Madrid, Ankara, Moscou, Brasilia, Niamey : Des officiers dans des costumes de diplomates

10

Le gouvernement a nommé des officiers supérieurs ou généraux dans les missions diplomatiques à Moscou, Niamey, Ankara, Brasilia et Madrid.

Lors de sa session ordinaire du 13 octobre 2021, le Conseil des ministres a validé la nomination d’Ibrahima Diallo comme ambassadeur du Mali à Brasilia. Inspecteur général de police à la retraite, Ibrahima Diallo a occupé plusieurs fonctions au sein de l’appareil sécuritaire. Ancien directeur général de la Police, Ibrahim Diallo a assumé les charges du secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile. Il a servi dans les missions des Nations unies au Burundi et en Centrafrique. Ces dernières années, il a joué un rôle important dans la réforme du secteur de la Sécurité en qualité secrétaire permanent du Conseil de Sécurité nationale de la Présidence de la République. L’officier général de police à la retraite n’est pas à ses premiers pas dans la diplomatie. Car, l’ambassadeur du Mali à Brasilia fut conseiller aux ambassades du Mali au Ghana et en France.

Autre nomination au cours de ce Conseil des ministres, le colonel-major Harouna Samaké remplace le général Tiéfing Konaté au poste d’ambassadeur du Mali à Moscou. Ancien attaché de Défense à l’ambassade du Mali en France, le colonel-major Harouna Samaké a été chef d’État-major adjoint de l’Armée de terre, chef d’état-major du poste du commandant avancé, commandant de la région militaire de Kati. C’est donc un officier aguerri qui prend ses quartiers généraux à Moscou au moment où la coopération russo-malienne est dans une phase de redynamisation.

Le 03 novembre dernier, Younoussa Baradji Maïga a été nommé ambassadeur du Mali à Niamey en République du Niger, Issa Ousmane Coulibaly à Ankara en République de Turquie. Le patron de l’ambassade du Mali à Niamey est un colonel-major qui fut entre autres commandant du théâtre Maliba et contrôleur opérationnel à l’État-major général des Armées. Depuis le rappel du général Mahamane Touré, le Mali n’avait pas d’ambassadeur à Niamey.

Quant à Issa Ousmane Coulibaly, il est actuellement le directeur de la justice militaire. Officier réputé brillant et intègre, le colonel-major Issa Ousmane Coulibaly a été conseiller technique au ministère de la Défense et des Anciens combattants. Disposant d’une expertise avérée dans la gestion des questions relatives aux armes légères, il a travaillé pendant longtemps à l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako.

Le Conseil des ministres du 10 novembre a nommé comme ambassadeur du Mali à Madrid au Royaume d’Espagne, le général de brigade Abdrahamane Baby. Parachutiste de formation, issu du 33ème régiment des commandos parachutistes de Djicoroni Para, le général Baby, jusqu’aux événements du 18 août 2020, chef d’État-major général adjoint des Armées du Mali. À Madrid, l’ancien chef d’État-major de l’Armée de terre et conseiller technique au ministère de la Défense et des Anciens combattants remplace le général Abdoulaye Koumaré qui fut ministre de l’Équipement et des Transports pendant la transition de 2012.

Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Personne ne mettra de l’huile sur le feu. Ce moment passage sera gere de facon intelligente. C’ est homme valables et viennent pour juste une mission. Tout le monde sait que servir le Mali n’est chose facile.
    A bon entendeur salut.

    Merci

  2. Si jamais le col Assimi Goita vire Choguel Maiga parce que la France et la cedeao ne l’aiment pas c’est sera une erreur très très grave.
    C’est à dire que rien ne marchera au Mali.
    L’histoire est entrain de changer et on ne l’arrete pas.
    Ce que dit Choguel c’est ce que pense la majorité des Maliens, y compris moi.
    Certes notre pays va souffrir mais après tout ira mieux dans la dignité.

  3. Personne ne s’attend à ce que les soutiens du MNLA et les pions de la France aiment Choguel. C’est l’intérêt des maliens qui compte. Rien ne nous arrête dans la libération du Mali. Ils peuvent tuer Choguel, d’autres Choguels vont se lever

  4. Personne ne s’attend à ce que les soutiens du MNLA et les pions de la France aiment Choguel. C’est l’intérêt des maliens qui compte.

  5. Le gal feu Kafougouna Koné fut un tres bon diplomate.
    Je trouve les militaires plus humains en diplomatie que les diplomates de carriere.
    Gal Koné venait en aide à tout Malien en difficulté quand il était à Pékin.Sa porte ouverte à tous les Maliens.
    C’est lui-meme qui attendait les Maliens à la porte de la chancellerie et demandait: ‘quel est ton probleme? Tu viens dans mon bureau.’
    En temps normal il faut semaines pour voir un ambassadeur.Les secretaires te bloquent.
    Ils trouvaient des solutions aux problemes tres difficiles pour soulager les Maliens.

  6. Le coup d’état contre Bah Daw n’a été motivé que par la boulimie du pouvoir que nos soldats ont. Avec un Pm qui est prêt à tout pour rallonger son bail dans la destruction du pays, tout se fera y compris la militarisation du pouvoir qu’il décriait il y a peu.

  7. koukala un pm populiste ça tient pas avec lui on va droit au mur notre probleme c’est faut c’est pas la FRANCE c’est nous meme laissez les autres en paix

  8. Une fois qu’on fait croire à l’écrasante majorité des Maliens que c’est la France qui est notre problème, tout est possible après. C’est à cela que sert le populisme

  9. CHOGUEL A DÉCRIÉ LA MILITARISATION A OUTRANCE DU REGIME DE L’ÉTAT ET MAINTENANT IL CAUTIONNE TOUT CELA. CELA DÉMONTRE A QUEL POINT CET HOMME EST INDIGNE. IL FAUT JUSTE REÉCOUTER SES PROPOS SUR YOUTUBE.

  10. C’est sa la refondation ? Du pareil au même , un pays en danger envie la crème de sa défense jouer le rôle des civils , c’est aussi la France , pauvres maliens quand Est-ce qu’on va se dire la vérité ?Au mali où sont les jeunes au lieu de faire appel à des retraités ?Où se trouve ici le changement ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here