Moussa Timbiné au 20ème anniversaire du RPM : « Il s’agit d’organiser un débat démocratique à l’interne du parti afin de situer les responsabilités et faire face à l’avenir. »

5

A l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire du parti Rassemblement Pour le Mali (RPM), tenu le samedi 3 juillet 2021 au CICB, Moussa Timbiné, non moins ancien président de l’Assemblée Nationale, s’est prêté aux questions des journalistes sur le 20ème anniversaire, le présent et l’avenir du parti. Selon lui, une somme de problèmes ont fait que le Mali se retrouve dans la situation actuelle. « Il y a des erreurs commises par certaines personnes, il y a aussi des personnes qui ont travaillé pour éviter le pire. Donc, l’un dans l’autre, il s’agit d’organiser un débat franc pour situer les responsabilités et pardonner ce qui peut être pardonné pour avancer. »

Pour Moussa Timbiné, il est souhaitable qu’on ait longue vie. Pour lui, ce qui est valable pour les hommes est aussi valable pour les partis politiques. Aujourd’hui, dira-t-il, le fait que le parti arrive a fêté son 20ème anniversaire prouve qu’on a fait un morceau de chemin. « C’est le moment pour nous non seulement de voir la distance parcourue, mais aussi de faire l’état des lieux des activités réalisées par rapport aux objectifs fixés par le parti. Il s’agit aussi de voir les réponses que nous avons pu apporter aux préoccupations des populations maliennes. Il s’agit également de voir les forces et les faiblesses sans complaisance en vue de tirer les leçons pour pouvoir réorganiser le parti en ordre de bataille pour les futures échéances électorales», a-t-il dit.

Avant d’ajouter qu’il y a un travail à faire c’est-à-dire instaurer un dialogue franc au sein du parti autour d’un débat démocratique à l’interne par rapport au manque de cohésion pour unir l’ensemble des fils du parti. « C’est vrai, nous sommes venus nombreux, aujourd’hui, pour  célébrer le 20ème anniversaire du parti parce que nous sommes des membres fondateurs et nous ne pouvons pas rester indifférents par rapport à cette fête », a-t-il expliqué.  Selon lui, il est important d’évoquer qu’il y a des questions internes à résoudre au moment venu, mais il ne s’agit pas de les débattre sur la place publique comme le dit un adage « Le linge sale se lave en famille. ».

A en croire, une somme de problèmes ont fait que le Mali est là où nous sommes actuellement, il y a des erreurs commises par certaines personnes, il y a aussi des personnes qui ont travaillé pour éviter le pire. « Donc, l’un dans l’autre, il s’agit d’organiser un débat franc pour situer les responsabilités et pardonner ce qui peut être pardonné pour avancer. Il s’agit d’organiser des débats sérieux à l’interne pour situer les responsabilités par rapport aux dérapages effectués en vue de faire face à l’avenir. « Nelson Mandela avait l’habitude de dire : « Lorsqu’on tombe, il faut qu’on se réveille. Si personne ne vous aide à vous relever, vous devrez vous éloigner de celui qui vous a fait tomber. ».

Pour éviter de telle situation, je pense qu’il est extrêmement important que ceux ont fait tomber le parti fassent le mea-culpa à l’interne, car il ne s’agit pas d’une question de personne, il y a eu des problèmes, des incompréhensions à tous les niveaux. Aujourd’hui, il s’agit d’affronter le passé avec courage, se réorganiser dans le présent et faire face à l’avenir», a indiqué Moussa Timbiné, ancien président de l’Assemblée Nationale.

Moussa Dagnoko 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Peut-etre, et j’insiste bien sur se mot, il faut tout recommencer a zero depuis le coup d’etat de Sanogo en confiant le pouvoir aux heritiers de ATT, une sorte de transition le temps d’organiser les elections.
    On aura le PDSE, toute la politique que ATT avait initie.
    Les colonels devaient penser a cela.
    Maintenant on a eu 2 presidents et 2 1ers minsitres en 9 moins….et on sait meme pas s’il aura un 3eme 1er ministre.
    Si tout le monde au Mali condanme les coups d’etats alors tout le comde devait etre d’accord de laisser finir le mandat de ATT en donnant au moins le poste de 1er minstre a ses heritiers jusqu’en 2022.
    Choguel ne fait pas l’unanimite.Nous ne sommes pas surs a 100% quil peut reussir cette transition.
    Car tous ces problemes ont commencer avec le coup de Amadou Aya Sanogo.
    Je pense que Kinguiranke n’est pas d’accord avec moi.
    Et poutant c’etait plus simple et pratique.

  2. Cet opportuniste croit encore que le cafouillage politique qu’il a pu bénéficie du régime bananier de IBK lui sera toujours possible! Hélas…il ne faut pas qu’il oublie si vite que c’est bien a cause de sa tête que de millions de maliens ont finalement eu l’énergie de se lever contre IBK qui était désormais vu comme l’ennemi de la nation quand il a osé imposer un borné a la tête de la 2e institution du pays!

  3. Les Maliens ont élu IBK à au moins 70% et à 2 reprises.Cela veut dire que nos élections sont soit baclées soit nous Maliens ne savont pas ce qu’on veut.
    S’ il n’avait pas eu le coup d’état de Sanogo jamais jamais IBK ne sera président.
    ATT aura tout fait pour écarter IBK.Comme OAK l’a fait.
    ATT et AOK sont proches.
    ATT sait tout de IBK.
    AOK sait tout de IBK.
    AOK a preferé ATT a IBK, malgre que IBK etait bien place à l’ADEMA pour le remplacer.
    ATT aura suivi la meme regle.

  4. Plus personne ne vous soutiendra encore surtout toi l’usurpateur. C’est toi et Karim avec l’onction du faible IBK qui avez plongé le Mali. Et c’est fini pour toi en politique

  5. C’est le Depute selectionne par Boua le Ventru IBK et KK qui fait du bruit comme ca? La responsabilite c’est toi Moussa Timbini car tu as a vole les resultats des elections avec la complicite de Boua le ventru IBK et KK! Le RPM est fini car son chef Treta est completement par terre avec les engrais frelates et surfactures. Boua le ventru IBK son createur est a terre a cause de l’achat SURFACTURE de l’avion presidentiel, des avions et helicopters militaires qui ne volent pas, les blindes en carton et l’equipement militaire. Le fils du createur ldu RPM son Honorable Karim Keita a tue le journaliste Toure donc un criminel, detourne le budget de la defense et a passe le clair de son temps a acheter les cuisses des prostituees Espagnoles sur mer. Moussa Timbini lui meme est voleur d’elections! Le RPM est mort de sa belle mort avec des dirigeants qui font honte a la Nation Malienne!

Répondre à Visus_Mali Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here