Covid-19 au Mali : Alerte ! Rupture des tests de diagnostic dans 21 jours

1

La pandémie de Covid-19 a fait, à ce jour 22 janvier, 320 décès au Mali depuis le 25 mars 2020. Avec une moyenne actuelle de 42 nouveaux cas par jour, le gouvernement a autorisé la réouverture des classes et les premières doses de vaccins seront disponibles en avril prochain.
-maliweb.net- 29 371 tests de diagnostic RT-PCR disponibles au Mali à la date du 19 janvier 2021. Sachant la moyenne de tests réalisés quotidiennement, le stock restant ne couvrira que les 21 prochains jours. C’est-à-dire, si rien n’est fait, à partir du 10 février 2021 plus de tests Covid-19 au Mali. « Pour ne pas tomber en rupture, il faut sonner l’alerte », a indiqué Akory Ag Iknane, Coordinateur national de la lutte contre la pandémie. « Entre la commande et la livraison, le délai est long », s’inquiète-t-il à la conférence de presse qu’il a organisée ce jeudi.
L’INSP… un handicap ?
Alors qu’il est chargé du prélèvement et du test de tous les voyageurs, l’Institut national de Santé publique fonctionne difficilement. La majeure partie de son personnel est en cessation d’activité. Interrogé, le Prof Akory Ag Iknane, par ailleurs directeur de l’INSP, comprend le mécontentement de ses agents. « Ils sont en souffrance », dit-il. Aux dires du directeur, les agents contractuels réclament des arriérés de salaire. Aussi, depuis 5 ans, leur cotisation à l’Institut national de Prévoyance sociale n’est pas payée. « Ils partiront à la retraite sans pension », ajoute le directeur.
8,4 millions doses de vaccins
Interrogé sur la commande de vaccins pour le Mali, le Coordinateur national de la lutte contre la pandémie a affirmé que l’OMS est en train de faire en sorte que tous les pays aient le vaccin. « Avec une telle maladie, ce n’est pas efficace de vacciner seulement une partie de la population mondiale », s’était contenté de dire Akory Ag Iknane. Les détails seront donnés à l’issue du conseil des ministres.
En effet, il ressort de ce conseil que 8,4 millions doses de vaccins seront achetées par le Mali. Un coût d’achat estimé à 31,2 milliards francs CFA et supporté par l’Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination et de la Banque Mondiale. « Les premières doses de vaccins seront livrées en fin mars 2021 et le début de la vaccination est prévu au mois d’avril 2021 », a assuré le communiqué du Conseil des ministres.
Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. DEMANDEZ DES AIDES A NOS AMIS LES CHINOIS ET LES RUSSES AUTRES LES BRITANIQUES!
    LES ROYAUMES UNIS DOIVVENT S ACTIVER EN AFRIQUE PAR UNE COLLABORATION GAGNANT GAGNANT QUE LES FRANCAIS ONT REFUSE AUX PAYS AFRICAINS! L UE PERDRA EN SUIVANT LA FRANCE MESQUINE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here