Crise sociopolitique au Mali : Le CSDM demande au président IBK de dissoudre l’Assemblée Nationale

29

Les responsables du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) étaient face à la presse, le jeudi 30 juillet 2020, à leur siège à Bamako pour faire des propositions de sortie de crise au Mali. Cette conférence de presse était animée par le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara, en présence des autres leaders du CSDM. Selon le conférencier, Chérif Mohamed Haïdara, la résolution de la crise malienne passe par la dissolution de l’Assemblée nationale du Mali. « Nous demandons au Président de la République d’utiliser ses prérogatives de la constitution en son article 50 de dissoudre l’Assemblée nationale et réorganiser d’autres élections. Une fois que cela est fait, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) pourrait revoir, peut-être, sa position », a déclaré le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara.

Cette conférence de presse du CSDM fait suite au Sommet extraordinaire des Chefs d’Etats de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) par visioconférence, le 27 juillet 2020 sur la situation au Mali. Au terme de ce Sommet Extraordinaire, la CEDEAO a exigé des mesures pour résorber la crise sociopolitique qui sévit au Mali depuis quelques mois. Parmi ces mesures, figurent : la démission immédiate des 31 députés dont l’élection est contestée, y compris le Président du Parlement (Moussa Timbiné); une recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle, conformément aux dispositions constitutionnelles du Mali ; la mise en place rapide d’un Gouvernement d’union nationale avec la participation de l’opposition, notamment le M5-RFP et de la Société civile ; la mise en place rapide d’une commission d’enquête pour déterminer et situer les responsabilités dans les violences qui ont entrainé des décès et des blessés les 10, 11 et 12 juillet 2020 ainsi que les destructions des biens publics et privés. L’objectif de la conférence de presse du CSDM était non seulement de se prononcer sur les conclusions de ce sommet mais aussi d’évaluer la situation qui prévaut au Mali et de faire des propositions de sortie de crise. Le CSDM, par la voix de son président, estime qu’il y a eu des arrangements institutionnels de la part de la CEDEAO. « Nous nous sommes toujours investis dans la résolution de la crise interne au Mali, nous ne voulons pas un tripatouillage constitutionnel, ni des arrangements institutionnels. Il y a eu des arrangements institutionnels par la CEDEAO », a-t-il dit avant de rappeler que les députés dont l’élection est contestée refusent de démissionner. Donc, pour lui, la meilleure solution est de dissoudre l’Assemblée Nationale. Répondant aux questions des journalistes, le conférencier, Chérif Mohamed Haïdara a fait savoir que la solution à la crise sociopolitique au Mali est entre les mains du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). « Nous ne sommes pas pour le départ du Président Ibrahim Boubacar Keïta parce que c’est la première institution du Mali. La solution aux problèmes du Mali n’est pas ailleurs mais elle est entre les mains de Ibrahim Boubacar Keïta, Président démocratiquement élu de tous les Maliens. Le problème est interne et politique donc la solution ne peut pas être externe. On a une constitution que tout le monde doit respecter. C’est le président seul aujourd’hui qui peut ramener toutes les filles et fils du Mali autour de la table en posant un acte fort. Cet acte fort doit être précédé d’un gouvernement d’union nationale. Donc nous la diaspora, nous demandons au Président de la République d’utiliser ses prérogatives de la constitution en son article 50 de dissoudre l’Assemblée nationale et réorganiser d’autres élections. Une fois que cela est fait, le M5-RFP pourrait revoir, peut-être, sa position. Et nous, nous ne nous voyons pas participer à un gouvernement qui n’est pas celui d’union nationale », a dit le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara. Selon lui, en dissolvant l’Assemblée nationale du Mali, le président IBK aurait sauvé l’honneur et la dignité du Mali, il aurait sauvé la CEDEAO, il aurait sauvé la communauté internationale, il aurait permis aux Maliens de se retrouver et de se parler. S’adressant au président de la République, le conférencier dit ceci pour finir : « Monsieur le président de la République, le Mali et le Maliens ont besoin de vous. Le Mali et les Maliens attendent une décision forte de vous. Monsieur le Président, la diaspora malienne vous demande de dissoudre rapidement l’Assemblée Nationale pour nous permettre d’avancer vers une résolution à cette crise».

