Week-end politique au Mali : La tournée de Choguel éclipsée par les shows de Boubou et Soumeylou à Mopti et Gao

0

Choguel Kokalla Maïga dans les régions de Bougouni, Sikasso et Koutiala ; Boubou Cissé à Mopti ; et Soumeylou Boubèye Maïga chez lui à Gao ! Le week-end a été très riche en activités politiques. Pourvu que tout cela puisse contribuer à réellement relever le Mali de la grave crise multidimensionnelle qu’il traverse depuis 2012.

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a effectué le week-end dernier (du vendredi 6 au dimanche 8 août 2021) une visite de trois jours dans les régions de Bougouni, de Sikasso et de Koutiala. Une mini-tournée qui intervient quelques jours après l’adoption par le Conseil national de Transition (CNT) du Plan d’actions du gouvernement (PAG). Il s’agissait donc pour le chef du gouvernement d’aller à l’écoute du monde rural pour s’assurer personnellement du bon déroulement de la campagne agricole 2021-2022 et de la mise en œuvre effective des mesures prises pour soutenir les producteurs ; partager le contenu du PAG et solliciter le soutien des notabilités et autres sensibilités des régions concernées pour la réussite de la transition réussie.

Cette visite était aussi une opportunité de prendre contact (la partie officieuse) avec la base hétéroclite du M5-RFP dans ces régions, surtout les cadres et militants du MPR, en vue des prochaines joutes électorales. Mais, ce déplacement du Premier ministre a été presque éclipsé le week-end dernier par deux activités politiques majeures : la conférence régionale de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) de la région de Mopti et de la visite de trois jours de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga chez lui, à Gao.

Et surtout que l’ancien Premier ministre Boubou Cissé (membre parachuté de la section de Djenné) a profité de la conférence régionale de l’URD pour faire son show et jauger sa popularité dans la région qui est aussi sa base.  D’ailleurs, dans la foulée, il a reçu le titre de «Citoyen d’honneur» de la Commune urbaine de Mopti, en reconnaissance de «son engagement et sa détermination de contribuer au développement de cette ville». Il devient ainsi la seconde personnalité politique, après le regretté président Amadou Toumani Touré dit ATT (paix à son âme), à recevoir ce titre. Un honneur qui est malheureusement loin de lui assurer la place réservée à l’URD dans le starting-block de la prochaine présidentielle. Une ambition qui est à la base de son adhésion à cette chapelle.

Par contre, tous les voyants sont visiblement au vert pour Soumeylou Boubèye Maïga qui vient de séjourner à Gao (7-9 août 2020) à la tête d’une forte délégation. L’accueil qui lui a été réservé à son arrivée prouve que le «Tigre» n’est pas loin de réussir son pari de faire de l’ASMA-CFP la première force politique dans sa ville natale.

Après un «accueil des grands jours» à sa descente d’avion à l’aéroport international de Gao, par le maire de la Commune urbaine et capitale de la 7e région administrative, les responsables régionaux de la formation politique ainsi que des légitimités traditionnelles, SBM a rendu une visite de courtoisie au gouverneur de Gao, Général Moussa Traoré, avant de présider la cérémonie d’ouverture de la rentrée politique de la section de Gao. «J’ai présidé, cet après-midi (samedi 7 août 2021) à Gao, la Conférence régionale de la Section ASMA-CFP. J’ai salué l’adhésion des nouveaux militants avec à leur tête le Maire de la Commune urbaine et ses collègues conseillers municipaux», a twitté le «Tigre» samedi dernier. Et d’ajouter,  «j’ai rappelé que nous avons tous le devoir de travailler à servir le pays et à le transformer. Il est important que nous ayons en tête le respect de la parole donnée et d’avoir des autorités qui ont souci du respect de leurs engagements. Il y va de la crédibilité et de l’honneur de notre pays de pouvoir respecter ses engagements tant au plan national qu’international».

Le dimanche 8 août 2021, il a animé un meeting du parti à la Place de l’indépendance de la Cité des Askia. Ce meeting géant a clôturé la rentrée politique de la section ASMA-CFP de la région. «A Gao, nous avons enregistré l’adhésion de maires et de plusieurs conseillers élus. Cette rentrée politique consacre le rassemblement qui est notre credo de fédérer les différentes forces politiques et sociales du Mali», a déclaré le président du parti en saluant «la mobilisation historique des populations et des militants». En marge du meeting, SBM fait don de médicaments, de matériel didactique, de 100 ballons de football et de 20 jeux de maillot. Une manière de motiver la jeunesse à pratiquer le sport comme moyen d’épanouissement physique, mental, politique…

Alors que le débat sur une éventuelle prolongation de la Transition (18 mois à partir du 15 septembre 2020) a été relancé par le très voire le trop ambitieux (aussi bien en termes d’activités que de coût) PAG de Choguel Kokalla Maïga, les éventuels candidats à la présidentielle affûtent déjà leurs armes par la consolidation de leurs assises locales et régionales.

Hamady Tamba

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here