Djibril Tall lors de la rentrée politique nationale 2021 du PDES à Yanfolila : “Gagner les présidentielles de 2022 est une obligation pour le PDES pour honorer la mémoire d’ATT “

0

Yanfolila est incontestablement le fief politique du Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes). Cela a été démontré lors de la rentrée politique 2021 du parti, le samedi 27 février 2021 à Yanfolila. En effet, la tenue de la rentrée politique du PDES dans cette localité n’est pas passée inaperçue. Yanfolila a été le point de convergence des militants du parti des héritiers du président Amadou Toumani Touré ” ATT “. Et tout au long de la rencontre, l’ombre du Président ATT planait sur Yanfolila avec des témoignages sur ses bienfaits dont la construction d’infrastructures socioéconomiques (adduction d’eau potable, centres de santé, routes, mosquée, cimetière, etc.) à Yanfolila.

La tenue de la rentrée politique 2021 du Pdes à Yanfolila n’est pas fortuite. C’est dans cette circonscription que le Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes) présidé par Djibril Tall a eu ses deux députés aux dernières élections législatives. Il s’agit des honorables Mamadou Boubacar Sidibé et Mme Bagayoko Sayon Kéita. En reconnaissance au travail abattu par les deux députés dans la dynamisation du parti, il a été décidé de tenir la rentrée politique nationale 2021 chez eux.  Et les responsables du parti ne se sont pas trompés car ce fut une grande fête marquée par une forte mobilisation des militants.

Pour  Djibril Tall, le président du Pdes,  “la rentrée politique à Yanfolila est un symbole pour la relance du parti depuis la situation de 2012 et un symbole de l’attachement de Yanfolila aux œuvres d’Amadou Toumani Touré”. C’est la raison pour laquelle la rentrée politique s’est tenue à Yanfolila.

Le programme a débuté par la salutation du Président du parti, Djibril Tall et sa délégation chez les notabilités de Yanfolila, à savoir le Patriarche, le chef de village et l’imam de la grande mosquée. En reconnaissance des bienfaits du Président Amadou Toumani Touré pour le développement du Wassoulou, toutes ces notabilités ont juré fidélité à ses héritiers du Pdes. Mais ils ont conseillé l’union, l’entente et la cohésion pour la préservation de l’héritage du Président ATT. C’est avec l’autorisation et la bénédiction desdites notabilités que la rentrée politique s’est tenue à la Maison du peuple qui a refusé du monde.

Dans son intervention, Djibril Tall, le président du Pdes, après avoir fait observer une minute de silence pour la mémoire d’Amadou Toumani Touré “ATT”, de Boubacar Diallo “Papus” et d’autres militants disparus, a remercié les populations de Wassoulou pour l’accueil et la bonne tenue de la rentrée politique nationale à Yanfolila. Il a fait savoir que c’est le Bureau politique national qui a décidé de venir ainsi à Yanfolila pour remercier les populations du Wassoulou dans l’accompagnement du président ATT et l’élection de Mamadou Boubacar Sidibé comme député à l’Assemblée nationale.

“L’élection de Mamadou Boubacar Sidibé est un honneur pour le Pdes malgré que son mandat ait été écourté par les événements de 2020. Ce qui prouve que la circonscription de Yanfolila est une section pilote du Parti.

J’invite les populations du Wassoulou à continuer dans cette dynamique et à demeurer des héritiers du président ATT. En 2022, il y aura des élections, nous allons faire la politique, comme l’entendait ATT, avec la satisfaction des besoins des populations. C’est la raison pour laquelle le Programme de développement économique et social du président ATT est le socle de notre parti. Nous avons eu à gérer le pays et nous savons comment gérer le pays. Les réalisations du président ATT ne sont pas inconnues du peuple malien. En 2022, nous allons participer aux élections présidentielles avec notre candidat et les gagner pour qu’ATT puisse dormir en paix. Gagner les élections présidentielles est une obligation pour le Pdes pour continuer les œuvres d’ATT  et l’honorer. Pour honorer ATT, nous devons conquérir le pouvoir en 2022″, a-t-il dit.

Djibril Tall de rassurer que le Pdes qui se porte bien et a les militants qui peuvent lui permettre de conquérir le pouvoir car, a-t-il confié : “Lors des dernières élections, le Pdes a occupé des places honorables. Certaines localités qui s’étaient effritées en 2013 ont pu se reconstituer. Maintenant, c’est le moment pour le Pdes de pouvoir prendre le flambeau de l’émergence du Mali pour qu’à l’orée de 2022 nous puissions assurer la continuité de notre Programme de développement économique et social. Nous avons de l’espoir et la conviction que nous pouvons gagner les élections et nous allons les gagner”.

Il a requinqué à bloc ses militants avec des messages de paix, d’unité, d’entente, de dialogue, de solidarité, de renforcement social parce qu’à ses dires, l’exemple de la solidarité a été témoigné par les ressortissants de Yanfolila dans le choix de leurs candidats à la députation de 2020. “C’est la raison pour laquelle, nous avons estimé qu’il était bon de venir remercier les populations de Yanfolila et de demander à l’ensemble des militants, au-delà des clivages politiques, le renforcement  des relations sociales. Et le témoignage a été matérialisé par le comportement de Yanfolila.

Et ce processus devrait continuer  sur l’ensemble du territoire en vue de préparer les élections  de 2021″, a-t-il souligné.

A la suite de son président, Mamadou Bakary Sidibé a promis d’apporter le développement au Wassoulou, comme l’a commencé ATT. “Avec l’accompagnement du bureau politique national, nous allons développer le Wassoulou. Nous serons les héritiers d’ATT en agissant comme lui car la politique, pour moi, c’est la satisfaction des besoins des populations dont nous sommes les représentants à l’Assemblée nationale”, a-t-il affirmé.

La rentrée politique a été l’occasion pour présenter les nouveaux adhérents au parti à Yanfolila, la remise d’attestations de reconnaissance à des personnalités, associations et partis alliés.

L’inauguration du siège du parti à Yanfolila et une soirée récréative des femmes du Pdes ont mis fin à la rentrée politique 2021.

                             Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here