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

29 COMMENTAIRES

  1. Kenedougou, je te dirai simplement que le “poisson pourrit par sa tete” et que “les pintdes regardent la nuque de celle qui est devant”. Boua est corrompu et voleur alors que veux-tu des gendarmes, des chefs d’arrondissement ou des policiers?? Si le budget de l’armee est dilape et vole par Boua et sa famille alors que veux-tu que le general Moussa Diawara fasse? Quand IBK met general Gassama comme Ambassadeur du Mali au Tchad alors que c’est ce meme general qui a fui devant le capitaine Sanogo ouvrant la voie vers le coup d’état contre ATT ou Boua le ventru IBK met general Didier comme Ambassadeur du Mali en Chine alors que c’est sous lui que le Quartier General du G5 a ete detruit par les terroistes a Sevare, et finallement le general Mbemba Keita qui a ete renvoye par Boua le ventru a cause des ses echecs recents est maintenant le nouveau Ministre de la Securite Nationale? Tous Moussa Diawara, Didier, Gassama, Mbembe sot des nullards comme Boua le ventru IBK, alors tant qu’ils seront en charge le Mali n’ira nulle part! Nous allons continuer dans la pauvrete, l’impunite, la grande corruption, l’insecurite generalisee et le mensonge d’Etat!

  2. Nous sommes d’accord vec a dissolution de l”Assemblee NATIONALE et mettre de l’ordre dans le desordre, Boua doit partir aussi car il est ‘mal elu” aussi, qui ne se souvient pas des felicitations de Macron le Presdient de France a Boua le ventru IBK le Franco-malien avant meme la proclamation des resultats des elections presidentielles par la cour consitutionnelle de Manassa?

  3. @inconnu,nous avons toujours trouver les inconnus dans les équations.
    Juste pour te dire qu’il peut pas avoir mauvais et faux personnage que cet ivrogne.

  4. Lynx22 4 Août 2020 at 15:28
    “Dissoudre l’assemblee revient a remettre Kariam Keita et son beau pere a la disposition de l’injustice malienne ( pardon: la justice malienne)
    IBK n’est pas fou…”

    Tout à fait exact!

    Mais DE TOUTES FAÇONS, tant Karim que son père sont d’ores et déjà PROMIS à la justice, et à la justice INTERNATIONALE !!!!😎😎😎😎😎😎😎

    Entre leurs effarantes magouilles financières sur les fonds destinés aux armées EN TEMPS DE GUERRE (donc délit de Haute Trahison…) et l’affaire Birama Touré pour Karim et l’affaire des civils sans armes tués et blessés à Bamako pour Zonkeba, s’ils réchappent a leur sort prochain et gardent la vie sauve, c’est IMMANQUABLEMENT LA JUSTICE QUI LES ATTEND !!!😎😎😎😎😎

  5. Dissoudre l’assemblee revient a remettre Kariam Keita et son beau pere a la disposition de l’injustice malienne ( pardon: la justice malienne)
    IBK n’est pas fou…

    La question est de savoir:Comment de temps pourra t-il tenir la barre chaude ?

  6. > Si c’était le HCME qui parlait, Habib SILLA est crédible , pas ces opportunistes du soi-disant CSDM.
    > La dissolution de l’AN, à cause seulement de 31 contestataires pour spolier 116 normaux est illégitime.
    > Du reste, le m5-rfp continue avec sa versatilité : il demande tout et son contraire à la fois ; leur dernier leitmotiv est que les problèmes au Mali ne sont ni électoraux, ni institutionnels ; que seulement eux ils en veulent à la tête de SE-M.IBK, cet auguste béni.
    > HAÏDARA, tu ne fais pas le poids devant le Président Habib SYLLA : tu parles trop, sans conviction, malhonnêtement, pour juste complaire à la fois à tous les deux camps ; tu es naïf et dégoûtant !

  7. Je le dis répète, l’opposition n’aura pas dû accepter ces élections alors même qu’on est sans nouvelle de leur tête de file.
    L’opposition a abandonné Soumaila Cissé en continuant les élections, ils auraient pu mettre la pression pour faire libérer Soumaila Cissé et démontrer qu’ils étaient unis. Les ambitions personnelles et égoïstes les ont conduit là où ils sont. Leur défaite était prévisible puisqu’on a jamais vu une armée sans général gagnée

    • Dissoudre l’assemblee revient a remettre Kariam Keita et son beau pere a la disposition de l’injustice malienne ( pardon: la justice malienne)
      IBK n’est pas fou…

  8. BREAKING NEWS…

    A LIRE DANS JEUNE AFRIQUE cette semaine:

    “KARIM KEITA:CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE FILS DU PRESIDENT….”

    A NE PAS MANQUER. ✍✍✍💅💅

    • Si le 31 députés acceptent la démission, Eux aussi sièges à l’assemblée nationale légalement par la cour constitutionnelle .comme Ibk au Koulouba alors Ibk demisionne les autres suivront .

