Lutte contre le paludisme dans les zones minières : Rand gold et le programme de lutte contre le paludisme à pied d’œuvre

0

Le Centre Aoua Keita a servi de cadre le mercredi 02 décembre, à l’atelier de réflexion sur la problématique de lutte contre le paludisme dans les zones minières de Rand gold au Mali.

L’objectif général de cet atelier était d’élaborer avec les partenaires techniques et financiers une stratégie efficace et durable d’éradication du paludisme dans les zones minières de Morila, de Loulo et de Gounkoto ainsi que dans les villages environnants. La politique de lutte contre le paludisme mise en place depuis 2001 à Morila, 2006 à Loulo et 2011 à Gounkoto, a permis une diminution notoire de l’incidence du paludisme dans ces différentes mines de Rand gold au Mali. Cependant on a assisté en 2009, 2012 et 2015 à des recrudescences de l’incidence du paludisme dans ces zones. D’où la tenue de cet atelier. Il s’agit de renforcer le partenariat public privé dans la lutte contre le paludisme au Mali.

Pour Diakallia Koné, les femmes enceintes  et les enfants de moins de cinq ans sont les plus touchés par la maladie du paludisme. Selon lui, face à cette situation, le programme national de lutte contre le paludisme a procédé à la distribution des moustiquaires imprégnées et de médicaments préventifs aux enfants dans 44 districts sanitaires. De son coté, le directeur du groupe Santé de Rand gold a indiqué qu’en plus de la protection de l’Environnement, la société fait des recherches sur les maladies tropicales comme le paludisme. Aux dires du Dr Haladou Mahaman Manirou, la lutte contre le paludisme reste une priorité pour les services médicaux de Rand gold. Il a souligné que la vision de Rand gold est de développer un plan d’action innovateur pour la Réduction à zéro de l’incidence de l’infection palustre contractée localement dans ses zones d’opération et les villages environnants.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Directeur national du Programme National de lutte contre le paludisme, Diakallia Koné, du Directeur du groupe Santé de RAND GOLD,  Dr Haladou Mahaman Manirou.

Bissidi Simpara

PARTAGER