touré” qui se disputera le 05 mai.

Après avoir rendu un vibrant hommage à Ali Farka Touré, Ali Guindo, le coordinateur sortant de la Fondation, a d’abord rappelé les circonstances de la création de ladite Fondation, née de son initiative, avec l’appui des amis et proches d’Ali Farka, notamment Diadié Sangaré. Il a ensuite fait un bilan des 15 années d’existence de la Fondation qui a toujours apporté son soutien aux activités artistiques et culturelles. La première activité de la Fondation, du vivant  d’Ali Farka, à en croire Guindo, a été la remise de matériels d’orchestre à la chanteuse Haira Arby à concurrence d’une somme de vingt millions de franc (20 000 000 Fcfa).

Après quoi, plusieurs d’autres activités et contributions ont été réalisées, notamment le financement dans l’organisation de nombreux festivals et de sortie d’albums de plusieurs artistes dont Oumar Sangaré, la construction du monument Ali Farka à Lafiabougou dans la commune IV du district de Bamako, l’initiation des journées d’hommage à Ali Farka Touré et le festival international Ali Farka Touré de Nianfunké dont la dernière édition a été organisée en 2012. Toutefois, interrompue pour cause de la crise qu’a traversé le Mali, la flamme dudit festival sera rallumée, promettent les organisateurs.

Parlant de la passation de la Fondation Ali Farka Touré, Ali Guindo précisera que cette décision vient d’eux-mêmes, les pères fondateurs de la Fondation. “Nous avons décidé de passer le témoin aux enfants d’Ali Farka car ils ont grandi et ont terminé leurs études. Ils peuvent maintenant gérer cette Fondation. En plus, étant les héritiers d’Ali Farka, cette Fondation leur revient de droit”, a-t-il expliqué, avant d’ajouter qu’ils seront toujours aux cotés des héritiers pour la bonne gestion de cette Fondation qui fait aujourd’hui leur fierté.

Après l’acte officiel de la passation, Vieux Farka Touré a exprimé toute sa gratitude à l’endroit des fondateurs de ladite Fondation et les a rassurés qu’ils la laissent entre de bonnes mains. Interrogé sur le nom du nouveau coordinateur de la Fondation, il répondra que cela n’est encore décidé, mais ne s’aura encore tarder.                  

  Youssouf KONE  

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here