  9. Depuis toujours, j’ai dit haut et fort que toutes les solutions qui ne sont pa conformes a’ la Constitution de notre faso doivent etre rejete’es! Si on peut obtenir la demission des 31 depute’s consteste’s, on peut organiser des legislatives partielles. Cela serait conforme a’ la Constitution. Cela eviterait aussi aux depute’s innocents qui se sont endette’s pour etre elus d’etre des victimes colaterales de la situation. MES AMIS, LES ELECTIONS COUTENT BEAUCOUP D’ARGENT ET IL FAUT DES BAILLEURS DE FONDS. S’il faut retourner aux urnes pour elire les 147 depute’s, la majorite’ presidentielles y laissera des plumes. Soumaila Cisse’ perdra son siege et son parti l’URD risque d’etre parmi les grands perdants pour des raisons evidentes!!!!!
    Si les 31 depute’s concerne’s refusent de demissionner, personne ne peut leur forcer la main. Dans ce cas, l’unique solution serait de dissoudre tout le parlement et organiser des elections legislatives dans les delais prevus par la Constitution du Mali.

    • AS SALAM ALEYKUM WA RAHMATOULAH WA BARAKATOUHOU MON FRERE TU DIS QUE S’IL FAUT RETOURNER AUX URNES POUR ELIRE LES 147 DEPUTES LA MAJORITE LAISSERA DES PLUMES SOUMAILA PERDRA SON SIEGE AINSI QUE SON PARTI URD ET POURTANT TU DIS ENCORE QUE L’UNIQUE SOLUT*SERAIT DE DISSOUDRE L’ASSEMBLEE ET ORGANISER DES NOUVELLES ELECT*C’EST CONTRADICTOIRE VRAIMENT QU’ALLAH NOUS VIENT EN AIDE YARABI A BON ENTENDEUR SALUT

  10. Cette crise ne concerne pas seulement l’Assemblée nationale y compris le palais de Koulouba et de cour constitutionnelle qui seront démissionner, Ibk, est le seul responsable de cette crise c’est lui qui doit partir en premier d’abord et les autres suivront le 31 députés sont instalaient légalement par la cour constitutionnelle comme Ibk au Koulouba .

  11. Il faut que la diaspora sache qu’elle ne vit pas au Mali, à ce titre, elle devrait plutôt écouter les hommes et femmes qui sont restés au pays car c’est eux qui sont les plus lésés dans cette histoire, elle ne peut s’évertuer à se mettre à la place des personnes qui souffres. Pour vraiment aider les maliens de l’intérieur, ceux de l’extérieur ne doivent agir comme la CEDEAO, sinon se serait comme mettre de l’essence sur le pays et donner les allumettes à IBK et son Boubou pour y mettre feu. La situation du pays est très dramatique et personne ne peut aujourd’hui éteindre ce feu dans la facilité, il faut entendre la voix des sans voix, IBK et ses acolytes raisonnent comme si il y a deux Mali, quand on les écoute, on dirait que nous sommes sur deux planètes différents, il faut absolument écouter ce bas peuple apolitique qui ne cherche qu’à manger et à boire et c’est tout. Ce qui reste certain, avec ce mouvement déjà lancé depuis plus de deux mois, rien ne serait comme avant, à ce titre IBK et ses acolytes doivent savoir que pour éteindre ce feu et faire tomber les ardeur de ce mouvement, il faut être juste et honnête cela est le seul gage d’un lendemain radieux et meilleur pour notre très cher Mali.

    • Yacouba, tout indique que tu ignores le role capital que les maliens de l’exterieur jouent pour le Mali!!!
      Je te conseille de cesser de diviser les maliens!!!

    • Tu oublies, que ceux qui sont au Mali ,les 75% sont nourris, habillés ,soignés, logés, et leurs enfants vont à l’école à cause de la diaspora malienne, si toi tu vis au Mali, tu peux pas jurer, que tu n’as pas demandé un portable ou de l’argent à un de tes frères, soeurs ou cousins, cousines en Europe ou aux États-Unis.Nous,nous sommes les premières victimes de cette crise malienne instaurée par IBK .

  12. Il n’y a pas de choix, la dissolution de l’AN est une obligation pour continuer sur la route de la sortie de crise.

    • Boua le ventru IBK le Franco-malien n’aime pas le Mali et encore moins les Maliens, rien qu’a voir ses multiples deplacements vides a travers le monde pour aller dormir dans les hotels 5 etoiles dans les jolies capitales et les metropoles sur le dos du contribuable Malien. La seule chose que les Maliens doivent demander d’IBK c’est de partir et plus vite le mieux pour le Bonheur du Mali et des Maliens.

