L’armée malienne en deuil : Le Colonel à la retraite Youssouf Traoré décédé suite à un accident de la circulation

3

Le Président du parti Union-Forces-Démocratiques-Progrès (UFDP-SAMA-TON), Youssouf Traoré, colonel à la retraite de 84 ans n’est plus. Il est décédé, le mardi 11 juin 2019, suite à un accident de la circulation sur la route de San,  dans la région de Ségou.

Selon nos informations, le Colonel à la retraite, Youssouf Traoré, natif de San se rendait à sa ville natale pour participer à la traditionnelle fête dénommée “Sankémon” ou la pêche collective. Cet officier de l’armée à la retraite, une des figures politiques les plus influentes à la chute du régime dictatorial du président Moussa Traoré en mars 1991, est décédé avec une autre proche. En plus des deux morts sur le champ, cet accident tragique a fait deux autres blessés. Dans son message de condoléance, le Parti CODEM de Housseyni Amion Guindo a indiqué que le Colonel, Youssouf Traoré était une figure charismatique de notre vaillante armée et de la scène politique. « Homme de caractère, il était l’un des grands acteurs de la vie politique du Mali de l’indépendance à nos jours », révèle le message de condoléance du parti CODEM. Né le 2 octobre 1935 à San, marié et père de neuf enfants, le colonel Youssouf Traoré fait partie des élèves officiers actifs, formés à l’école des officiers ressortissants des territoires d’Outre-Mer à Fréjus (France), qui ont formé l’armée malienne au départ du dernier soldat français en 1961. Fidèle compagnon et complice du général Moussa Traoré, aussi bien à l’école militaire qu’au Comité militaire de libération nationale (Cmln), le colonel Youssouf Traoré est l’un des instigateurs du coup d’Etat de 1968 qui a fait chuter le régime du président Modibo Keïta. Il fut un maillon très important dans le fonctionnement du Comité militaire de libération nationale. Repose en paix colonel !

A.S

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. “La grande soeur”, tes propos m’emu beaucoup!
    Nous avons la meme idee.J’ai toujours dit et souhaite que le Colonel Traore et son frere et Ami Moussa devaient s’assoir se parler se reconcilier pour un bel exemple a l’endroit de la Jeunesse,
    a l’endroit des famas en ce moment sombre de notre histoire commune.La mort le plus souvent frappe au moment ou on l’attend de moins.Dans un entretien il ya 2 moins apparu a “QUE SONT-ILS DEVENU de Roger Sissoko…le valeureux colonel parlait de Moussa Traore.Les maisons sont cote a cote.Mais ils ne se parlaient pas.
    Peut-etre Le Colonel et voulait bien et s’accordait un peu de temps a chaque fois qu’il voulait franchir le pas.Temps qu’il aura jamais, helas.
    Comme vous dites, “Grande Soeur” c’est pas des reproches de ma part.Mais un regret profond.
    Quoi que les gens disent ces officiers avaient une dignite qui forge le respect, l’admiration.
    Dignite que nous cherchons aujourd;hui pour que notre patrie soit respectee.
    Et quand on donne un bras et un oeil pour sa patrie cela forge le respect.
    Reconcilions-nous.La mort n’attend pas.
    Dors en Paix mon Colonel pour l’eternite!

  2. Dors en paix tonton Youssouf! Je vous ai connu et rapproché grâce au fils d’un de tes fidèles et ami Bakary Mariko dit Bakaryblen que tu fréquentais régulièrement à Torokorobougou. Vous m’avez aimé comme les enfants de ce dernier. Presque deux ans séparent vos deux décès. Que dieu vous accueille tous dans son paradis.

  3. Dors en paix et que la terre te soit légère, Père! Je prie Dieu qu’il t’accordre sa grâce éternelle. Amen. Mon regret est quand-même grand puisque tu n’as jamais pu te réconcilier avec ton ami et frère, Moussa Traoré. Vous êtes nos papas et vous nous devez de nous montrer de très bons exemples avant de mourir. Bon, à chacun sa manière de voir les choses. Ce n’est nullement une reproche; mais plutôt un regret profond!
    Une de tes Filles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here