Billet : Aller à l’essentiel

0

On n’oublie souvent que de nombreuses théories proviennent d’une explication pratique de haut niveau… En réfléchissant un peu à ce qui arrive à notre pays, le Mali, on en arrive à croire qu’il y a une à expliquer quelques modules de management… Il y a un risque aujourd’hui à envisager ce qui peut être assimilé à Une trajectoire d’échec programmée (CFR Jean-Claude Courbel), management de projets. On doit savoir au Mali que, des tâches nouvelles et des échanges de plus en plus houleux ne feront que croître nos inquiétudes, l’urgence Malienne doit rendre les acteurs plus intelligents pour aller au juste nécessaire. Il ne faut plus rechercher l’excellence dans la mise en œuvre des tâches parfois inutiles (?)

Comment gérer la solidarité pour additionner les compétences afin d’éviter des pièges dans les projets ? Comment visualiser les dérapages des délais pour saisir les comportements d’échecs programmés ? Comment faire la différence entre : les tâches utiles sans résultats utiles ou en double, alors que faut-il ? Une task force de crise pour avoir une rupture nécessaire pilotée par un leader qui anime une expertise pluridisciplinaire mue par la contrainte de délais et l’attente de résultats concrets. Cela est une méthode de convergence pour corriger un projet à la dérive…. Ne plus avoir une mauvaise exploitation des expériences passées et des expertises disponibles…

A bon entendeur salut !

 

Le Malien

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here