Moussa Timbiné à la conférence des cadres du RPM : « Il faut un vrai débat à l’interne, pour affronter avec courage notre passé »

2

Le président de l’Union des Jeunes du Rassemblement pour Mali (UJ-RPM), non moins ancien président déchu à l’Assemblée nationale du Mali, Moussa Timbiné, pense que le RPM a besoin aujourd’hui d’un débat sérieux et démocratique pour pouvoir unir l’ensemble des militantes et militants du parti. Malgré les festivités de la journée, le président Timbiné pense qu’il est important d’évoquer des questions internes au moment venu. Il propose, à cet effet, la tenue dans les jours à venir des débats sérieux et responsables pour situer les responsabilités par rapport au dérapage effectué en vue de pouvoir faire face à l’avenir. Pour lui, il est important que ceux qui ont fait tomber présentent leur mea-culpa à l’interne afin que le parti puisse avancer.

« Moi je n’ai jamais perdu l’espoir, je suis fils de ce pays et je n’ai aucun complexe. Je me tais parce que je pense que le moment n’est pas opportun mais je n’ai aucun complexe vis-à-vis d’aucun homme politique au Mali », a-t-il laissé entendre. A ses yeux, ce qui est important aujourd’hui, c’est de discuter en responsable pour voir concrètement comment nous pourrons nous donner la main pour sortir le Mali de l’ornière. Le Mali est au fond du trou, il a besoin de tous ses fils, ce n’est pas le moment des guerres et des batails inutiles mais c’est le moment de réflexion. Je ne me reproche absolument rien au Mali, mais pour autant il y a eu des dégâts et il y a des responsables à tous les niveaux. « Donc il s’agit pour nous de faire la justice et ensuite se donner la main pour pouvoir avancer. Je ne serai pas de ceux qui mettront le feu, je serai du côté de ceux qui feront en sorte que le Mali avance », a-t-il conclu.

Ibrahima Ndiaye  

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Le problème au Mali est que, pris individuellement, aucun malien ne se reproche quelque chose mais chacun reproche tout aux autres. C’est bien cela qui rend la résolution des problèmes difficiles. Si TIMBINE ne se reproche rien alors qui peut bien se reprocher quelque chose? C’est la même chose qui s’est passée à la place de la République dans les manifestations violentes qui balayé IBK et son régime. Des gens qui étaient dans le gouvernement quand les plus grands scandales se sont produits, ont trouvé autres coupables plus qu’eux-mêmes et l’un d’entre eux est premier ministre aujourd’hui. Si je vois cela je perds espoir.

  2. Akufo-Magufuli-Kagame: Comme l'a si bien dit notre Patriote Imam Dicko : " qui a elu les politiciens maliens au poste de politicien?...eux-memes ... et pourquoi disent-ils que les autres ne doivent pas faire la politique? "

    C’est clair que sans la politique ces bornés vont vite mourir de faim … c’est pour cela qu’ils ne pourront jamais abandonner leur politic- business… quelque soit leur age, leur historique politique de faillite et d’incompétence avérée, leur impopularité cruelle chez leurs concitoyens…. !!! Ils vont toujours vouloir revenir a l’odeur du sang (politique) comme des lions insatiables….

    Je ne comprend jamais pourquoi ces politiciens de politic-business pensent que l’on a besoin d’eux ….si l’on veut vraiment être quelque chose d’utile … pourquoi pas désormais essayer autre chose ..ex., aller s’occuper de sa vie dans d’autres domaines …. entreprenariat privé, l’humanitaire dans les zones rurales…..essayer de remédier a ses tort causé au public…. et surtout maintenir son profil bas dans sa dignité etc..

    Waly Dieu ne dort pas et si vous ne vous repentez pas de votre comportement politicien (de l’opportunisme prédateur etc.. ) vous n’aurez plus rien ici Mali et vous risquez de finir frustrés sur vos lit de mort!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here