      • Mon frère sachons raisons garder tu crois que partir IBK est la solution non au contraire tu ne vois pas plus que les M’bouillé ils sont contre parce qu’ils savent mieux que nous tous qqu’un qui va venir sera un bon ou mauvais sais-tu ça? non seul le bon Dieu donc sachons raisons garder quand tu vas vite plus qu’Allah tu perds tout un bon conseil remettons-nous tous au bon Dieu et ça ira Inch’Allah

      • Et pourtant le Mande Massa ne cesse de se vanter qu’il est le descendant de feu Modibo Keïta et des Soundjatas. 🦹‍♂️🦹‍♂️🦹‍♂️ 😁😁😁😂😂

      • Kinguiranke,
        Navrée de te dire qu’il ne suffit pas d’être malien pour aimer son pays,
        A chaque fois tu dis que IBK n’aime pas le Mali parce qu’il a la double nationalité. As-tu la preuve de cela?
        Quand tu vois les maires des communes et les fonctionnaires qui volent l’état et qui rançonnent le peuple tu penses que ce sont des binationaux ? Quand tu vois les déchets que les gens jettent sans chercher partout ,pissent partout et même chient partout ce sont des incivilités et pourtant ce ne sont pas des binationaux,
        Les binationaux ont les mêmes intérêts,la même volonté de faire grandir le pays où se trouve la tombe de leurs ancêtres,
        C’est très réducteur de définir un être humain par sa nationalité, sa couleur de peau, son apparence physique.
        Je pense que sur ce site nous sommes des adultes et nous sommes là pour la même chose même si la manière d’y parvenir diffère.
        Les binationaux n’ont pas choisi de naître à l’étranger ou d’avoir un parent d’une autre nationalité.
        Je peux comprendre qu’on ne veuille pas de binational à certains postes et si c’est dans la constitution, j’accepte mais jusqu’à preuve du contraire ce n’est pas le cas.
        Les binationaux peuvent être une chance pour le Mali parce qu’il faut parfois quitter son village pour savoir qu’il nous manque.
        Sikasso,je l’ai dans mes veines , où que j’aille dans le monde je sais que je veux et je vais mourir à sikasso même si je n’y suis pas née , ni grandie mais cette ville fait partie de moi démon histoire familiale

  13. Toute solution avec IBK au sommet de l’État est vouée à l’échec.
    IL FAUT UN HOMME POLITIQUE AU SOMMET DE L’ÉTAT QUI SOIT CAPABLE DE SACRIFIER LES INTÉRÊTS DE SA FAMILLE POUR SAUVER LE MALI.
    On a là la définition de l’AMOUR DU MALI.
    IBK dit DIEU SEUL SAIT QU’IL A LE MALI DANS LE COEUR alors qu’il est incapable d’écarter les éléments, à ses côtés depuis 2013,qui sont les véritables fossoyeurs de l’État du Mali.
    DIEU SEUL SAIT QU’IL A LE MALI DANS LE CŒUR, mais tous les maliens savent maintenant qu’il accorde plus d’importance aux intérêts de sa famille qu’à ceux du Mali.
    AIMER UN PAYS, C’EST ÊTRE CAPABLE DE POUSSER SES PROCHES, À COMMENCER PAR SES ENFANTS, À DONNER L’EXEMPLE AUX RESTES DU PAYS.
    CHURCHILL,premier ministre anglais, a poussé ses deux enfants à aller se battre pendant la deuxième guerre mondiale.
    Ils sont tous deux morts.
    Notre IBK dit que DIEU SEUL SAIT QU’IL A LE MALI DANS LE CŒUR, mais il est incapable d’exiger à ses proches le minimum de sacrifice pour le Mali.
    Le minimum pour eux, c’est arrêter de puiser dans les caisses de l’État,s’écarter de la gestion de l’État.
    On dirait que son DIEU est différent de celui des autres.
    ARRÊTER DE FAIRE DES PROPOSITIONS DE SORTIE DE CRISE À IBK,IL FAUT PLUTÔT TRAVAILLER À LE CONVAINCRE DE PARTIR COMME L’A FAIT ATT.
    IBK est lui-même la crise.
    Il part, on aura résolu cinquante pour cent des problèmes.
    La démission d’IBK va provoquer immédiatement la TRANSITION qui va donner une occasion inespérée de REFONDER L’ÉTAT DU MALI.
    Elle va créer UNE UNION AUTOUR DE L’ÉTAT DU MALI.
    Les grands commis de l’État, avec des expériences aussi bien à l’international qu’à l’interne, sont tapis dans l’ombre qu’on peut ramener au sommet de l’État pour diriger la transition comme l’a fait le Burkina fasso.
    C’est pourquoi soutenir le M5-RFP, c’est sauver le Mali.
    Être fidèle à IBK ou jouer à l’hypocrisie,c’est contribuer à enfoncer le Mali chaque jour.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here